Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Spotlight

Publié le par Les Petits Bavardages de Magalie

Spotlight

Je me rends compte que depuis que je vais régulièrement au cinéma ces derniers mois, je n'ai rédigé aucun article sur les films que j'ai vus !

Si visiblement je n'ai pas jugé utile de le faire, c'est qu'aucun n'a trouvé grâce à mes yeux, jusqu'à Spotlight. Du moins, pas au point d'en parler.

C'est très rare que j'aille au cinéma la semaine même de la sortie d'un film.
Mais là, il se trouve que j'avais une séance 30 minutes après la fin du boulot, et c'est celle que je préfère donc j'en ai profité.

Spotlight est sorti le 27 janvier 2016.
Il relate le scandale qui a éclaté en 2002 concernant les abus sexuels au sein de l'Eglise Catholique et qui a été mis à jour par une équipe de journalistes du Boston Globe.

Normalement, ça devrait me parler, étant donné qu'en 2002 j'avais quand même 18 ans.
Mais j'avoue que même si je savais qu'il y a eu une affaire là-dessus et que je connaissais son ampleur, je n'avais pas tous les détails, notamment comment tout ça a vu le jour.

Niveau casting, on retrouve :

- Michael Keaton, que personnellement, je ne connaissais pas
- Mark Ruffalo : Insaisissables, Iron Man, Avengers, Thor ... pas mal que je n'ai pas vus !
- Rachel McAdams : inconnue au bataillon de mon côté
- Liev Schreiber : notamment dans X-Men Wolverine
- John Slattery : Mad Men, Iron Men ... mais que je connais par Desperate Housewives. Chacun ses références hein !

Honnêtement, j'ai trouvé le début un petit peu long à démarrer.

Par contre, une fois que le sujet a commencé à être réellement abordé, c'est simple, je n'ai plus lâché l'écran, j'ai été captivée par l'histoire qui dure 2 heures.

Le boulot d'un an de ces journalistes est vraiment génial, ils enquêtent auprès des avocats, des victimes, sur les politiques et l'Eglise.

Et c'est surtout ça qui est montré dans le film.

L'histoire n'est pas du tout axée sur les abus sexuels eux-mêmes, mais bien sur l'enquête menée et comment ils ont réussi à remonter les pistes, à prouver ces actes, mais surtout, comment et par qui ils ont été couverts.

Sans spoiler car c'est général dans ce type de film, la fin fait froid dans le dos ! Ils chiffrent le nombre de prêtes mis en cause à Boston mais aussi toutes les villes dans le monde où des histoires similaires ont vu le jour ... et c'est juste hallucinant !

Ma petite déception, c'est qu'on ne voit pas la suite de cette affaire, notamment les réactions des concernés et comment ils justifient et se défendent. Mais d'un autre côté c'est normal, car comme je l'ai dis, il s'agit surtout de montrer le travail des journalistes sur cette affaire.

Bref, il mérite largement ces 6 nominations aux oscars et je le conseille sans aucun problème

Publié dans Le Coin Télé - Ciné

Partager cet article

Repost 0

Menus semaine n°3

Publié le par Les Petits Bavardages de Magalie

Menus semaine n°3

oOo - Lundi - oOo

Matin
3 biscuits Dukan
1 yaourt
1 orange pressée

Midi
Choucroute
2 clémentines

Soir
1 pilon de poulet
Purée de légumes
1 fromage
1 yaourt

oOo - Mardi- oOo

Matin
3 biscuits Dukan
1 yaourt
1 orange pressée

Midi
1 pilon de poulet
Haricots verts
1 compote

Soir
KFC

oOo - Mercredi- oOo

Matin
2 Petits Suisses
3 biscuits Dukan
1 verre de jus

Midi
2 tranches de blanc de poulet
Flageolets
1 fromage
1 clémentine

Soir
1 steak haché
Purée de légumes
1 fromage
1 glace

oOo - Jeudi- oOo

Matin
3 biscuits Dukan
1 yaourt
1 orange pressée

Midi
Salade mixte
1 fromage
1 compote

Soir
1 pizza
1 yaourt

oOo - Vendredi- oOo

Matin
3 biscuits Dukan
1 compote
1 verre de jus

Midi
1 steak haché
Purée de légumes
1 fromage
1 yaourt

Soir
2 tranches de jambon
Ratatouille
1 fromage
1 yaourt

oOo - Samedi- oOo

Matin
3 pains grillés + beurre
1 orange pressée

Midi
1 boudin noir
Petits pois, carottes et pommes de terre
1 fromage
2 clémentines

