Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

13 articles avec les defis des filles zen

Les Défis Des Filles Zen #32

Publié le par Les Petits Bavardages de Magalie

Les Défis Des Filles Zen #32

Pour ce nouveau défi, Mylène nous proposait de :

Faire un point d'étape sur nos bonnes résolutions

En effet, le défi n°21 avait pour but de lister nos bonnes résolutions pour cette année.

Qu'en est-il au bout de 4 mois ?

Pour rappel, voilà les 5 que j'avais choisies :

  1. Continuer à bien m'alimenter tout en me faisant plaisir
  2. Relativiser un peu plus face à mes soucis et être moins angoissée
  3. Prendre plus souvent des nouvelles de mes grands-parents
  4. Me remettre au sport un peu plus sérieusement
  5. Economiser et acheter ce dont j'ai vraiment besoin ou qui me fait vraiment plaisir

Voilà ce qu'il en est à ce jour !

Continuer à bien m'alimenter tout en me faisant plaisir

TENU

Lors de ma dernière pesée qui date du 18 avril, j'étais à 59,4 kg, soit 9,3 kg de moins que mon poids initial au 24 novembre 2014, quand j'ai décidé de reprendre en mains mon corps et surtout mon alimentation. Et comme au maximum, j'ai atteint les 10 kg pile poil un an après, je peux dire que je conserve avec succès un bon rythme, plus de 5 mois après. Je ne cherche plus à perdre, même si rien ne serait refusé car j'ai encore des réserves ! mais avant tout à maintenir un équilibre et ma perte de poids à une variation près.

Je mange le plus possible correctement, je me fais plaisir de temps en temps et je me sens très bien ! J'essaie d'acheter au maximum du frais, surtout pour ce qui est des viandes, poissons, fruits et légumes et autant dire qu'avec les fruits d'été, c'est la fête.
Comme je suis une grosse gourmande et que je ne sais pas me raisonner, j'évite désormais d'acheter des bonbons, des biscuits ou autre vilain truc qui en plus, ne sont pas forcément donnés ni bons pour ma santé ! et si je dois craquer ce sera plutôt sur un fruit ou une compote.

Je cuisine surtout sainement, j'évite pas mal le gras et tous les plats industriels / prêts à cuisiner, même si je reconnais que j'y plonge de temps en temps en dépannage ou pour aller plus vite.

Relativiser un peu plus face à mes soucis et être moins angoissée

MOIT' MOIT'

Je m'angoisse à cause de mon appartement qui est en vente depuis plus de 7 mois et je vois surtout que le temps passe, que l'Ex sera bloqué par sa famille quand elle débarquera cet été et qu'il reviendra habiter avec moi car pas le choix ! Bon, après, je me dis que ce serait temporaire et surtout qu'on arrivera bien à vendre un jour, mais c'est chiant d'être bloqués comme ça. Le plus important c'est qu'on s'entende très bien et qu'on ne soit pas pris à la gorge financièrement, mais revivre ensemble même quelques semaines alors que ça fait 7 mois qu'on fait notre vie chacun de notre côté, bof quand même ...

J'ai aussi toujours mes soucis de santé, je vais voir ma dermato ce jour, mais je doute qu'elle ait plus de réponses à m'apporter. C'est sans doute ça qui me pourrit le plus la vie car je redoute désormais d'être en présence de monde car mes problèmes apparaissent un peu n'importe quand. Allergie ? Problème de santé qui vise mes lèvres ? Bref, on atteint les 2 ans et je suis archi soulée et pas plus avancée ... je regrette vraiment le jour où j'ai eu la brillante idée d'appliquer plein de merdes sur mon visage, moment déclencheur de toutes ces galères.

Prendre plus souvent des nouvelles de mes grands-parents

TENU

Je ne dis pas que je leur téléphone tous les 3 jours non plus, mais j'ai tenu ma promesse de téléphoner au moins 1 à 2 fois dans le mois, voire plus. On n'a jamais trop rien à se dire si ce n'est les sujets habituels, ça touche surtout mon boulot, leur santé, la vente de mon appart, mais ça fait toujours plaisir de prendre des nouvelles et de donner un signe.

Finalement, je m'aperçois que j'avais du mal à le faire tout simplement car je n'avais pas franchi le cap de leur annoncer ma rupture et c'était à chaque fois le coeur serré que je disais que tout allait bien, sachant pertinemment que je leur mentais. Maintenant ça va mieux, je me sens plus à l'aise pour me lancer à chaque appel.

Me remettre au sport un peu plus sérieusement

ALERTE ! ALERTE ! GROS GROS FAIL

J'avais abandonné le stepper et conservé ma petite séance de gym, autant là depuis des mois, j'ai tout zappé. Il faut dire que j'ai eu des soucis au dos et au cou et je pense que ça n'y était pas pour rien, je ne devais pas forcément avoir les bons gestes et encore moins les bonnes postures. Puis là, avec la chaleur qui va arriver progressivement c'est niet, je n'ai pas le courage, je transpire rien que d'y penser, sachant que chez moi je suis exposée sud et ouest en fin de journée, je me prends le soleil en pleine poire dès que je rentre.

