Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

58 articles avec le coin intime

Allô ? Y'a quelqu'un ???

Publié le par Les Petits Bavardages de Magalie

Allô ? Y'a quelqu'un ???

Suite à ce vilain imprévu, mon week-end en amoureux est donc tombé à l'eau.

Comme il me l'avait dit avant qu'on parte chacun de notre côté, il m'a informée de son arrivée à destination vers 19h30.
Mais je n'ai pas répondu.
J'avoue que même si je comprends (je n'ai pas évoqué la raison mais je peux dire que si j'avais été dans le cas de la personne qui a téléphoné, j'aurai eu les boules qu'on ne me vienne pas en aide), j'étais quand même un peu vexée et en colère, car à la base je ne m'attendais à rien, c'est lui qui a " provoqué " ce week-end ensemble.
Sans compter que même si le samedi c'était compliqué de revenir, il aurait très bien pu le faire le dimanche pour compenser.
Mais il ne l'a pas fait.

Pas de nouvelles le dimanche, comme je m'en doutais.
Rien non plus le lundi ...
Et toujours rien le mardi, alors que je savais qu'il avait repris le boulot.

Jusqu'au midi, où quand j'ai rejoint ma collègue pour manger, elle m'a informée qu'on se faisait un petit repas tous ensemble.
Et je savais qu'il y serait.
J'étais donc un peu déçue de ne pas avoir eu de mail ou de SMS en amont du type : " On va se voir à midi " ou quelque chose comme ça.

Quand il est arrivé on s'est retrouvés dans la même pièce mais il y avait du monde, donc on a fait comme de simples collègues : on s'est fait la bise. Ne rien faire alors qu'on ne s'était pas vus aurait été suspect.
Il m'a à nouveau fait le coup du frôlement discret en passant à côté de moi.
Puis on a mangé.
A un moment il a pris son portable et j'ai pensé que ce serait marrant qu'il m'envoie un SMS.
Mais il ne l'a pas fait.
Quand je suis partie, il n'était pas à son poste, donc je ne l'ai pas vu.
Aucune nouvelle le reste de l'après-midi.
Aucune nouvelle le soir ...

Jusqu'au lendemain matin, où j'ai trouvé un mail en arrivant au boulot me disant : " Tu fais la tête ".
Affirmation ? Question ?
Manque de bol (ou volontairement, je ne sais pas), il me l'a envoyé exactement 3 minutes après mon départ.
(Tu noteras que n'ayant pas de réponse et finissant à 20h, il aurait largement eu le temps de m'envoyer un SMS. Ou carrément m'envoyer un SMS directement).
Auquel j'ai répondu : " Pourquoi ? ". A 7h25 très précisément.
Qui n'a reçu aucune réponse de la journée.
Pas de nouvelles le soir non plus et je savais qu'il ne travaillait plus après : ni jeudi ni vendredi.

Jeudi, également rien de toute la matinée ...
Le midi, j'ai mangé avec une ancienne collègue, la seule au courant de tout ça, avec qui je voulais en parler un peu et qui m'a avoué être assez déçue par ce comportement et ne pas comprendre.
C'était aussi mon cas.
J'ai donc décidé de laisser passer la journée, des fois que ... mais n'ayant rien eu, j'ai envoyé un SMS le soir vers 19h30 en lui disant que je ne savais pas ce qu'il attendait de moi ni ce qu'il s'était passé ces derniers jours mais que ce n'était pas comme ça que je voyais mon futur ni la relation que je souhaitais.
Je n'ai pas eu de réponse. Encore jusqu'à cet instant.

Je suis vraiment déçue.

Déçue de ce comportement de " mort ", surtout qu'on n'est pas des inconnus et qu'il n'en tient même pas compte. Je ne dis pas que les autres n'ont pas droit au respect, mais j'estime que vu notre situation il pourrait en avoir un peu plus envers moi. La moindre des choses était au moins de répondre. Là, mon mail est resté dans le vide, idem pour mon SMS ... au début je me disais qu'il cogitait à une réponse mais désormais ça fait un peu long pour une réflexion !

Je ne sais vraiment pas ce qu'il s'est passé et surtout je n'ai aucune explication !
Est-ce qu'il a mal pris mon silence du samedi ? Si c'est le cas je serai un peu hallucinée étant donné qu'à chaque fois qu'il partait il ne se manifestait jamais, même parfois pendant 5 jours.
Est-ce qu'il attendait que j'envoie un SMS en premier ? Jusqu'à présent, c'était toujours lui qui le faisait quand il revenait chez lui, pourquoi en aurait-il été autrement cette fois ?

Déçue aussi, car avec un peu d'organisation et de bon vouloir, je pense que ça aurait pu fonctionner un peu mieux et qu'on aurait vraiment pu se laisser une chance de voir comment ça pouvait évoluer.

Une chose est sûre, je ne vais pas insister et encore moins lui courir après.
Je ne pense pas avoir tort dans cette histoire, au contraire, je trouve que j'ai quand même été très patiente et surtout très compréhensive avec tout ce qu'il s'est passé.
Quelque part, s'il fait pareil avec toutes les filles, je comprends un peu mieux pourquoi aucune de ses histoires ne tient la route.
J'ai répondu à son mail, j'ai fais le premier pas en envoyant un SMS voyant qu'il ne bougeait pas. S'il ne se manifeste pas, c'est qu'il ne le veut pas.
Je suis déçue de ne pas avoir réussi à donner une chance correcte à cette histoire.
Mais surtout déçue par lui.
Je verrai si un jour il se décide enfin à m'en parler ou non mais heureusement que généralement, il y a peu de chances qu'on se croise au boulot.

Bref, pas une si bonne idée cette affaire.

Finalement, on dit d'Internet, mais ça confirme bien ce que je pensais : la vraie vie n'est pas forcément mieux parfois.

En attendant, la vie continue.
Tu as bien compris depuis le début de l'année que je ne m'avouais jamais vaincue et que je ne veux pas me laisser abattre.
Je repars donc à la conquête.
J'ai un dossier "vraie vie" à creuser.
Rendez-vous au prochain épisode !

Publié dans Le Coin Intime

Partager cet article

Repost 0

Quand on a la poisse ....

Publié le par Les Petits Bavardages de Magalie

Quand on a la poisse ....

Vendredi soir, alors que j'étais tranquillement sur mon canapé, je reçois un SMS de mon chéri. Ce qui m'a plutôt surprise étant donné que je ne m'attendais à rien avant au moins samedi qu'il soit rentré chez lui, d'autant plus qu'il n'était pas en France.

Après avoir parlé un peu, il me dit que le lendemain, il sera entièrement à moi.
Ce qui m'a décroché un : Ah bon ?
Auquel il a répondu : Oui, demain on passe le week-end ensemble, non ?
Ce qui m'a à nouveau décroché un : Ah bon ???

Honnêtement, je n'avais pas du tout capté.
On avait parlé en effet de rattraper le temps perdu et de passer un week-end ensemble, mais franchement je n'avais pas compris que c'était le week-end de son retour, je voyais ça plutôt d'une manière générale et quelque chose qui se ferait un jour.

Le temps qu'il rentre en fin de matinée et qu'il fasse quelques courses, le rendez-vous a été fixé en fin d'après-midi.