Soir
Crevettes persillées
Riz
1 yaourt

oOo - Dimanche- oOo

Matin
3 pains grillés + beurre
1 yaourt
1 verre de jus

Midi
2 tranches de saumon
Riz
1 fromage
2 clémentines

Soir
1 steak de poulet
Purée de légumes
1 compote

Publié dans Santé, Le Coin Gourmand

Partager cet article

Repost 0

Récap' semaine n°3

Publié le par Les Petits Bavardages de Magalie

Récap' semaine n°3

Lundi

  • J'ai finalement posé mon après-midi, car avec la visite de l'appartement pendant la pause, j'ai trouvé ça un peu couillon de retourner au boulot pour même pas 2 heures. En tout cas ça s'est bien passé, reste à savoir si elle donnera suite ou non.
  • Et puis la semaine a bien démarré, car nous avons eu une autre demande de visite pour le samedi matin.

Mardi

  • La bonne nouvelle de ce jour c'est que notre chef nous tutoie enfin ! C'est bête mais je trouvais ça dommage et beaucoup trop formel, du coup c'est nettement mieux et ça n'enlève en rien la hiérarchie.
  • Le temps s'est vraiment rafraichit, on sent qu'on est désormais bien dans l'hiver.
  • Au dernier moment, j'ai décidé d'aller au cinéma voir The Big Short. Honnêtement, je me suis un peu emmerdée et surtout, je n'ai au final pas beaucoup plus pigé le truc !
  • Et au retour, je me suis arrêtée pour prendre un bon KFC.

Mercredi

  • La journée a été calme, comme j'ai mes principales collègues qui ne bossent pas ou partiellement le mercredi, c'est un peu moins mouvementé.
  • Et c'est en ce merveilleux jour que je me suis fracassé un truc au niveau de l'aine en ... retirant ma chaussure ! J'ai entendu un gros crac et j'ai eu surtout une vilaine douleur, notamment quand je levais la jambe. Il fallait le faire quand même. Ce n'est pas totalement remis à ce jour d'ailleurs.
  • Nouveau mail pour une demande de visite, finalement, ça bouge plutôt pas mal !
  • Et je me suis improvisée plombier car mon évier était totalement bouché, chose qui n'est pour l'instant pas entièrement réglée ... malgré la tonne de produit déversé et mon acharnement à la ventouse.

Jeudi

  • Comme en ce moment je suis un peu une flemmarde de la cuisine, je me suis décidée à passer commande sur Alloresto.
  • Quant au mail de la veille, il a donné une confirmation de visite pour le lendemain, donc plutôt contente.
  • Puis j'ai vécu une terrible histoire de chauffage !
  • On m'a téléphoné à 19 heures pour me dire que mon resto était fermé et que ma commande ne pouvait pas être validée. Heureusement que j'avais prévu de payer en tickets-resto. Je ne suis pas sûre de retenter du coup ... surtout que chez moi je n'en ai qu'un seul qui livre avec ce site.

Vendredi

  • J'ai du prendre mon après-midi pour remonter chez moi étant donné que le livreur de fuel devait passer et dans ce cas il faut couper la chaudière, donc je m'y suis collée vu que l'Ex ne pouvait pas. Au final, je ne l'ai pas vu, alors soit il est passé le matin, soit il n'est pas passé du tout, soit je ne l'ai pas vu, mais quoi qu'il en soit, j'ai remis la chaudière en route, pas moyen que je me pèle encore un soir !
  • J'en ai profité pour faire mon ménage histoire d'être tranquille le week-end.
  • La visite s'est super bien passée, elle a beaucoup aimé l'appart. Elle doit voir sa banque dans 15 jours et elle donnera sa réponse en fonction. A voir.