En fait je me rends compte que j'aimerais bien marcher mais à proximité de chez moi il n'y a rien qui puisse se faire sans voiture, sans danger et qui soit sympa. Sinon j'avais pensé au vélo mais je n'en ai pas et j'avoue que ce n'est vraiment pas ma dépense prioritaire pour l'instant. Peut être quand j'aurai déménagé ? Car acheter un vélo qui encombre alors que je ne sais pas où je vais atterrir et encore moins si j'aurai une cave, ce n'est peut être pas très pertinent comme idée. En attendant, je fais la flemmarde. Mais n'empêche, je kifferai marcher ou faire du vélo sur le bord de mer et ce sera sans doute mon projet pour quand j'aurai déménagé si j'arrive à aller là où je veux.

Economiser et acheter ce dont j'ai vraiment besoin ou qui me fait vraiment plaisir

TENU

Je me suis calmée sur les habits, même si j'y retournerai, maintenant que j'ai pris goût au shopping. Ce sera surtout des achats plaisir car le plus gros de ma garde-robe est fait, mais un peu de renouvellement ne fait pas de mal.

Au niveau beauté / hygiène, je crois que je bats des records. Je passe quand même quelques commandes, mais la plupart sont des commandes définitives car j'ai désormais des produits chouchous et qui me conviennent et j'ai décidé de ne pas chercher plus loin. Mais j'ai encore des produits que je teste pour trouver mon bonheur, notamment niveau shampooing, donc tout n'est pas réglé. Pour autant, je suis loin d'avoir 50 produits dans mon placard comme ça l'était à un moment et c'est tant mieux, je n'ai finalement pas besoin de grand chose, juste de l'essentiel et surtout qui me convient.

Donc forcément, c'est mon porte-monnaie qui est content car du coup j'arrive à bien mettre de côté et ça c'est une très bonne nouvelle pour les mois à venir et j'envisage un peu plus sereinement mon futur éventuel déménagement et les dépenses qui vont avec.

Partager cet article

Repost 0

Les Défis Des Filles Zen #25

Publié le par Les Petits Bavardages de Magalie

Les Défis Des Filles Zen #25

Pour ce 25ème défi, Mylène a débuté son mail en nous posant la question :

" Penses-tu avoir de la chance ? "

J'ai eu envie de répondre non et de faire une liste des choses qui le prouvent.

Je ne suis pas quelqu'un d'optimiste à la base, je vois souvent les mauvais côtés en premier, je m'imagine toujours le pire, je suis quelqu'un d'assez négatif en fait.

Ce défi était l'occasion de prouver le contraire :

Défi Zen n°25 : Ecrire une lettre de gratitude

Rien que l'énoncé, ça m'a plu.

Pour tenir un blog, il faut aimer un minimum l'écriture et c'est mon cas.
Je m'exprime mieux à l'écrit, je me sens plus libre, donc ça m'a desuite parlé.

En continuant de lire le défi, j'ai souris car Mylène a écrit :

" Et nous avons l'habitude, le réflexe, de porter notre attention sur les points négatifs
plutôt que sur ce qui fonctionne bien "

C'est exactement ça. Et c'est aussi un peu rassurant de savoir que c'est le cas de quasiment tout le monde.

L'énoncé est très simple :

" Cette semaine, nous allons nous écrire une lettre pour remercier notre vie d'être telle qu'elle est. Nous allons exprimer notre reconnaissance pour tout ce qu'elle contient d'agréable.
Rendre hommage à ce qu'on a tendance à oublier. "

Nous devions chaque jour nous écrire pour parler de quelque chose qui est agréable dans notre vie. On ne parle pas là de manger une bonne pizza devant une série télé, mais bien de choses réellement importantes. J'ai donc choisi 6 thèmes pour les 6 jours de la semaine.

1 - La famille

Tu ne fais pas partie des personnes qui ont une grande famille. Ta famille proche se résume à 7 personnes. Mais 7 personnes sur lesquelles tu peux compter. Qui sont et seront toujours prêtes à t'ouvrir leur porte en cas de besoin. Vous ne faites pas dans les grands sentiments, vous ne vous dites jamais " Je t'aime ", vous ne vous faites pas de grosses embrassades. Vous êtes tous un peu pudiques et je sais que parfois certains liens te manquent. Tu regrettes de ne pas avoir autant de complicité avec ta mère ou ta soeur et tu envies parfois ces familles qui font plein de choses ensemble. Pour autant, tu apprécies toujours les repas en famille car au fond, vous rigolez bien quand même. Et même s'il y a des petites tensions, que beaucoup de choses t'énervent, chacun est présent pour l'autre à sa manière.

2 - Un travail et un salaire

Tu as la chance de ne pas avoir connu le chômage ou eu de difficulté à trouver un emploi. Tu as été embauchée seulement quelques jours après la fin de tes études, en septembre 2005 et depuis tu as gardé ton emploi, soit bientôt 11 ans. Je sais que parfois ce n'est pas facile de faire face à tout avec certaines supressions, voire aux baisses de salaire ... Parfois tu te dis qu'il vaut mieux être au chômage, toucher des aides et rester chez toi comme certains qui gagnent 3 fois plus car ils travaillent illégalement à côté. Mais tu sais aussi que certaines personnes qui sont au chômage font tout pour s'en sortir, alors tu estimes la chance que tu as d'avoir un boulot, de gagner ton salaire dignement et sans triche. Salaire qui après réflexion, est plutôt acceptable pour un boulot que tu fais avec grand plaisir.