Le lendemain matin, changement de programme, il me propose qu'on se retrouve vers 12h/12h30.
Ce que j'accepte.
Je prépare donc mon sac, avec tout ce qu'il faut pour quand je ne dors pas chez moi.
Et vers 12h20, je pars.
12h40, j'arrive chez lui.

Vers 15h, le téléphone sonne.
Il me dit que si c'est urgent, ils rappelleront.
Manque de bol, il sonne une seconde fois.
Il me dit que si ça sonne 3 fois c'est qu'il y a quelque chose ...
Il sonne à nouveau ...
J'ai compris que ça sentait le plan foireux.

Après avoir entendu des bribes de conversation, j'ai compris que mon week-end amoureux tombait à l'eau, qu'il devait s'en aller, qu'il en aurait pour un moment car l'affaire était assez loin de chez lui et qu'à mon avis, je ne le reverrai pas de la journée.

Bref, vers 15h30 on est partis chacun de son côté.

oOoOoOo

Toujours difficile d'y voir clair et d'avoir une idée sur notre relation à ce jour.

Cependant, je l'ai trouvé assez tendre et câlin, avec des regards plutôt intenses. Et je ne parle pas vraiment d'un point de vue sexuel. Il sent que je suis encore très en réserve et que je n'arrive pas à être moi-même pour le moment, donc sans doute qu'il essaie aussi de me mettre à l'aise.
Après, je délire peut être.

Pour autant, pas de quoi s'enflammer vu la situation depuis le 15 juin. Ce n'est pas en quelques heures qu'on peut décider quoi que ce soit.

Il débute son nouveau planning avec du travail et du repos en semaine comme en week-end et avec des horaires différents (fin à 20h), donc à voir comment on arrivera à se caler car pour résumer, il va bosser un week-end, avoir un week-end de libre et pour les 2 restants il bossera ou le samedi ou le dimanche. Et ça, pour juillet, août et septembre. Mais il reste aussi des jours en semaine, donc tout à fait possible de se voir, surtout que comme je l'ai dis, je pourrai poser un congé de temps en temps.

J'avoue que pour le moment, j'ai l'impression qu'on est maudits et que tout se ligue contre nous.
Des fois je me dis que c'est un signe !
Des fois je me dis que c'est pour nous tester.
Quoi qu'il en soit, si on arrive un jour à passer plus que quelques heures ensemble, ce sera mérité !!!

Même si je suis consciente que jusqu'à présent, ce n'est pas génial ni l'idéal comme début de relation, ce n'est pas non plus une raison valable pour stopper. Après tout, il n'y a vraiment rien de catastrophique ni de rédhibitoire. Juste un manque de chance.
Donc on continue et on verra où ça nous mènera en espérant que ce soit plus simple dans les jours et semaines à venir.

Publié dans Le Coin Intime

Partager cet article

Repost 0

Et ça continue, encore et encore ... acte 3 !

Publié le par Les Petits Bavardages de Magalie

Et ça continue, encore et encore ... acte 3 !

Nous en étions restés au fait qu’il partait terminer ses vacances ailleurs, puis qu’il enchaînait avec un week-end seul, ailleurs également (ce que je savais avant même qu’on soit ensemble).

 

Après s’être quittés le mardi en fin d’après-midi, je n’ai plus eu de nouvelles jusqu’au dimanche, mais bon, ça je crois qu’il faut que j’en fasse mon affaire et que je m’en contente.

Ce n’est pas quelqu’un d’écriture et même si on peut se dire qu’un SMS de temps en temps ça ne coûte rien, chacun son fonctionnement. Après tout, moi je déteste bien téléphoner.

 

Nous avons convenu de nous voir le lendemain, après le boulot, de nouveau chez lui.

 

Le matin, il m’a prévenue qu’il devait voir quelqu’un, mais rapidement, qu’il serait chez lui pour 18h et qu’il me tiendrait au courant dès qu’il serait rentré pour que je puisse venir.

 

Entre temps, nous avons eu une petite entrevue, étant donné que le midi je suis allée manger dans son bâtiment et qu’il m’a proposé de prendre le café dans son bureau.

Ce que j’ai accepté.

Manque de bol, son collègue est arrivé plus tôt que prévu et nous n’avons pas pu être seuls.

Cependant, je dois avouer que ce petit côté « secret » m’a bien plu.

Il y avait des regards, des phrases et des allusions que nous seuls pouvions comprendre. Quelques fois il est même passé proche de moi en me frôlant discrètement pour ne rien trahir devant son collègue. Je suis restée quasiment 45 minutes et on est partis ensemble du bureau. Lui pour aller fumer (ce qui est très mal surtout qu'il sait que je n'aime pas ça !) et moi pour aller laver ma tasse. Sauf qu’on savait très bien qu’on allait au même endroit, c'est-à-dire les toilettes où on a pu se faire un petit bisou furtif ! Puis on a tenté de parler un peu dehors, car il est quand même allé fumer … mais là encore, on a rencontré du monde et on n’a pas pu être seuls.

 

Bref, l’après-midi a passé et j’ai attendu.

Jusqu’à 17h.

17h30.

Puis j’ai fini par partir du boulot vers 17h45 pour remonter chez moi en me disant qu’au besoin je redescendrai, vu que je suis à 15 minutes.

Sauf qu’une fois rentrée chez moi, j’ai encore attendu, jusqu’à recevoir un SMS à 20h qui me disait qu’il venait à peine de rentrer et qu’il supposait que j’étais déjà chez moi. Ce que j’ai confirmé.

Et puis plus rien de la soirée.

Rien non plus toute la journée du lendemain … et pas croisé dans les couloirs le midi.

Jusqu'au milieu d’après-midi où j’ai reçu un SMS d’excuse pour le manque de nouvelles, m’expliquant que le lundi soir il a appris une très mauvaise nouvelle familiale. Il m’a donc annoncé son départ dès le lendemain pour un retour le samedi.

 

Là, j’ai quand même commencé à me dire que j’avais du faire quelque chose de très mal dans une vie antérieure !

On s’est vus seulement quelques heures depuis le 15 juin.

Mais pour le coup, personne n’est fautif, c’est le manque de chance et surtout quelque chose dont on se passerait volontiers.

 

Il m’a quand même proposé qu’on se voie après le boulot, sauf que cette fois, c’est moi qui avais un empêchement pour cause de rendez-vous !

 

Bref, j’attends son retour dans le week-end et affaire à suivre, sachant que lundi soir c’est à nouveau moi qui suis prise par autre chose.

 

oOoOoOo

 

La bonne nouvelle, quand même, c’est qu’il est conscient qu’on démarre mal et il a promis de se rattraper la semaine prochaine, quand on aura moins de contraintes. Mais il y en aura quand même, notamment de par ses jours de travail et ses horaires qui vont changer pour tout l’été.

Donc à voir s’il m’accorde du temps quand on travaille tous les deux, quand il est en repos mais que moi je bosse (sachant que je quitte assez tôt) et/ou les week-ends où on peut se voir. De plus, je pense pouvoir prendre quelques jours de congés s’il le faut, donc quand il est de repos en semaine, on pourra éventuellement quand même se voir une fois de temps en temps toute une journée.

Ou s’il fait surtout des trucs de son côté.

Je ne me vexerai pas, bien évidemment, car c’est normal, on a tous les deux une vie personnelle et c’est bien trop tôt pour des présentations famille/amis.

Tant que je ne passe pas à la trappe toutes les fois …

 

Bref, pour le moment c’est assez difficile de se faire une idée vu la situation depuis le début, mais il faudra que j’arrive à savoir assez rapidement ce qu’il veut vraiment.