Samedi

  • Evidemment, alors que je pouvais dormir, je me suis réveillée à 7h30 ...
  • J'ai profité de quelques heures libres le matin pour lire et écouter un peu de musique.
  • La visite s'est super bien passée, c'était un jeune couple, donc pile notre cible. Seulement quelques heures après ils ont demandé à revenir sur le week-end ou en début de semaine et on a décidé du lendemain car moins contraignant.

Dimanche

  • De nouveau réveillée à 7 heures ...
  • J'ai encore fait un peu de ménage et de rangement pour la visite histoire que tout soit impec.
  • Qui s'est très bien passée encore une fois et ils songent sérieusement à acheter étant donné qu'ils sont venus avec un couple de parents ! Ils étaient toujours aussi emballés et la mère également. Le père a tenu son rôle de papa (c'est bien connu qu'ils sont là pour ça !) et était un peu plus sur la réserve. Espérons que ça donne quelque chose rapidement ... en admettant que ça marche et qu'on ait une réponse positive dans la semaine, on pourrait régler ça pour mai environ, ce serait bien.

Publié dans Récap'

Partager cet article

Repost 0

Histoire de chauffage

Publié le par Les Petits Bavardages de Magalie

Histoire de chauffage

Tout a débuté ce jeudi 21 janvier.

Mais avant, petite explication : afin de nous responsabiliser et de faire des économies (ou au contraire de créer un gouffre financier pour certains), notre syndic a fait poser des compteurs individuels sur chaque chauffage pour que la facturation soit, en partie, faite à la consommation et non plus par rapport à la quote-part.

Ca fait partie des joies de vivre en copropriété, que tu utilises, que tu aies besoin ... ou non ... tu payes et tu te tais !

Bref.

Ce matin-là, donc, j'ai voulu faire une bonne action, c'est à dire, baisser les chauffages en journée pour moins consommer, étant donné que je n'étais pas là, ça me paraissait être une excellente idée.

Je pensais à la planète et surtout ... à mon porte-monnaie, bien que j'espère avoir quitté cet appartement au prochain relevé de charges !

Sauf qu'en rentrant chez moi le soir, à 16h30 ... 

Bordel mais c'est quoi ce froid ????

Il doit faire 15°.

Encore un peu et je vois des pingouins sauter sur mon canapé.

Constatant que je n'ai pas oublié de fermer une fenêtre le matin (je le dis car ça m'est arrivé hein ...), je m'approche subtilement des chauffages ... froids !

Ok, ceci expliquant cela.

Je rallume tout normalement et j'attends.

Sur mon canapé.

Je commence à avoir les mains froides.

Je prends une couverture (oui, j'ai un petit plaid, j'assume !).

J'ai toujours les mains froides, mais ça s'étend à mon corps, on dirait que je suis dehors.

J'hésite à aller prendre ma douche maintenant.

En effet, comme j'ai commandé mon repas du soir, il est hors de question que j'accueille le livreur non habillée, genre en tenue d'intérieur (qui n'est pas un pyjama, je précise !).

Je ferme les volets, ça permettra de conserver un peu de chaleur, surtout avec la nuit qui arrive.

J'ai toujours froid, surtout aux mains, que je dois maintenir dehors, vu que je lis car si j'allume la télé c'est clair que je vais m'endormir (ou mourir d'hypothermie).

18h30, je ne tiens plus, je vais prendre ma douche.

J'ai encore plus froid dans ma salle de bain qui n'est pas chauffée.

C'est pire quand je me déshabille.

Quand j'allume l'eau, je tiens bien le pommeau loin, pas moyen que je sois éclaboussée par de l'eau glacée, comme toujours à l'ouverture.

Ca devient chaud.

Oh bon sang, de la chaleur ... sur mon corps ... qui est froid, donc ça provoque une réaction violente, ça pique, ça brûle !

L'eau se tempère au fur et à mesure, ça devient top, pile comme il faut.

Malheur, malheur, cette chaleur agréable !!!

Huuumm.

(Je frôle l'orgasme).

Je n'ai pas envie d'éteindre mais pour se laver c'est mieux surtout que laisser l'eau couler, ce n'est pas bien !

Hop, aller, vite fait bien fait un coup de savon.

Je reprends l'eau, bien chaude.

AhHAAHHAaaahhHhAhahHaHAhHAH, je savouuuuuuure.

(Je frôle l'orgasme).