3 - Les besoins vitaux et les énergies

Les choses que tu fais de manière systématique, certains ne peuvent pas en bénéficier. Tu as un toit, l'accès à l'eau potable, à l'électricité, des équipements électroménagers et même Internet. Alors que par ailleurs dans le monde, certains vivent dehors, attendent la pluie pour se laver et s'éclairent aux bougies. Tu ne pourrais pas tenir dans des situations comme ça et c'est pourquoi tu fais attention à tes consommations car tu sais que quasiment tout ton quotidien est un privilège. Avec le temps, tu te rends également compte de la chance que tu as de pouvoir manger à ta faim, de pouvoir avoir ce luxe de choisir entre 4 produits celui que tu préfères, de regarder la télé ou de boire un café !

4 - La santé

Comme tout le monde, il t'arrive bien évidemment d'être malade et ce n'est agréable pour personne, mais ce qui te mine le plus le moral ce sont tes soucis d'allergies qui ne sont toujours pas réglés au bout de bientôt 2 ans. Il est vrai que c'est pénible et frustrant, que du coup tu es mal à l'aise lors de certains moments et que tu ne prends plus de réel plaisir à manger, notamment quand tu as des repas conviviaux au travail ou en famille. Mais tu relativises, tu te dis que c'est une broutille au niveau de la santé, qu'heureusement, il n'y a rien de vital, que ce n'est qu'un mauvais moment à passer. Certains souffrent toute leur vie et de maux bien pires.

5 - Des droits

Tu as des droits, dont certains devraient être normaux et pour tout le monde à notre époque. Surtout pour les femmes. Tu as le droit de sortir de chez toi, de conduire, d'aller travailler, de porter des jupes, de te maquiller, d'avoir des relations sexuelles, de voter, de te marier ou encore d'avoir des enfants. Des personnes se sont battues pendant des années pour en arriver là. Grace à tout ça, tu peux t'assumer financièrement, même seule. Tu peux décider de la direction de ta vie sentimentale et choisir de fonder ou non une famille. Et ca te révulse que certains se croient encore au 15ème siècle, à interdire tout ça, voire même, à estimer et considérer les femmes comme des esclaves ou des objets sexuels.

6 - Ta vie

Tout simplement. Car ta vie fait ce que tu es. Les bonnes choses t'incitent à continuer, quant aux mauvaises et aux échecs, ils te font grandir, avancer et surtout réfléchir. Non pas sans y laisser des traces indélébiles au passage, mais tout le monde fait des erreurs, tout le monde a des regrets. Mais chaque chose est utile et t'en apprend un peu plus sur la vie en général, mais aussi sur toi. Ca te conforte dans certaines idées, mais ça te permet aussi parfois de te remettre en question et d'aborder les choses différemment.

Partager cet article

Repost 0

Les Défis Des Filles Zen #21

Publié le par Les Petits Bavardages de Magalie

Les Défis Des Filles Zen #21

Ca fait un sacré moment que je n'ai plus pris le temps de faire les défis, ou du moins d'en parler ici, j'ai donc décidé de m'y pencher un peu plus cette année !

J'ai un peu honte avec ce premier, car j'ai vu que Mylène avait fait un truc super, bien détaillé, bien organisé, avec des tableaux et tout alors que moi ben ... c'est tout en gros pâtés !
Mais j'ai fais ça au fil de la semaine, j'ai mis une plombe pour y penser et surtout, tout taper, je n'avais donc vraiment pas envie de tout défaire, alors j'espère quand même que ce sera clair et lisible.

Passoons à ce 21ème défi qui a pour thème :

Ecrire ses bonnes résolutions (mais pas que)

et qui se déroule en plusieurs étapes :

  • Ecrire ses bonnes résolutions
  1. Continuer à bien m'alimenter tout en me faisant plaisir
  2. Relativiser un peu plus face à mes soucis et être moins angoissée
  3. Prendre plus souvent des nouvelles de mes grands-parents
  4. Me remettre au sport un peu plus sérieusement
  5. Economiser et acheter ce dont j'ai vraiment besoin ou qui me fait vraiment plaisir
  • Sélection et rédaction de mes 3 bonnes résolutions

De mon côté, je préfère garder les 5 car je suis loin des listes qui en contiennent une bonne vingtaine. Et ce sont 5 bonnes résolutions auxquelles je tiens vraiment et qui sont quand même réalisables sans trop de galères pour la plupart.

  • Définition de mon plan d'action

Il s'agit de la dernière étape qui consiste à découper les résolutions en plusieurs petites sous-actions avec des échéances de réalisation.

1. Continuer à bien m'alimenter tout en me faisant plaisir

Je le dis depuis début 2015, quand j'ai repris mes mauvaises habitudes en mains, j'essaie d'équilibrer le plus possible mes repas tout en gardant des petits écarts, notamment sucrés mais sans en abuser non plus. J'évite d'ailleurs d'acheter trop de mauvaises choses pour ne pas être tentée.

C'est assez difficile à quantifier, car j'avoue que je ne me limite pas, en revanche j'ai décidé que je pouvais m'accorder 2 ou 3 repas " festifs " dans le mois. Je n'entends pas par là une orgie mais une pizza, une choucroute ou des nems par exemple. Bref, quelque chose qui change de mes habituels viandes / poissons / légumes.

Je n'évite aucun repas ou proposition, que ce soit au boulot ou en famille, je mange normalement et je ne me refuse rien, ce serait dommage lors de moments conviviaux de faire le tri ou d'être frustrée.