S’il cherche juste une relation de confort et à profiter de la vie ou si au contraire il a bien l’intention d’en faire quelque chose, notamment de la faire évoluer, sachant que de mon côté, à terme, je cherche quelque chose de stable et à construire une vie autour.

Pas de suite c’est évident, mais pas dans 5 ans non plus.

En même temps, je pense qu’en quelques semaines ça se profilera et que ce sera plus clair dans ma tête. Si ça n’évolue pas et qu’on ne bifurque pas sur une « vraie relation de couple », j’aurai ma réponse.

Publié dans Le Coin Intime

Partager cet article

Repost 0

Et ça continue, encore et encore ... acte 2 !

Publié le par Les Petits Bavardages de Magalie

Et ça continue, encore et encore ... acte 2 !

Mardi, nous avions prévu de nous voir chez lui. Après le boulot me concernant, car lui était en congés, de manger une pizza le soir et de rester ensemble la nuit.

Sauf que le matin, après quelques échanges de SMS, j’ai finalement décidé de poser mon après-midi pour passer un peu plus de temps avec lui.
Étant sans directeur donc sans trop de contraintes et surtout sans avoir abusé des congés depuis le début d’année, j’ai pu le faire sans souci.

Je suis arrivée chez lui vers 14h15 environ. A vrai dire, j’avais repéré les lieux lundi, histoire de ne pas chercher mon chemin pendant des heures.

Je l’ai retrouvé bronzé, torse nu (c’est ainsi que j’ai découvert qu’il était tatoué) et nos retrouvailles ont assez vite dérapé !

Mais au final, pas du tout le programme prévu car tout compte fait, il terminait ses vacances ailleurs (c’est ainsi que j’ai compris sa proposition de se voir l’après-midi). Il rentre aujourd’hui, en raison d’un truc obligatoire pour son second boulot et ce week-end il est à nouveau occupé (ce que je savais déjà).

oOoOoOoOo

Je ne vais pas le cacher, j’avoue que j’avais un peu les boules.
Déjà qu’on a 2 week-ends pour le moment qui passent à la trappe (et ce sera également le cas pour le prochain), il n’était pas là non plus en semaine. Après, ce sont ses vacances et il a bien le droit de les passer comme il le souhaite, surtout après un début de relation de seulement quelques jours.

Pour autant et pour le moment, je n’arrive pas à le cerner ni à savoir ce qu’il veut vraiment.
Je sais bien qu’il faut un peu de temps pour avancer et qu’on ne peut pas faire de plan sur la comète de suite, mais quelque chose me chiffonne.
Sans doute qu’il faut aussi du temps pour qu’on apprenne à se connaître personnellement, mais pour ça, encore faut-il qu’il m’en accorde !

Je pense que j’arriverai à en savoir un peu plus et à y voir plus clair quand il reprendra le travail la semaine prochaine, sachant que de par le boulot il ne prend pas de congés cet été mais sera sur un planning assez compliqué.

Cependant, j’ai quand même l’impression qu’il veut rester libre et faire pas mal de choses de son côté et ça je ne sais pas si je vais pouvoir l’accepter et m’en contenter. Il m’en avait parlé et j’en suis bien d’accord car des trucs avec les amis, aucun souci, mais régulièrement et notamment à mon détriment, non. J’ai connu ça avec le n°2 de Meetic et je sais que ça ne me convient pas. Mais peut être que c’est le cas car il est en vacances et qu’en temps normal ce sera différent. A voir.

Dans l’immédiat, j’avoue que j’ai encore des craintes par rapport au fait qu’on se connaisse d’avant et je me freine un peu. Et il le sent car il m’a dit mardi que j’étais sur la réserve et que je n’étais pas moi-même. Mais bon, pas évident non plus d’en arriver là après des années et surtout après ces derniers mois.

Le souci vient surtout du fait que pour l’instant je n’ai pas une totale confiance en lui, je ne sais pas s'il prend ça au sérieux et je suis énormément en question par rapport notre situation. Mais est-ce qu’on peut me reprocher ça avec ce qu’il s’est passé ces derniers mois et encore plus avec lui ? Sans doute pas.

Ce qui m’inquiète aussi un peu c’est qu’il ne donne jamais trop de signe de vie. Pas du genre à me répondre systématiquement ou à envoyer des SMS pour souhaiter une bonne journée, une bonne nuit, pour savoir comment ça va, ou autre. Par exemple, depuis mardi qu’on s’est quittés et où j’ai envoyé un SMS pour dire que j’étais bien rentrée chez moi : rien ! même pas une réponse. Alors qu’en temps normal on parle quand même un peu par SMS ou par mail. Et ça aussi j’ai un peu de mal à l’accepter. Je comprends qu’il soit en vacances mais même pas une nouvelle depuis 3 jours (il m'a fait le même coup le week-end dernier) je reconnais que ça me gonfle un peu. Je n’ai pas envie d’être une copine de confort, à être là pour lui juste quand il le souhaite et qu'il s'en souvient et encore moins seulement pour combler le vide dans son lit.

Publié dans Le Coin Intime

Partager cet article

Repost 0

Et ça continue, encore et encore ...

Publié le par Les Petits Bavardages de Magalie

Et ça continue, encore et encore ...

Je ne voulais pas trop en parler mais bon, comme j'ai commencé, autant continuer à raconter ce qu'il se passe du côté de mes amours ...

Il se trouve qu’au boulot, depuis avril environ, je me faisais légèrement draguer par un collègue que je connais depuis un peu plus de 5 ans car j'ai travaillé dans son service mais sans forcément avoir de proximité géographique avec lui (nous étions dans des bâtiments séparés), et qui, je dois l’avouer, m’a provoqué un petit coup de cœur quand je l’ai vu la première fois et qu’au fil du temps je trouvais très mignon avec pas mal de charme et même de plus en plus en prenant de l'âge. Pour autant, nous n'avons jamais été " proches " (en même temps j'étais avec l'Ex jusqu'à l'été 2015). En fait, on a surtout commencé à se croiser très souvent dès l'été 2016, car j'étais à ce moment-là au même étage que lui même si je ne travaillais plus pour son service.

Depuis le début de cette année, nous n’étions jamais libres en même temps ; quand j’étais célibataire il était en couple et quand j’étais en couple il était célibataire.
Et nos histoires ne duraient jamais longtemps, pour l'un comme pour l'autre.
On se cherchait un peu, à coup de « on est nuls pour se coïncider », « on s’y prend mal »,
« si j'étais célibataire »
Et je dois avouer que j'étais contente à chaque fois de tomber dessus dans le couloir. Qu'il me fasse la bise en me serrant contre lui. A chaque fois mon coeur s'emballait de sentir cette proximité.

Quand j’ai été avec l’autre con de Meetic (le n°1 par qui je me suis bien faite avoir), il m’a dit que ça n’allait pas tenir, qu’à ce moment-là on irait boire un verre tous les deux et que d’ici là il restait célibataire et m’attendait.
Ne pensant pas voir ma relation se terminer, j’ai accepté !
Sauf qu’elle s’est bel et bien terminée, très rapidement. Et il l’a su car je ne me voyais pas lui mentir quand il m’a demandé comment ça se passait, un jour, entre deux portes. C’est ainsi qu'après me l'avoir proposé, j’ai discuté avec lui un soir dans son bureau, le temps qu’il termine sa journée. Il m’a à nouveau parlé du verre qu’on devait boire ensemble, mais j’ai un peu esquivé l’affaire (j’en parle après).