J'ai rarement autant apprécié une douche, mais comme je commence à suffoquer car j'ai créé un mini-hammam et que je ne tiens pas non plus spécialement à utiliser 350 litres, je sors.

Tant pis pour ma sexytude et ma dignité, je passe ma tenue d'intérieur, après tout, on ne meurt pas de honte (enfin, pas que je sache).

Par sécurité, je mets ma robe de chambre (oui, j'ai une robe de chambre et j'assume !).

Puis je retourne sur mon canapé, avec mon plaid, avec toujours ce léger froid aux mains et j'ai attendu le livreur ... qui n'est jamais arrivé car ma commande a été annulée pour cause d'établissement fermé (un gros moment de solitude et de déception).

Bref, vouloir faire des économies, c'est bien.

Savoir régler son chauffage c'est mieux.

On ne m'y reprendra plus, tant pis pour l'écologie et le porte-monnaie mais je ne prends plus le risque de vivre ça.

Même si frôler un orgasme juste avec de l'eau chaude, c'est quand même sympa.

Publié dans Bla Bla

Partager cet article

Repost 0

Ma première vente chez Momox

Publié le par Les Petits Bavardages de Magalie

Ma première vente chez Momox

Lorsque je suis tombée sur sur cet article chez Trendy-Show, autant dire que j'ai ouvert en très grand mes yeux pour lire attentivement ce qui était écrit.

Momox est un site d'achat qui te permet de revendre des livres, des CD, des jeux et des DVD.

Vu le tas immense de livres que j'ai, il est évident que j'ai aperçu là une belle affaire !
J'ai donné pas mal de mon stock gratuitement, mais certains n'ont pas trouvé preneur. J'ai donc vu ça comme un petit plus financier, qui désencombrerait également ma bibliothèque car je ne compte pas garder tous ces livres quand je déménagerai, surtout depuis que j'ai ma Kindle.

Le principe est très simple mais un peu long :
- entrer le code barre de l'article (s'il n'y en a pas, on ne peut pas vendre)
- ajouter l'article au panier

Tout n'est pas accepté d'office en revanche, mais ça peut l'être quelques jours, semaines ou mois plus tard, il faut retenter.

Cette manipulation est à répéter jusqu'à atteindre 10 €, montant minimum d'une vente.

Autant prévenir, les prix sont trèèèès bas en général, donc il ne faut pas espérer vendre uniquement 2 ou 3 trucs, ça risque d'être trop peu (sauf si on a de la chance !).

Voilà ce que j'ai mis dans mon panier.

Ma première vente chez Momox
Ma première vente chez Momox

Il y a un peu de tout : des BD, des romans poche, des romans brochés, des mangas et on peut voir que les prix de reprise sont très variables mais restent quand même assez faibles ... de 0,15 € à 2,17 €.

Une fois que la saisie est terminée, il suffit de créer un compte en indiquant les informations nécessaires et de valider la vente (petit bonus : on peut avoir 5 € supplémentaires de bienvenue, c'est toujours bon à prendre).

Puis, il suffit de tout ranger dans un carton, d'y rajouter le bon de livraison et de coller l'étiquette (à télécharger à partir du compte) pour le transport.
Attention, l'entreprise étant située en Allemagne, je conseille de choisir un carton relativement solide qui puisse tenir le voyage et surtout de le combler au maximum pour éviter les vides.

J'ai lu énormément de mauvais commentaires après avoir cherché quelques avis sur Internet : des colis jamais arrivés (il n'y a pas de suivi) ou soit disant en mauvais état, donc certains articles n'ont pas été payés (parait-il, ceux vendus les plus chers).

Il faut savoir que dans le cas d'articles abîmés, ils proposent de les recycler (mais d'après ce que j'ai lu, ils les vendraient quand même sur leur site ...), ou de les renvoyer, mais moyennant 15 € !

J'avoue, ça m'a un peu fait hésiter, mais je me suis dis que même dans la mesure où ils ne payaient pas certains articles, ça ne serait pas le cas pour tous (j'espère !) et qu'au final, j'y gagnerai quand même un peu.

Il faut aussi préciser que tout ça est gratuit pour nous, et qu'à mon avis, ça doit leur coûter une petite somme pour chaque envoi.