2. Relativiser un peu plus face à mes soucis et être moins angoissée

Je suis une grande stressée. Pour tout. Dans ma vie en général, pour ma santé, ma famille, mon futur ... En fait, il n'y a qu'au niveau boulot où je suis assez sereine.

Je sais que je ne suis pas la personne la plus à plaindre, il serait donc bon dès que quelque chose fait surface, que j'y pense vraiment et que je définisse s'il y a vraiment lieu d'être inquiète ou non.

Concernant la famille, je crois que ce sera un gros échec car il est impossible (généralement) de ne pas s'inquiéter pour ses proches, surtout avec les années qui défilent.

De mon côté, j'avoue que les prochains mois m'angoissent un peu : normalement je devrais déménager et entamer une vie de célibataire officielle, même si ça fait déjà plus de 3 mois que c'est le cas. J'angoisse un peu de quitter mon logement actuel, surtout par rapport au lien affectif et les souvenirs, mais aussi de me lancer dans la recherche d'un nouvel appartement et notamment de ne pas trouver quelque chose qui me convient, encore moins à temps et de devoir dépendre de ma famille le temps de me retourner, ce que je préfèrerais éviter.

Concernant la santé c'est compliqué aussi, étant donné que je subis toujours mes allergies et que je n'en trouve encore pas la cause. Vu que je ne mets ni maquillage, ni vernis depuis des semaines (mois ?) et que mes produits d'hygiène sont hyper clean, je me dis que ça vient d'autre chose. Alimentation ? Environnement ? Purement santé ? Bref, je commence à désespérer et à me dire que c'est un problème sans fin. Parallèlement à ça, évidemment, j'ai peur de consulter étant donné qu'à chaque fois c'est pire ou sans succès.

3. Prendre plus souvent des nouvelles de mes grands-parents

Evidemment, chaque membre de famille est important, mais grace à Internet ou à quelques sms j'arrive à avoir des nouvelles régulièrement de tout le monde, sauf eux.

J'ai la chance d'avoir mes deux grands-parents maternels encore en vie, mais j'avoue que je ne prends pas assez souvent de leurs nouvelles et que je ne les vois que rarement en raison de la distance.

J'ai un peu trainé la patte en fin d'année car je redoutais leur annoncer ma rupture, mais j'avoue qu'une fois que ça a été fait, ça m'a soulagée.

Personne n'est éternel, donc cette année et avant d'avoir des regrets, je me suis fixée de leur téléphoner au moins 1 à 2 fois par mois, même si je n'ai pas grand chose à leur dire et eux, encore moins !

4. Me remettre au sport un peu plus sérieusement

Les fêtes n'ayant pas aidé et la motivation étant très vite tombée dès qu'on arrête quelques jours, j'ai abandonné le sport depuis un petit moment. Pourtant, je sais que ça fait du bien, même si c'est peu.

En 2016 et dès lundi, j'ai donc décidé de reprendre sérieusement.

Dans l'idéal il faudrait que je fasse ma séance de musculation tous les jours car ça ne me prend qu'environ 15 minutes, ce qui n'est rien du tout !

Mais il faudrait aussi que je reprenne le stepper au moins deux fois par semaine, par exemple le mardi et le jeudi.

A vrai dire, ce que j'aimerais le plus, c'est aller marcher après le boulot, mais là où j'habite c'est impossible, je n'ai rien qui le permette, aucune belle balade et c'est surtout dangereux car en bord de route. C'est aussi pour ça que je souhaite déménager, me rapprocher du bord de mer et ce qui serait encore plus cool c'est d'y être à proximité pour y aller à pieds. Mais ça ... c'est une autre histoire ! Bon après, rien ne m'interdit d'y aller actuellement après le boulot et remonter ensuite tranquillement chez moi, mais je préfère attendre que les beaux jours arrivent car la nuit à plus ou moins 17 heures ce n'est pas génial. Mais c'est bien possible que je m'y mette une ou deux fois par semaine.

5. Economiser et acheter ce dont j'ai vraiment besoin ou qui me fait vraiment plaisir

En cette période de soldes, inutile de dire que les tentations sont grandes.

Côté vestimentaire, j'ai vraiment fais le plein ces derniers mois donc pour un moment je suis tranquille, même si j'y reviendrai forcément un jour.

J'avais repéré un sac que je voulais à - 30 % mais finalement, après avoir bien réfléchi, j'ai préféré garder mon argent pour plus utile.

Côté hygiène et cosmétiques, étant donné que mes choix sont largement réduits, je ne fais pas de stock et surtout je n'ai pas l'occasion de m'éparpiller et d'avoir 8 produits ouverts. Pour le moment je me suis contentée de peu d'achats de plaisir en ce début de janvier ... 2 savons !

J'ai également acheté un aspirateur ... le mien m'ayant lâché sauvagement ! mais aussi, une clé USB car je n'en ai pas et j'ai décidé qu'il était temps et surtout ... un autoradio pour ma voiture car je suis à l'ancienne : uniquement les CD !
A ce jour, c'est tout, mais j'ai toujours l'achat de la Nespresso en tête (surtout avec 40 € de réduction jusqu'au 31 janvier).

En effet, rapport au fait que je vais devoir trouver un autre logement, inutile de dire que vu ce qui m'attend tant au niveau du prix que de l'aménagement, il va falloir que mon compte soit bien approvisionné.