Entre temps, il m’a laissé son numéro de portable, que je n'avais jamais récupéré, en me disant que je pouvais m’en servir comme je voulais. Ce que j’ai fait, mais sans pour autant provoquer quoi que ce soit.

Ensuite, j’ai rencontré quelqu’un d’autre de Meetic (le n°2 qui n'était visiblement pas prêt à s'engager). Il l’a su, car on a parlé un peu dans la semaine et je lui ai dis. Il a également su qu’on était ensemble car le lundi il m’a demandé comment s’était passé mon rendez-vous. Sauf qu’après lui avoir annoncé qu’on s’était embrassés, rien de plus à ce moment-là, il n’a plus donné signe de vie …

Puis, j'ai déménagé et j'ai changé de bâtiment au boulot ... et surtout, je ne l'ai plus vu dans les couloirs en allant manger, seul moment où je vais désormais dans son bâtiment.

Il s’est manifesté quelques semaines plus tard, après l’avoir croisé dans le couloir un vendredi midi en allant manger avec mon ancienne collègue, où par la suite il m’a demandé où j’en étais. Je lui ai donc dis que c’était fini avec le n°2 mais que j’entamais quelque chose avec Monsieur Coquillettes (n°3 qui me voyait plus comme une amie). Il m’a à nouveau dit qu’on devait boire un verre, qu’il n’avait personne, qu’il m’attendait pour voir si nous deux ça pouvait marcher.
J’avoue que le pauvre, il a du se dire que je le baladais un peu … (promis, je parle de mes raisons un peu plus bas) et ça m'a fait un peu de peine quand il m'a dit " et moi dans tout ça ?? ".

Puis quand mon histoire s’est terminée le lundi, je lui ai envoyé un SMS pour lui dire qu’en fait c’était lui qui me portait la poisse !
Deux fois il m’a demandé comment ça se passait, deux fois mes histoires se sont terminées 2 jours après !

Et puis tout est parti de là …

Il m’a dit qu’il fallait qu’on se voie pour qu’il comprenne, que ce n’était pas normal que ça se finisse mal à chaque fois, qu’il fallait corriger ça.

A la base, on devait se voir le lendemain à son bureau, comme la première fois, mais j’avais zappé que j’avais quelque chose de prévu, donc on a reporté au jeudi.

Entre temps, bien sur, le petit fond de drague, de la part de l'un, comme de l'autre, a continué au boulot, comme en dehors ...

Le jeudi, il n’a finalement pas pu se libérer avant 17h30, il m’a donc demandé quand je comptais partir et vu l’heure, je lui ai dis que je n’allais pas tarder. Du coup, il m’a proposé de passer au bureau le temps qu’il restait et ensuite d’aller boire un verre en bord de mer.
Ce que j’ai accepté.
Avec le recul je me demande s'il ne l'a pas fait exprès !

On est restés un petit moment au bar à parler de tout et de rien : de nos vies, du boulot, de nos amours. Enfin, surtout des miens !
Puis on a marché un petit moment en bord de mer. Jusqu’à trouver un banc où on s’est posés.
Et là, il a attaqué le sujet en profondeur pour savoir ce qu’il se passait. Et ne sachant pas réellement moi-même, hormis ce qu’on m’a dit et que je lui ai répété … c’était difficile de lui répondre autre chose car je n’en savais pas plus. Mais j’ai été honnête et je lui ai tout raconté. Même s’il savait déjà quasiment tout.

Et de plus en plus il se rapprochait … il a le chic de me foutre mal à l’aise et de me faire rougir, ce qu’il fait parfois volontairement !
Me sentant sur la réserve, il m’a prise dans ses bras en me disant en rigolant que tout allait bien, que ça allait bien se passer, qu’il fallait se détendre !
Puis il m’a embrassée … ce que pour le coup, je n'aurai jamais fais la première !
Et j’avoue que ça m’a fait bizarre car ce n’est pas un inconnu. Pas vraiment un ami mais plus qu’un simple collègue et surtout quelqu’un que je croisais assez régulièrement et à qui j’ai fais la bise pendant des années.
Bon, pour autant c'était quand même très agréable, je ne le cache pas !

Au moment de partir, il m’a raccompagnée jusqu’à ma voiture, où on est restés un moment.
Car pour être honnête, il a bien tenté d’obtenir plus en essayant de me convaincre d'aller chez lui, mais j’ai refusé. Donc on est rentrés chacun de son côté. Même si c’était très tentant, car il a bien su jouer de ses charmes et que je n'y suis pas insensible, c’était trop tôt. Même si je le connais un peu plus que les autres, et je dirais même, raison de plus ! je ne voulais rien précipiter et encore moins le premier jour.

Il était absent tout le week-end, de retour le lundi, nous avons donc convenu de nous revoir le mardi : hier (prochain article).

oOoOoOoOo

Honnêtement, je ne sais pas où tout ça va me mener, mais le seul moyen de le savoir c’est de tester, il n'y a pas de miracle ! et ça évitera d'avoir des doutes, de se poser des questions, etc, au moins on sera fixés.

Il est un peu plus jeune que moi, de 2 ans, mais de mon point de vue ce n’est pas très grave.

Après, même si on se connait depuis des années, on s’est surtout vus au boulot en tant que collègues et c’est évident que ce n’est pas pareil ni l’endroit idéal, donc le mieux pour se connaître personnellement, ce sera bien sur en extérieur.

Concernant mes craintes, j’ai connu une relation au boulot avec l’Ex, même si je ne l’ai pas connu par ce biais, ça l’est devenu, et je sais que ce n’est pas évident à gérer. Là c’est un peu différent étant donné que j’ai changé de travail et de bâtiment et que forcément je le vois beaucoup moins, voire jamais, sauf si on se croise dans le couloir quand je vais manger, mais on a les mêmes (anciens me concernant) collègues. Je n’ai pas envie que ça dégénère en ragots, en suppositions, en intrusions dans ma/sa vie privée. On en a un peu parlé et il m’a rassurée à ce niveau en me disant que je n’avais pas de souci à me faire sur ça, qu’il n’était pas du genre à raconter ce qu’il faisait car c’était sa vie privée. Donc à voir, mais quoi qu'il en soit, pour le moment on a convenu qu'on garderait ça entre nous, que si on se croisait on faisait comme avant et qu'au besoin on trouverait un coin discret pour se dire bonjour.

Ensuite, bien sur, après tous ces échecs et face à des personnes pas toujours honnêtes, je ne sais pas trop où le situer. J'ai finalement appris à me méfier des paroles et même de certains actes. Mais me connaissant et sachant tout ce qu'il s'est passé depuis le début de l'année, j'ose espérer qu'il n'ira pas sur le même chemin ...

Concernant sa vie amoureuse, il m'a dit qu'il cherchait à donner et recevoir de l'amour, à construire une vie de couple et de famille, mais qu'il voulait aussi conserver sa liberté. Ce que je comprends tout à fait, et je suis même pour que chacun fasse des choses de son côté, tant que ça n'empêche pas d'avoir un minimum en commun. Mais bon, ça aussi on me l'a dit par le passé ...