Pour ma première vente, j'ai expédié mon colis le 17 novembre, il a été reçu le 20 novembre pour vérification et le 25 novembre j'ai reçu un mail qui disait que tout avait été accepté et qu'ils allaient faire le virement.

Ma première vente chez Momox

Virement que j'ai en effet reçu le 26 au soir.

Ma première vente chez Momox

J'ai un second colis en attente, que j'enverrai certainement d'ici quelques jours ou quelques semaines, en espérant que ça se passe tout aussi bien !

Publié dans Le Coin Bouquins

Partager cet article

Repost 0

La vie, le coeur, la raison et ... les questions !

Publié le par Les Petits Bavardages de Magalie

La vie, le coeur, la raison et ... les questions !

Depuis fin septembre 2015, je suis seule.

Physiquement.

(Pour ceux qui débarquent ici, à l'aube des 9 ans de mon histoire, les choses compliquées ont fait surface. On a tenu quelques mois, tant bien que mal, mais ça s'est finalement arrêté en août 2015, alors que j'allais fêter mes 31 ans le même mois et surtout, 3 mois plus tard on aurait fêté nos 10 ans. Bref, c'est la vie).

L'Ex ayant fait le choix d'habiter temporairement chez de la famille (qui est absente la plupart de l'année) afin de ne pas payer de loyer en plus, j'ai gardé l'appartement.

Qui est en vente depuis fin septembre 2015, mais pour le moment, nous n'avons rien de concret.

Seulement 3 visites plus 1 à venir et pas mal de mails demandant des informations, mais sans suite la plupart du temps.

Ca bougera peut être un peu plus en février si on décide de prendre une seconde agence, locale cette fois.

De mon côté, au final, ça va très bien.

Mieux que je le pensais en tout cas, même si évidemment au début ça a été très difficile à vivre et que j'ai eu du mal à me faire à l'idée.

Tout d'abord, le fait qu'il ne soit plus là physiquement, au fond, c'est une très bonne chose.

Je m'organise comme je veux, je rentre quand je veux, je mange quand je veux, je fais ma vie et c'est très bien comme ça, de ne pas devoir l'attendre, préparer des repas différents, faire son repassage ou s'immiscer indirectement dans sa vie pour faire en fonction.

Je reconnais que même si c'était pratique et rassurant quand il était là, ce n'était pas la meilleure solution.

Le voir tous les jours me ramenait à des souvenirs, savoir qu'il était dans la pièce d'à côté et dormir séparés me rendait triste et le pire c'était quand il ne rentrait pas pour manger ou qu'il sortait avec ses amis le soir et que je m'imaginais plein de choses.

Là, je ne vois rien, je ne sais rien, je ne me torture pas l'esprit et c'est beaucoup plus facile à gérer.

Autant quand je lui ai téléphoné un soir en pleurant pour qu'on en parle et voir si on pouvait repartir, j'avais de l'espoir, autant là, je sais que c'est impossible et au fond je n'en ai plus envie.

Il est évident qu'on ne peut pas tirer un trait sur 10 ans d'une vie et qu'il me sera totalement impossible de l'oublier.

Pour autant, je sais que reprendre n'aurait rien apporté de bon.

Je suis rancunière, j'aurais toujours eu en mémoire certaines paroles et surtout certains actes qui m'ont profondément blessée et je n'aurai pas pu continuer à vivre comme ça.

Même si je peux pardonner en surface, au fond je suis une personne qui n'oublie rien et je n'accorde pas ma confiance deux fois, quand je suis trahie, déçue ou blessée, je m'en souviens.

Je suis bien consciente que nous n'avions plus les mêmes attentes, envies et projets.

Alors que moi je souhaite une vie tranquille, mêlée de travail, de vie de couple, de futur et d'engagements, lui souhaite surtout sortir, profiter de la vie et je pense, être libre.

A partir de là, c'était impossible et je l'ai accepté.

Cela étant, nous sommes deux personnes intelligentes, qui avons un passé en commun, la séparation s'est donc faite sans fracas.

En même temps, comme notre rupture n'est pas due à une trahison, une tromperie ou autre chose que je n'aurais pas accepté ... c'est sans doute d'une grande aide.

Et puis nous avons toujours des contacts.