Mais bon, comme je ne tiens pas non plus à m'enfermer totalement, disons que je m'autoriserai une petite commande de temps en temps, qui ne mette pas en péril mon budget. Un peu comme actuellement quoi !

Partager cet article

Repost 0

Les défis des filles zen n°15

Publié le par Les Petits Bavardages de Magalie

Les défis des filles zen n°15

Pour ce 15ème défi, Mylène nous a proposé comme thème :

Apprendre à bien respirer

Cela m'a beaucoup fait penser au défi n°2, qu'honnêtement, je ne respecte pas toujours.
Vilaine fille.

En fait, grace à ça, j'ai compris l'origine de mon mal : c'est à dire pourquoi je ne respire pas avec le ventre !
Tout bêtement, car je le rentre ...
En effet, c'est un de mes complexes : mon petit ventre grassouillet. Si je pouvais rentrer mes fesses je le ferai aussi !
J'ai remarqué que je le faisais quasiment systématiquement et notamment quand je suis debout et avec du monde. Pour le cacher.

Depuis quelques temps et en raison de ma perte de poids, ça s'est nettement amélioré et surtout c'est l'une des raisons qui me poussent à continuer ma musculation, même si je zappe de temps en temps ... et notamment à faire ma petite série d'abdos : musculer ce petit gras.

Mais revenons au défi.

J'ai donc repris quasiment les mêmes consignes que le défi n°2.

5 minutes et 2 à 3 fois par jour : matin, midi (quand je pouvais) et soir, je me focalisais sur ma respiration.

Une main sur la poitrine et une autre sur l'abdomen avec le but de bouger uniquement que la main sur l'abdomen, signe de bonne respiration.

J'avoue que j'ai une préférence pour la position allongée, car je perçois beaucoup mieux les mouvements.
Ca me permet de me mettre en condition pour me lever le matin et de me relaxer le soir avant de me coucher.

Assise, c'est plus difficile et surtout moins relaxant. Mais quand je peux, je le fais au travail, ça permet de déconnecter le temps de 5 petites minutes pendant ma pause.

C'est un super exercice, bon pour la respiration et surtout qui détend, donc cette fois, j'ai décidé de vraiment respecter ces 15 minutes quotidiennes qui ne peuvent que faire du bien !

Partager cet article

Repost 0

Les défis des filles zen n°10

Publié le par Les Petits Bavardages de Magalie

Les défis des filles zen n°10

Pour ce 10ème défi, Mylène nous a proposé comme thème :

Le carnet des petits plaisirs

Le but était de porter plus d'attention aux choses qui nous font du bien et le choix était large car tout était concerné.

Pour ma part, j'en ai relevé pas mal.

Tout d'abord, des "actions" qui reviennent quasiment tous les jours.

Comme par exemple prendre un café le matin ou manger avec ma ou mes collègues(s) le midi. De bons moments de détente, qui, même s'ils restent dans l'enceinte du bâtiment où je travaille, permettent de faire une pause, de discuter un peu de tout et de rien.

Ou la douche du soir, moment que j'apprécie beaucoup après une journée, qui me détend et me relaxe.

Ou encore le plaisir de lire quelques pages de mon livre actuel. Une de mes passions et actuellement je m'y consacre beaucoup, j'en ai terminé énormément en quelques semaines.

Mais aussi des petites choses ponctuelles qui font plaisir et qu'il faut apprécier.

Comme le jour où je me suis pesée et que j'ai vu que je n'avais quasiment rien perdu mais que je m'étais un peu plus musclée.

Comme le jour où ma mère m'a donné un petit quelque chose de son retour de vacances (j'en parlerai dans mon récap' demain).

Comme les jours où j'ai eu des compliments sur ma perte de poids, sur mon changement de tenues et même sur mes cheveux !

Mais aussi comme certains jours où le soleil a pointé son nez sans qu'on étouffe de chaleur.

Ou le jour où j'ai réussi à écouler le boulot que je devais rattraper en raison de ma semaine de congés.

Et le premier soir où j'ai eu cette agréable sensation en me couchant dans des draps propres et qui sentent bon.

C'est vrai que tous ces petits riens, cumulés, font au final beaucoup de bien et qu'il vaut mieux se focaliser sur ces choses positives que sur les mauvaises ... même si ce n'est pas toujours évident !

Partager cet article

Repost 0

Les défis des filles zen #8

Publié le par Les Petits Bavardages de Magalie

Les défis des filles zen #8

Cette semaine, Mylène nous a proposé comme thème :

Je marche !

Le but n'étant évidemment pas de marcher pour marcher, elle nous a demandé de choisir deux trajets, plus ou moins longs, comme domicile-travail, promenade du soir, bureau-toilettes, bureau-café ...

Objectif : être pleinement concentré sur ces deux marches : sensations de contact, être attentif aux mouvements, relâcher l'ensemble des muscles ...

Et je savais déjà que ça allait être compliqué pour moi, car je marche très peu !

Déjà, je n'habite pas à côté de mon travail donc j'y vais en voiture, impossible autrement.

Ensuite, quand je suis chez moi ou au boulot, je ne fais pas des kilomètres mais seulement des petits trajets.

Pour le reste, comme je sors très peu, je n'ai pas spécialement l'occasion de marcher.

J'ai donc essayé, même pour les petites marches pour aller du bureau aux toilettes, ou en rentrant chez moi entre le parking et mon appartement.

Hé bien je dois avouer que je n'ai pas réussi ...