D’un autre côté, il a fait preuve de patience en « m’attendant » comme il disait et je pense que s’il veut nous laisser une chance c’est qu’il pense que ça peut fonctionner ou du moins qu'il veut au moins essayer pour voir ce que ça donne. Et je me dis que c’est parce qu’il a un minimum d’intérêt et d’attirance pour moi et pas seulement pour s’amuser.

Il ne m'a pas fait de promesses, au travers de ce qu’il m'a dit il était assez clair : on essaie et on voit ce qu’il se passe. L’issue idéale serait bien évidemment que ça fonctionne. Mais comme toujours, ça, seul le temps le dira.
Ce serait une belle histoire c'est sur.
Mais avec tout ce qu'il s'est passé, j'avoue que j'ai au fond de moi de gros doutes et de grosses craintes. Mais j'en dévoilerai un peu plus dans le prochain article ...

Publié dans Le Coin Intime

Partager cet article

Repost 0

Jamais 2 sans 3 ...

Publié le par Les Petits Bavardages de Magalie

Jamais 2 sans 3 ...

Lundi soir, l’annonce est tombée !

Et je dois dire que je me doutais qu’il y avait un truc, car samedi dernier, quand on a convenu de se voir mardi, je lui ai proposé de rester chez lui le soir. Il m’a dit oui. Mais bon, je sentais que ce n’était pas un oui franc et direct. Et en effet, le lendemain il m’a demandé si ça ne me gênait pas qu’on attende un peu avant de dormir ensemble, car il trouvait que ça faisait un peu tôt.
Admettons. Je voyais ça plutôt honnête et correct, mais tout de même un peu suspect.

Et lundi, vu ses réponses à mes SMS, sans trop de smileys, assez courtes, sans vraiment relancer la conversation … j’ai eu un pressentiment.

Donc voilà en résumé nos échanges :

Qu’il ne savait pas si je l’avais remarqué, mais que depuis qu’on était ensemble il avait l’impression que ce n’était plus pareil qu’au début où on s’est connus, que dans sa tête il me considérait plus comme une amie et qu’il voyait qu’il n’arrivait pas à passer ce stade, donc qu’il préférait qu’on arrête, qu’il était désolé mais qu’il préférait le dire maintenant que c’était tout récent plutôt que d’attendre, qu’il n’était pas comme ça et qu’il espérait que je ne lui en voulais pas trop.

Que oui, j’avais remarqué, mais je pensais que c’était parce qu’on devait apprendre à se connaitre, qu’on avait l’air de bien s’entendre quand même.

Qu’il était d’accord, mais qu'il n’arrivait pas à passer ce stade.

Qu’avec tout ce qu’il m’avait dis j’étais un peu perdue …

Qu’il était désolé, qu’honnêtement il le pensait, qu’il était mal à l’aise car il n’aimait pas faire ça mais qu’il préférait le dire maintenant qu’attendre, que ça n’aurait pas été honnête.

Je lui ai avoué être déçue, qu’on s’entendait bien, qu’on avait pas mal de points en commun et une vision assez identique, mais bon, tant pis.

Qu’il était désolé de me décevoir mais qu’il préférait être honnête.

Que je me disais qu’avec un peu de temps et le fait de se connaître un peu plus ça pouvait donner quelque chose de sympa.

Il m’a demandé si je ne lui en voulais pas trop.

Je lui ai avoué que je croyais à cette histoire, vu comment c’était parti …

Puis ça s’est terminé par le fait qu’il souhaitait récupérer un DVD, mais que j’avais prêté à ma sœur pensant le récupérer mardi. Seulement, ne préférant pas le voir pour lui redonner en mains propres, ce que je lui ai dis et qu'il a compris, j’ai demandé à ma sœur si elle pouvait s’en occuper avec mon beau-frère, genre lui déposer dans sa boîte aux lettres. Ce qui a été possible et fait dès le lendemain.

oOoOoOoOo

Bref, très grosse déception ...

Même si je n’avais pas eu un coup de cœur à la première rencontre, vu nos conversations, le fait qu’on s’entende bien, qu’on rigole bien, qu’on ait des points communs, je me disais que ça pouvait marcher avec lui.

Je trouve ça dommage qu’il n’ait pas laissé de temps à cette relation, car on ne s’est vus qu’une seule fois en couple « officiel », mais pour en avoir du coup parlé un peu hier, visiblement il sait qu’il n’y aurait rien eu de plus, même avec du temps.

Avec tout ce qu’il me disait, franchement, j’y croyais vraiment et je me projetai bien. Tant pis … Il m'a dit qu'il le pensait aussi et que du coup il était désolé de m'avoir fait espérer; mais que le week-end dernier il a commencé à avoir des doutes, à se poser des questions et c'est pour ça qu'il a préféré arrêter.

Après avoir été un peu froide, distante et sans trop de contact jusqu'à mardi soir que je lui dise que c’était bon pour son DVD, j’ai fini par lui dire qu’on pouvait quand même se parler de temps en temps et prendre des nouvelles. Ce qu’il a accepté très volontiers et on a d’ailleurs très bien parlé toute la soirée, tout comme hier soir. Car après tout, on reste deux personnes qui s’entendent bien.
Quant à se revoir, ça, je ne sais pas … du moins pas tout de suite, c'est certain.

En tout cas, pause Meetic car visiblement ça ne me réussit pas !

Publié dans Le Coin Intime

Partager cet article

Repost 0

Des nouvelles du front amoureux ...

Publié le par Les Petits Bavardages de Magalie

Des nouvelles du front amoureux ...

Nous en étions donc restés au fait que je n’étais pas plus avancée dans mon affaire !

Or, le week-end juste après avoir vu mon chéri a permis une grosse prise de conscience de mon côté.
En effet, nous nous sommes vus le jeudi soir pour un ciné/japonais, à mon initiative, et après … rien !
Le vendredi, pas de proposition pour se voir, il est allé chez des amis le soir … mais je le savais, c’est pour ça qu’on s’est vus le jeudi.
Le samedi, j’étais occupée en journée avec mes cartons, mais j’ai terminé assez tôt, donc on aurait pu se voir et passer la soirée ensemble jusqu’au lendemain. Pourtant il n’a rien proposé. Il a peut être du se dire que j’étais fatiguée ou autre, mais la moindre des choses aurait été de demander. Du coup on a passé la soirée chacun chez soi. Il m’a vaguement parlé d’une randonnée qu’il devait faire le lendemain, mais rien de plus … ni proposition pour l’accompagner ou changer ses plans afin d’être avec moi.

Le dimanche j’ai attendu toute la journée. Et rien … J’ai agité un SMS vers 17h. Il m’a répondu qu’il venait de rentrer et puis vers 20h, il m’a annoncé qu’il partait chez des amis.
OK.

Donc sur 3 soirs, 2 soirs avec les amis et moi … rien !
Fantastique.

Et d’un autre côté, je parlais très souvent et régulièrement avec Monsieur Coquillettes étant donné que même s’il faisait quelque chose il prenait le temps de m’envoyer un petit SMS … et au vu ce que je lui disais, il a compris que j’avais passé le week-end seule chez moi.