J'ai eu énormément de mal à me concentrer sur mes pas par exemple.
J'ai pourtant choisi deux trajets où j'étais seule car inutile de dire que choisir un trajet où il y a 4 autres personnes qui te parlent ou alors le moment où tu fais les courses, c'est impossible !
Je me concentrais pour savoir où je mettais les pieds, où j'allais, mais je n'ai pas réussi à transformer ces moments en plaisir, bien trop concentrée sur d'autres choses, je n'ai pas réussi à lâcher mon esprit.

Dans ses explications, Mylène nous dit que c'est exactement le même défi que " Je mange ! " mais c'est un défi que je n'avais pas réussi à réaliser. Pourtant c'est tout bête, il suffit de se concentrer sur quelque chose qui est simple et qu'au fond on fait mécaniquement, mais je me rends compte que ça demande beaucoup plus que ça !

Je pense que j'aurais plus de facilité lors d'une vraie marche et seule, mais ça, c'est une autre histoire !

Espérons que le prochain fonctionne mieux pour moi.

Partager cet article

Repost 0

Les défis des filles zen #7

Publié le par Les Petits Bavardages de Magalie

Les défis des filles zen #7

Pour ce 7ème défi, Mylène nous a proposé comme thème :

Sous la douche ...

Ne t'emballe pas, ce n'est pas une perverse !
Et tu ne verras point de photo olé olé, ce n'est pas la fête non plus.

L'idée était tout simplement de faire de ce moment une vraie détente et non une chose "obligatoire", ou habituelle et d'y être consacré à 100 %.

De mon côté, je suis une adepte de la douche et toujours le soir, après ma journée de boulot ou la fin de la journée quand c'est le week-end.
Je prends très rarement un bain, ça doit m'arriver plus ou moins 5 fois dans l'année.
La douche c'est rapide, efficace et tout aussi relaxant. Personnellement, dans un bain, je ne tiens même pas 30 minutes, je suffoque très vite. Par contre quand j'en prends un, j'en profite à fond pour me détendre.

Lundi, après le boulot, je ne suis pas rentrée chez moi directement, je suis allée chez Gémo faire mon repérage.
Autant dire que j'ai pas mal bougé, j'ai bien transpiré et surtout, je suis rentrée avec un mal de tête terrible !!!
La douche a été une délivrance. J'aime ce moment qui signe la fin de journée, le retour chez moi, au calme.

Mardi, c'était mon anniversaire.
Donc comme je ressortais le soir pour aller au resto, j'ai retardé ma douche et je l'ai prise quand je suis rentrée.
Ca m'a bien détendue, avant de traîner un peu sur Internet et devant la télé, puis d'aller me coucher. Me sentir propre, pour me plonger dans mes draps, j'adore !

Mercredi, je suis repartie pour faire des achats vestimentaires.
Et là encore, les essayages m'ont bien fait suer, au sens propre comme au figuré !
Je suis rentrée lessivée et je n'avais qu'une hâte, me débarasser de tout ça ...

Jeudi, je suis allée récupérer mon colis chez Gémo, et une fois arrivée chez moi, j'ai fais les essayages, les photos et j'ai marqué mes ourlets.
Bref, j'ai bougé et j'ai transpiré. Et j'étais bien contente de me doucher pour me sentir propre avant de passer mon pyjama.

Vendredi, rien de particulier, mais je crois vraiment que la douche du vendredi, celle qui signe la fin de la semaine est l'une de mes préférées !
Savoir que la journée du lendemain sera détendue me mets déjà de bonne humeur.

Samedi, c'est le jour tradionnel du ménage pour moi.
Ce n'est pas de tout repos étant donné en plus que les températures sont un peu remontées ... Bien utile de se doucher après tout ça et surtout pour passer des vêtements d'intérieur propres afin de trainer le reste de la journée.

La douche du dimanche, c'est celle que j'aime le moins ... elle signifie la fin du week-end, la reprise d'une nouvelle semaine de travail ... j'apprécierai certainement plus celle de dimanche prochain, étant donné que le lendemain, je serai en vacances pour une petite semaine !

Même si j'avoue que je ne suis pas à fond sur mes gestes, mon ressenti ou mes sensations quand je prends ma douche, ce qui était principalement le but de ce défi, c'est pour moi un très bon moment dont je profite à chaque fois.

Mais c'est MON moment. Une vraie détente qui me permet de faire baisser un peu la pression et de chanter faux ... car je mets la musique ! Désolée pour les voisins ! Mais c'est pour moi l'instant qui signe la fin de journée, le moment qui précéde quelques heures de calme et tu sais combien c'est précieux pour moi.

Et non seulement ça me détend vraiment mais comme j'ai pas mal de gels douche, je varie les plaisirs du nez, je passe de fraise à noix de coco à pêche au moringa ... de quoi voyager un petit peu, même dans quelques mètres carrés !

Partager cet article

Repost 0

Les défis des filles zen #6

Publié le par Les Petits Bavardages de Magalie

Les défis des filles zen #6

Pour ce 6ème défi, Mylène nous a proposé comme thème :

Une semaine détox écrans

Elle constate que nous sommes beaucoup face à nos écrans mais qu'à côté de ça, nous râlons de manquer de temps.

Je n'ai pas spécialement de grosses obligations ou de loisirs que je remets à plus tard, mais il est vrai qu'il m'arrive par exemple de me poser devant la télé, sans trop d'envie et d'attendre que le temps passe ...

Tout d'abord, faisons le point.

En semaine, le matin, je n'allume jamais la télé chez moi. Je regarde juste mon téléphone, mais comme bien souvent, pas de messages ni d'appels. Et pas d'ordinateur non plus..

En journée, je suis bien obligée de par mon boulot, donc je suis quasiment toute la journée devant mon ordinateur ... et même si j'ai mon portable à côté de moi, au cas ou, je ne m'en sers pas. Cependant, j'avoue que je me sers de mon ordi pour aller sur différents sites persos, sans pour autant y passer ma journée.

En rentrant chez moi le soir, une fois que j'ai fais ce que je dois faire, c'est vrai qu'il m'arrive d'allumer la télé et de tomber sur un programme style Les reines du shopping, ou En famille. De la détente quoi. Et d'avoir un petit coup d'oeil en parallèle sur mon ordinateur.

Le soir, je regarde toujours le journal de la 6, puis j'enchaîne sur Plus belle la vie et le programme du soir, en fonction de ce qu'il y a, avec mon ordinateur pas loin.

Bref.
On peut dire que j'ai quelques petites habitudes que je souhaite conserver, mais je suis prête à me passer de certaines choses.

Par exemple, si je ne suis ni au boulot, ni chez moi, je ne peux rien faire, hormis recevoir et / ou passer des appels ou des messages, tout simplement car je n'ai rien sur mon téléphone. J'ai fais le choix de prendre un petit forfait (celui à 2 € chez Free) et le moindre écart de débit en plus de celui autorisé est payant, donc c'est simple : j'ai tout enlevé. Je n'ai aucun jeu, aucune application, je ne vais pas sur Internet ... au pire je consulte une fois mes mails si je ne rentre pas chez moi de la journée, mais comme je n'ai rien d'important, c'est rare.

Cette semaine, j'ai donc modifié quelques petites choses, notamment le soir, quand je rentre.

J'allume toujours mon ordinateur pour y faire quelques bricoles : le blog, Hellocoton, Facebook etc, mais dès que je n'ai plus rien en cours, je le mets en veille et je vaque à mes occupations.

Quant à la télé, je ne l'allume plus, tout simplement car plus rien ne me tente en ce moment dans les programmes. A la place, je prends un livre. Et bon sang, ce que c'est reposant de ne pas avoir de bruit et d'être détendue après une journée de boulot !

Le soir, c'est pareil, je conserve mon journal d'informations, ma petite série marseillaise et je regarde uniquement les programmes du soir qui me plaisent, ce qui se résume actuellement à L'amour est dans le pré et Face off (si tu ne connais pas, c'est sur la 23 le mardi je crois, et c'est hyper sympa) et le week-end, il y a toujours un divertissement qui me convient. S'il n'y a rien, je prends mon livre et je vais dans mon lit, tranquillement, au calme, sans ordinateur, je profite pleinement de ma lecture pendant 1h ou 1h30.

Quant au boulot, je ne peux pas faire abstraction de mon ordinateur, notamment des mails, car les mails sont 70 % de mon boulot, si je les consulte qu'une ou deux fois par jour, je crains de m'attirer des soucis avec mes chefs et les gens pour qui je bosse !
Idem pour le téléphone, impossible de ne pas y répondre.

BILAN

Plus question d'allumer la télé pour avoir un fond sonore, ou pour m'occuper. Je regarderai uniquement ce qui me fait vraiment plaisir, cela permettra de consacrer du temps à quelque chose de bien plus utile et / ou qui m'apporte vraiment une satisfaction.

Je continuerai à avoir mon ordinateur personnel sous le coude, mais il ne sera plus ouvert en permanence, hormis quand je dois faire quelque chose, il sera en veille. Prêt à être activé, mais uniquement quand j'en aurai besoin ou l'envie.

Partager cet article

Repost 0

Les défis des filles zen #5

Publié le par Les Petits Bavardages de Magalie

Les défis des filles zen #5

On se retrouve aujourd'hui pour le 5ème défi !

Pour cette semaine, Mylène nous a donné comme thème :

" Non ! Je ne suis pas superwoman "

En gros, elle nous proposait de faire uniquement ce qu'on pouvait, jamais plus ... voire moins.

Tu penses bien que j'étais motivée !
Même si j'avoue, je le fais un petit peu déjà ...

Je vais me baser sur quelques exemples qu'elle nous a donnés pour faire mon bilan.

Côté boulot

Je n'arrive jamais le plus tôt possible (7h30). Un bon 8h voir 8h15 ou plus quand la circulation est plus cool, comme actuellement en période de vacances.

Niveau pauses, je pense qu'on est top : une le matin pour le café (au moins 15 minutes), une le midi pour manger (au moins 1 heure, voire plus en cas de croisement de collègues) et une l'après-midi (au moins 15 minutes).
Par contre, le reste du temps je ne bouge pas de mon bureau. Du moins si je pars, ce n'est pas pour aller me balader dans les couloirs ou papoter dans les autres bureaux  ...
Même s'il est vrai que je fais aussi des pauses devant mon ordi !

Désormais que j'ai une binôme, je délègue beaucoup de tâches faciles mais qui sont tout de même intéressantes pour elle et qui moi, me soulagent !

Je ne fais pas forcément tout de suite ce qu'on me donne, je fais en fonction des priorités.

Et le soir, je pars en général à 16h30 (maxi 18h).