Du coup, le dimanche soir on a énormément discuté et comme il a du sentir qu’il y avait une faille dans ma relation il en a profité pour enfin se confier et cette fois il m’a fait clairement comprendre qu’il voulait se poser avec quelqu’un, construire quelque chose de stable, qu’avec moi c’était facile, qu’on délirait bien tous les deux, que c’était loin de lui déplaire et qu’il avait envie de me revoir. Limite il serait prêt à m’accueillir chez lui après mon déménagement (mon chéri c’était plutôt : tu as raison de vendre tes meubles car si tu loues plus petit ça ne rentrera jamais. OK, message reçu …). Qu’il partagerait tout avec moi, que jamais il ne me laisserait seule pour aller s’amuser de son côté. En gros, que j’étais exactement la personne qu’il recherchait.
Donc bon, cœur chamallow tout ça …
Tout l’inverse de ce que je vivais et tout ce que j’avais envie qu’on me dise.

Il a vraiment un caractère opposé, très attentionné, très prévenant, très présent. Et je dois avouer que même si je n’ai pas eu un « coup de cœur physique », c’est quelqu’un qui peut tout à fait me correspondre sur beaucoup de points.

Tu me diras qu’on a un peu tout fait à l’envers, en prévoyant et en se projetant alors que nous n’étions même pas ensemble ?
Oui, en effet …

A la base, nous devions nous revoir une seconde fois le soir du jeudi 15 juin.
Finalement on a décalé ça d’une semaine, soit à hier. Mais comme on était libres tous les 2 mercredi aussi, au final, ça a été avant-hier.

Depuis une semaine, je n’avais pas vu mon chéri et rien n’arrivait, du coup, quand il m’a envoyé un SMS pour savoir comment s’était passée la journée, je n’ai pas fait traîner et je lui ai dis que je cogitais depuis quelques jours car ce n’était pas vraiment la relation que je souhaitais ni que j’attendais.
Il m’a répondu qu’il s’en doutait un peu, que c’était certainement beaucoup de sa faute, qu’il avait du mal à s’investir à fond et qu’il ne savait pas pourquoi, peut être le boulot qui n’était pas simple en ce moment.
Mouais mouais mouais. Autant en semaine je veux bien, autant le week-end, bof.
J’ai donc répondu qu’il n’y avait sans doute pas que le boulot, que j’avais été à l’initiative des deux dernières rencontres et que depuis, rien … que j’avais l’impression qu’il n’était pas prêt à s’engager complètement pour le moment et que ce n’était pas ce que je recherchais.
Il m’a dit que j’avais raison, qu’il n’avait pas été à la hauteur de mes attentes et qu’il s’en excusait, qu’il était indécis en ce moment et que ça l’empêchait de s’investir comme il devrait et qu’il s’en voudrait de me faire perdre encore plus de temps.
Il n’a même pas cherché à arranger les choses ni rien, et c’est tant mieux.
Du coup, j’ai répondu qu’il n’y avait pas de souci, que c’était un mauvais timing, qu’il valait mieux ça que dans plusieurs mois et je lui ai souhaité bon courage pour le boulot.
Il m’a répondu que ça l’embêtait quand même car j’étais une fille sympa, qu’il aurait aimé que ça se passe mieux mais qu’effectivement c’était probablement un mauvais timing.
Et ça s’est terminé comme ça, je n’ai pas répondu.
En résumé, je pense qu’il voulait arrêter et qu’il attendait juste que ça vienne de ma part … en forçant un peu le destin en agissant comme ça pour que je prenne les devants.

C’est donc l’esprit libre que je suis partie chez Monsieur Coquillettes le soir !

Et déjà, gros exploit, j’ai trouvé mon chemin toute seule. Nous avions convenu de nous retrouver sur le chemin comme la première fois et finalement pas besoin …

On a parlé un bon moment, environ 1h.

Puis nous avons préparé le repas. On avait convenu que j’apporterai de quoi faire pour les deux soirs, je suis donc arrivée armée de légumes et de filets de poulet pour ce soir-là. Et bien évidemment je l’ai mis à contribution.

Bon. Autant dire que pendant la préparation et la cuisson on était comme deux couillons n’osant pas trop aller vers l’autre … surtout de mon côté, bien qu’à un moment il m’ait dit qu’il était quand même très content que je sois là.
Trop mignon.

On a donc mangé devant un film. Il m’a dit qu’il s’était régalé, que ça le changeait de manger comme ça et que c’était cool de cuisiner quelque chose de bon à 2. Vraiment rien de grandiose dans ce que j’ai fait, mais je reconnais que pour quelqu’un qui ne cuisine quasiment jamais c’est un changement !

A un moment donné, il m’a dit que si le film  me faisait peur je pouvais me mettre contre lui, que ça ne le gênait pas. Malin comme mec ! Mais je n’ai pas osé là encore … en revanche, au plus le temps passait au plus nos bras se frôlaient et à un moment j’ai en effet fini par arriver dans les siens. Où je suis restée jusqu’à la fin du film qui a finalement été le signal pour s’embrasser.

Puis le temps a passé, quand j’ai regardé l’heure il était 1h30 !!!!
Je suis partie 15 minutes après.

Je suis arrivée chez moi vers 2h20 … et au final je me suis couchée à 2h45, youhou !
Ma sœur m’avait proposé de rester chez elle vu qu’elle est seulement à 15/20 minutes de chez lui, mais je n’avais aucune affaire alors c’était un peu compliqué.

Bref, une nouvelle histoire débute et on verra comment ça évoluera avec le temps, mais dans le bon sens j’espère, car c’est vraiment quelqu’un que j’aime beaucoup et qui pourrait tout à fait répondre à ce que je recherche.

Publié dans Le Coin Intime

Partager cet article

Repost 0

Quand le doute s'installe ... #2

Publié le par Les Petits Bavardages de Magalie

Quand le doute s'installe ... #2

Mardi soir, je suis donc partie à 19h30 de chez moi et autant dire que ce n'était pas gagné pour que j'arrive chez Monsieur Coquillettes du premier coup !
Heureusement, quand on en a parlé dans la journée, on a finalement convenu qu'il m'attendrait quelque part et qu'on ferait le reste de la route ensemble.
Ouf !
Bon, évidemment, je me suis quand même paumée dans le peu que j'avais à faire seule. Mais après renseignements, j'ai retrouvé mon chemin, je l'ai récupéré sur le trajet et suivi jusqu'à chez lui.

Soyons honnêtes, je n'ai pas eu le gros coup de coeur que j'espérais avoir en le voyant. Mais ça n'aurait été que sur la base du physique et sachant que la dernière fois que ça m'est arrivé c'était avec l'autre con ...

Arrivés chez lui, on a bu un verre et on a discuté un moment. On a parlé un peu de tout et de rien. C'était marrant, car il n'osait pas trop me regarder !
Puis il a fini par mettre la télé pour qu'on ait un petit fond sonore musical.
Ensuite il a préparé à manger et alors là, grand moment, je ne pensais pas qu'un mec pouvait autant hésiter sur des simples coquillettes / jambon !!! Quelle quantité, combien de temps, tout le paquet de jambon ou non ... On a mangé tranquillement en partageant quelques souvenirs et c'était bizarre car on avait les mêmes : des trucs qu'on faisait quand on était petits, ou qu'on mangeait avec nos parents ...
Si je l'ai aidé pour le plat, niveau dessert il n'a pas eu à chercher trop loin, il sait que j'adore les fruits d'été, du coup il avait acheté des fraises, des bananes et un melon, qu'il a coupé devant moi. Et il était content de son repas car pour une fois il mangeait équilibré ! Ca restait simple et facile à préparer en plus.