Côté personnel

Je suis plutôt cool le matin, étant donné que je peux arriver jusqu'à 9h, je ne me presse pas trop.

Je ne choisis jamais mes habits la veille, c'est toujours le matin en fonction de mon envie.

Niveau préparation, ça va toujours très vite étant donné que j'ai juste à me laver et me maquiller légèrement. De mon lever à quand je suis prête il y a environ 30/40 minutes.

Le soir quand je rentre, hormis ma petite séance de musculation et ma douche quotidienne, je glande ! Au mieux je commence à préparer à manger mais là encore, je ne suis pas une cuisinière professionnelle donc c'est assez simple.

Quant à mes courses, je pense que je peux battre des records, je sais ce que je veux, limite je connais les rayons par coeur, j'y passe environ 1h30 mais je n'y vais qu'une fois par mois et surtout je fais deux magasins.

Concernant le ménage, repassage ... qu'importe la taille de la pile ou la couche de poussière, c'est une fois par semaine, au mieux !

BILAN

Niveau boulot, je fais quelque chose qui me plait énormément, j'ai des collègues sympas et je bosse pour des gens qui sont très reconnaissants pour ce que je fais. Et je tiens à ce que ça le reste. C'est pourquoi je fais comme je sens car je ne veux pas que ça devienne désagréable ou une corvée !

Quant au niveau personnel, tout va plutôt bien mais comme je ne peux pas tout gérer et que je ne suis effectivement pas une superwoman pour pouvoir tout régler, on arrive à ça et ça.

Partager cet article

Repost 0

Les défis des filles zen #4

Publié le par Les Petits Bavardages de Magalie

Les défis des filles zen #4

Cette semaine, Mylène nous proposait comme thème : Je mange quand je mange !

Quand j'ai vu ça, je me suis dis : mais qu'est-ce qu'elle est allée nous chercher cette fois ???

L'idée, en fait, était d'être seulement à ce que nous faisions.

Voilà les quelques pistes et aides qu'elle nous a données :

Je décide de profiter à 100% de ce repas, d'être uniquement présente à l'action de manger. Je ne cherche pas à faire autre chose en même temps, car je m'épuise à vouloir faire toujours plus, je consomme de l'énergie, je ressors un peu plus fatiguée de chaque activité. Je vais donc être seulement présente à mon repas.

Okaaaaay, ça débutait bien !

Il faut savoir que le seul repas où je suis seule et/ou je n'ai pas la télé, c'est le matin !

Et généralement j'ai encore la tête dans mon oreiller et plutôt envie d'y retourner une heure ou deux.

Quant au midi, inutile de dire que je ne me voyais pas ne pas parler à mes collègues ...

Avant de porter les aliments à ma bouche, je les observe un instant, leur forme, leur couleur. Je pense à leur parcours pour arriver ici, dans mon assiette (graine plantée, légume cueilli, transporté, lavé, coupé, cuisiné...).

Hum ...
Comment dire ...

Le matin j'aurais pu, mais j'avoue que je n'ai pas vraiment réussi.

Il est vrai que j'observais mes deux tranches de pain de grande surface, ma confiture faite maison par mon papa et mon verre de lait ou de jus de cranberry, mais s'ils avaient eu des yeux je pense qu'ils m'auraient lâché un : " QUOI ??? Tu veux ma photo ".

Quant au parcours ... hormis ce que j'ai cité plus haut, je ne suis pas allée beaucoup plus loin ...

Je les porte à ma bouche en étant attentive à ce simple mouvement, que l'on fait des dizaines de fois chaque jour sans y penser un instant. Je change cette habitude.

Pas l'temps, pas l'temps, j'ai trop faim moi, surtout le midi car penser à ça c'est retarder mon estomac et perdre quelques minutes précieuses qui pourraient empiéter sur ma pause café et ça c'est juste inhumain !

Je les mâche, je sens leur texture, leur goût, je le qualifie: sucré salé chaud froid acide amer doux relevé tendre croquant... Manger un aliment est une expérience très variée qui mérite notre attention!

Tout était bon !
Enfin non, sauf le bout de tomate qui avait un petit goût de moisi quand même, j'avoue ...

Je peux essayer de décrire intérieurement ou par écrit en quelques mots cette expérience... et m'apercevoir bien vite que les mots nous manquent!

Le seul mot qu'il faut retenir, c'est : " Huuuum ".
Qui peut être suivi de : " Ah ben ça va mieux hein, je ferai bien une p'tite sieste moi maintenant ".

J'exprime ma gratitude pour ce plaisir qui consiste à pouvoir me rassasier quand j'ai faim, à ne pas souffrir de la faim. C'est une chance incroyable que j'ai, que tout le monde n'a pas, j'en prends conscience et en suis reconnaissante.

Ca c'est vrai et j'y pense souvent, notamment quand je jette des trucs !
OUI JE SAIS C'EST MAL !!!
Mais je me soigne et je m'améliore depuis un certain temps, ça s'applaudit.

 

BILAN : gros fail de mon côté, désolée Mylène ... pour le coup je crois que c'est quelque chose que je n'arriverai pas à mener à bien, à moins de ne pas bosser et de ne pas avoir de télé (j'peux pas l'éteindre, je dois absolument regarder Plus Belle La Vie !).

Mais je promets de faire des efforts et de me concentrer un peu plus sur mes repas et sur ce que je mange quand je suis seule et sans " distraction ".
 

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>