Puis nous avons regardé un film qui s'est terminé vers minuit.
Nous avons continué un peu à parler et je suis partie de chez lui vers 00h30.

Retour chez moi vers 1h10.
On a échangé des SMS, il m'a dit qu'il espérait que j'avais passé une bonne soirée, que ça lui avait fait plaisir de me rencontrer, qu'il avait passé un bon moment avec moi et qu'il espérait que je ne me sois pas ennuyée. Et je l'ai bien évidemment rassuré en lui disant que ça avait été une chouette soirée pour moi aussi.

Il a été très gentil et attentionné tout le long, à me demander si j'avais froid/chaud, faim/soif, besoin de quelque chose. Il m'a vraiment mise à l'aise en me disant de faire comme chez moi, qu'il n'y avait aucun souci.

Bon, après, évidemment, c'était la première rencontre, donc il y avait forcément un peu de retenue, de gêne, de timidité ...

Mais tout ça n'a pas réellement fait avancer mon affaire pour le coup.
Si ça avait été un non définitif ou au contraire un gros coup de coeur, ça aurait été plus simple.
Là c'est avoir le cul entre deux chaises comme on dit.

Il me restait donc une solution : passer un moment avec mon chéri et voir si c'était toujours aussi " bizarre ".
Je rappelle qu'on s'est quittés vendredi dernier après-midi, qu'on n'a pas pu se voir du week-end entier car j'étais avec ma famille et que jusqu'à mardi il ne m'a pas proposé qu'on se voie ... du coup, le mercredi soir, j'ai fini par demander s'il avait un peu de temps dans son agenda pour moi ! Et il a accepté qu'on se voie le jeudi, étant pris par ailleurs le vendredi. Au programme : ciné et japonais.

La séance de ciné était à 17h35 mais nous nous sommes retrouvés à 16h45. Déjà, ça m'a fait plaisir qu'il quitte le boulot un peu avant et qu'il n'arrive pas juste pour la séance. Surtout avec la charge de travail qu'il a en ce moment !
C'est lui qui a fait le premier geste affectif et qui a pris l'initiative de m'embrasser (hors petit bisou pour dire bonjour).
On a quand même bien parlé pendant l'attente. Même si j'ai été un peu déçue qu'il ne me pose pas de question ou qu'il n'aborde pas le sujet de l'appart, sachant que j'avais signé le compromis la veille ...
Puis nous sommes allés voir le film, puis manger au japonais. Où là encore ça s'est bien passé. Je ne dis pas qu'on a parlé pendant tout le long, mais on était, je pense, un peu plus à l'aise. Je n'aime pas trop faire la curieuse et poser des questions donc je me suis un peu forcée pour lancer certains sujets et il a embrayé.
Au final, vers 21h, nous sommes rentrés chacun de notre côté.
Mais le soir, même pas un petit texto pour me dire qu'il était arrivé, qu'il me souhaitait une bonne nuit ou autre.

Je suis partagée, entre le fait que je suis bien quand je suis avec lui, car il reste gentil, drôle, plutôt affectif et que physiquement il me plait bien.
Mais d'un autre côté, cette distance me gêne. Ca m'ennuie de me contenter de quelques SMS en journée et d'un simple " Bonne nuit ! " le soir. Alors que Monsieur Coquillettes prend le temps de m'écrire, il me demande des nouvelles régulièrement, il me souhaite une bonne nuit à base de " dors bien, fais de beaux rêves, à demain, bisous " avec des jolis smileys. Je suis beaucoup plus à l'aise avec lui, plus naturelle, on délire bien tous les deux et on a un peu plus de points communs niveau caractère et loisirs. Après on ne s'est vus qu'une fois aussi donc difficile de se faire une idée. Mais pour autant je le sens plus proche et plus concerné. Et visiblement plus motivé pour me voir ...
Quelque part, j'ai l'impression que si je ne provoque pas la rencontre avec mon chéri, il attend ! Si je n'avais rien dis mercredi soir, je ne sais pas quand on se serait vus au final vu que j'étais prise samedi avec la préparation du déménagement en vue de la vente de mon appart. Pourtant, j'ai l'impression que quand on se voit ça lui fait plaisir ...

Bref, c'est un peu le bordel.

J'ai finalement décidé d'attendre de voir si mon chéri se bougeait un peu ...
Et je vais sans doute revoir Monsieur Coquillettes. Dans 15 jours c'est quasiment sûr, mais peut être avant aussi, je ne sais pas. Autant on reste seulement amis, autant ça peut évoluer et le fait de passer du temps avec lui me fera comprendre que c'est avec lui que j'ai le plus envie d'être. Ou pas. Car au final, bien qu'on se soit dit qu'on aimait bien passer du temps l'un avec l'autre, ça n'est jamais allé plus loin. Cela étant, me sachant engagée il n'ose peut être pas trop en dévoiler ... et d'un autre côté, je me dis que s'il souhaite me revoir, ce n'est pas pour rien ou peut être pas juste en toute amitié.

Publié dans Le Coin Intime

Partager cet article

Repost 0

Quand le doute s'installe ...

Publié le par Les Petits Bavardages de Magalie

Quand le doute s'installe ...

Avant de déserter Meetic, en plus de mon chéri qui ne l'était pas à ce moment, je parlais pas mal avec une autre personne, que nous appellerons Monsieur Coquillettes (tu sauras pourquoi).
Du coup, avant de partir, je lui ai envoyé un message en lui disant que j'allais quitter le site un moment, mais qu'il pouvait me contacter sur mon portable et je lui ai laissé mon numéro. Chose qu'il a faite et nous avons continué à parler par ce biais.

Entre temps, j'ai rencontré celui qui est devenu mon chéri, ce que je lui ai dis par honnêteté, tout comme je lui ai dis que j'allais le revoir le lendemain puis qu'on était finalement ensemble depuis mi-mai.

Pour autant, il n'a pas abandonné de m'écrire, bien au contraire.
Régulièrement et tous les jours. Tout au long de la journée.
Pour prendre de mes nouvelles.
Pour savoir comment ça avançait avec l'appart ou le boulot.
Pour savoir comment j'allais quand j'étais malade.
Pour parler un peu de tout et de rien en fait.

Petit à petit, j'ai senti que mon cœur basculait un peu plus chaque jour ...
J'attendais ses messages, j'avais le sourire quand j'en voyais un arriver.
Je lui en envoyais moi-même en premier pour lui souhaiter une bonne journée ou pour lancer la conversation.

C’est quelqu'un de vraiment gentil, attentionné, avec de l'humour ... bref, un très gros feeling et pas mal de points communs. C'était d'ailleurs la personne avec qui j'en avais le plus sur Meetic.

Un jour, il m'a proposé de venir regarder des séries ou des films chez lui.
Je lui ai dis que mon chéri n'apprécierait peut être pas !
Il m'a répondu que ça n'engageait à rien, juste à passer un moment sympa, ce qui était vrai. Mais bon ...

Puis, une autre fois, il a relancé le sujet en disant que son offre tenait toujours.
Et j'ai fini par lui dire que oui, on se verrait sûrement, au moins pour se rencontrer. Ce que je pensais faire après un peu de temps, car je me disais que ça pouvait très bien finir en bonne amitié tout ça.

Et de fil en aiguille, à force de lui parler, j'ai fini par me rendre compte que j'avais en effet plutôt envie de le voir. Surtout quand il m'a dit que je correspondais très probablement à la personne qu'il recherchait. On a énormément parlé ce soir-là, jusqu'à 1h45.

Non pas que je sois mal avec mon chéri, mais je dois me rendre à l'évidence : je parle beaucoup plus avec Monsieur Coquillettes, je suis bien plus naturelle et spontanée avec lui. Je dois avouer une chose, quand on se voit avec mon chéri, on se parle peu, très peu de conversations, beaucoup de blancs, même en mangeant, en voiture ou en balade ... des situations qui mettent quand même assez mal à l'aise et qui ne sont pas censées arriver au début d'une relation où on doit en principe se découvrir. Même par écrit, ce n’est plus pareil, moins d’échanges, plus le même ton, moins de petits smileys sympas et encore moins de "bisous" même quand on se souhaite une bonne nuit ... Et d’autres trucs dont je parlerai certainement un jour.
Donc face à quelqu’un qui a comportement totalement inversé … dur de raisonner son cœur.

Mais la bonne entente avec Monsieur Coquillettes, ça restait avant tout par écrit.
Et le meilleur moyen de savoir comment ça pouvait être en vrai, c'était de se rencontrer. Y'a pas de miracle ni de secret !

Le souci dans tout ça, c'est que n'ayant pas vu mon chéri du week-end pour cause de week-end familial, ni lundi, ni mardi, je me disais que ça allait finir par arriver et que ça risquait de mettre le bordel dans ma tête et qu'il ne fallait pas trop tarder à régler tout ça.

Concernant la rencontre, j'avais dis en rigolant que je l'acceptais s'il me faisait un repas 100 % maison et sans tricher. La cuisine n'est pas ma passion ni de haut niveau et encore moins de son côté. Pourtant il a accepté ! Après avoir hésité un long moment sur le menu et pour ne pas trop le faire galérer, j'ai fini par lâcher qu'en vrai je me contenterai de simples coquillettes au jambon, d'où le surnom.
Quant au reste, étant officiellement avec mon chéri et préférant faire ça bien et en toute honnêteté, nous avons bien sur décidé de se voir uniquement pour se rencontrer et qu'on discuterait de la situation par la suite.

Du coup, mardi, j'ai proposé qu'on se voie mercredi soir, hier. Seulement, j'ai appris 10 minutes plus tard que je devais signer mon compromis de vente (youpiiiii) et crois-moi que je n'aurai reporté ça pour rien !!! Donc en rigolant j'ai dis qu'il ne restait plus que le soir même. Sauf que c'est devenu un peu sérieux et que finalement on est restés sur ça !

Mais je te raconterai tout dans un prochain article …

Publié dans Le Coin Intime

Partager cet article

Repost 0

Mon expérience Meetic #4

Publié le par Les Petits Bavardages de Magalie

Mon expérience Meetic #4

Me voilà donc rendue au mercredi 17 mai, première retrouvaille en tant que couple, après 2 jours entiers d’attente. Impossible de se voir avant de mon côté et puis ça laissait passer un peu de temps, ce qui était peut être bien aussi, après s’être vus une bonne partie du week-end précédent.

Il est venu me récupérer un peu après 17h. N’ayant qu’une place personnelle de parking chez moi, pouvant laisser ma voiture au boulot et y descendre le lendemain avec ma mère, c’était la meilleure solution. Comme ça on a pu faire le trajet ensemble et il ne s’est pas perdu, lui ! Il a une voiture semi-automatique, du coup il lâche généralement le volant pour poser sa main droite sur ma cuisse. J’aime bien ! C’est le genre de petite attention qui me fait plaisir.

On est montés chez moi. Je lui ai fais une visite de mon appartement. Il l’a bien aimé dans la globalité. On a fait une pause bisous sur le balcon, au soleil, c’était sympa. Les deux aspects !

Puis nous sommes partis balader dans le centre-ville car il ne connaissait pas. Ce qui est top, c’est que de chez moi on peut y aller à pieds et ma ville reste très agréable, surtout quand on rentre dans la vieille ville qui est piétonne et donc plus calme. Enfin, à cette période, en été c’est un enfer où on circule difficilement. On a visité pendant 45 minutes. Avec 2 grandes pauses bisous, au soleil, très agréables !

Puis nous nous sommes arrêtés pour boire un verre en terrasse : Coca et jus d’orange, on fait dans le simple. Visiblement, il n’a pas l’air trop penché sur l’alcool, comme moi. En revanche, il ne boit pas de café.

Ensuite, nous sommes partis en quête d’un resto sympa et même si c’est vraiment très largement fourni de ce côté chez moi, on a mis du temps à se décider, avec une hésitation sur 3. Au final, on s’est arrêtés sur un qui était parfait ! On était à une petite table en terrasse car il faisait très bon. On a été les seuls clients ! L’accueil a été chaleureux et la qualité du repas au top. Pour moi, œuf cocotte au saumon fumé, cassolette de St Jacques avec riz et légumes et pour finir, pana cotta avec coulis de framboise. Pour lui, petit camembert au four, côte de bœuf avec frites et même dessert que moi. Vraiment très bon, on s’est régalés !

Puis nous sommes rentrés et nous avons regardé la télé un bon moment, sur le canapé, dans les bras l’un de l’autre, à se bisouiller de temps en temps.

Jusqu’à ce qu’il parte à minuit passé.
Enfin, qu’il tente de partir … car on a un peu dérapé. Alors que je n’avais vraiment pas prévu que ça arrive (et lui non plus), étant donné que je voulais attendre encore un peu mais bon … on n’a qu’une vie après tout hein ?

Et je ne regrette pas du tout ! Ca s’est très bien passé, assez naturellement, sans trop de timidité de mon côté, même si évidemment, je n’étais pas à l’aise à 100 % ! mais ça viendra avec le temps. Donc rien à signaler de ce côté-là, j’avais raison de dire que si c’était comme sa manière d’embrasser, c’était prometteur. Je n’en dirais pas plus !!!

En revanche, lui étant en congés le lendemain et moi devant me lever à 6h, il a été plus sage qu’il ne reste pas et qu’il rentre chez lui.

L’un dans l’autre, je me suis endormie vers 2h car il est parti vers 1h45 …
A 5h j’étais réveillée, impossible de me rendormir !
Heureusement que mon directeur n’était pas là de la journée et que j’étais au calme, car j’ai travaillé plutôt au ralenti et j'étais dans mes pensées.

Autant dire que j’ai commencé à m’angoisser dès le matin. A me dire que lui aussi maintenant allait me quitter. Bien qu’il m’ait dit le contraire, bien que par rapport à l’autre con il paraissait plus correct, plus honnête, plus sincère et qu’il ne cherchait visiblement pas à aller d’aventure en aventure, qu’il ait un comportement vraiment super, tendre, attentionné et gentil, au fond de moi, j’avais quand même cette crainte …
Du coup, je lui ai envoyé un SMS auquel il a répondu un peu plus tard et normalement, comme d’habitude. Donc je me suis sentie un peu soulagée.
Et puis ne voyant rien arriver de plus et comme c’est lui qui m’a demandé le samedi et le dimanche quand est-ce qu’on se revoyait, pour cette fois je me suis lancée, en me demandant quelle réponse j’allais avoir … et tout s’est bien enchaîné, car il m’a proposé de le retrouver chez lui le vendredi après le boulot, qu’on irait balader s’il faisait beau.

La suite, au prochain article !

Publié dans Le Coin Intime

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 6 > >>