Nous sommes obligés de toute façon.

Déjà, pour l'appartement tant que ça ne sera pas réglé et même après car il y a pas mal de formalités que nous devrons séparer.

Puis surtout, car nous travaillons au même endroit.

Pas directement, mais il m'arrive d'intervenir auprès de son service et bien évidemment, de le croiser dans les couloirs.

Je ne sais pas ce qui se dit entre les autres employés et dans les couloirs mais on ne m'a jamais demandé la cause.

Et je ne la dirai pas de toute façon, pareil pour lui, car ça ne regarde personne.

J'en parle ici car c'est mon espace personnel mais sinon seulement ma famille est au courant, car je considère que les collègues n'ont pas à connaître ce genre d'informations.

Comme j'ai dis, l'essentiel c'est de savoir qu'on n'est plus ensemble, mais qu'on n'est pas fâchés, c'est tout.

A mon avis, ils pensent que c'est une question d'enfant ; ben oui, à plus de 30 ans, en couple depuis 10 ans, propriétaires et avec des situations stables, quand même, ce n'est pas normal hein !!! (ironie bonjour).

C'est une raison, mais qui découle de beaucoup d'autres.

Après, je ne me leurre pas, je sais que quand on vendra l'appartement et qu'il faudra déménager, ce sera difficile.

Ca sera très certainement un crève-coeur de tout mettre dans des cartons, de vider les pièces et de ranger mes souvenirs dans un coin de ma mémoire.

Et c'est surtout ça qui est dur, car finalement je fais ma vie tranquillement sans y penser et en vivant plutôt bien, mais des fois je repense à des choses et je suis envahie de nostalgie.

C'est aussi pour ça que je souhaite déménager ailleurs.

Pour connaître une autre ville, pour ne plus faire la même route, pour me faire mes propres souvenirs et évoluer dans de la nouveauté.

D'un point de vue pratique, j'ai appris à vivre seule.

Je fais tout de même appel à lui pour tout ce qui concerne l'appartement (sauf s'il faut passer par le syndic) mais tout le reste, j'évite au maximum.

Et au final je crois que c'est une bonne chose car ça me pousse à agir par moi-même, à me mettre un coup de pied aux fesses et à affronter mes craintes.

J'ai vaincu ma timidité pour aller au cinéma, je n'ai plus aucune peur à aller voir un film seule et je trouve ça même très agréable.

Tout comme je n'ai plus peur de passer au drive d'un fast-food en sortant et de commander pour une seule personne.

Mais aussi à aller seule chez le traiteur ou à prendre un japonais à emporter.

J'ai même apporté ma voiture au garage seule et affronté les magasins type Feu Vert afin de dégoter un adaptateur pour mon autoradio.

Je sais que c'est totalement absurde, mais avant je n'aurais pas osé, pas eu le courage.

J'apprends donc petit à petit à avancer et à me débrouiller seule car je suis bien obligée pour certaines choses mais surtout pour profiter, car au fond je me dis que c'est vraiment très bête de ne pas oser et de me priver.

Surtout que personne ne m'a encore montré du doigt jusqu'à présent !

Quant à l'avenir, je parle bien évidemment sur un plan amoureux, tant qu'il y a cet appartement, c'est inenvisageable pour moi.

En effet, c'est " notre " appart, il est hors de question pour moi d'y faire venir quelqu'un, je ne serai vraiment pas à l'aise.

En même temps, je n'ai rencontré personne, je ne cherche pas pour le moment et ça me va très bien, ça me permet de vivre pour moi, même s'il est vrai que pour ça il serait préférable que je sois dans mon propre logement.

Ce qui ne m'empêche pas de cogiter et de penser à l'avenir.

En début 2005, alors que j'étais avec un ancien chéri, j'ai rencontré quelqu'un (oui je sais, c'est mal !).

ll habitait à des centaines de kilomètres, il a accepté de venir passer 3 jours ensemble et j'ai écourté le soir du 2ème jour en prétextant un soucis familial (je lui ai avoué quelques années plus tard et il a tout à fait compris).

En effet, je n'étais déjà pas à l'aise avec le fait de le voir alors que j'étais en couple.

Mais il se trouve que pendant ces 2 jours, on ne s'est quasiment pas parlé.

Nous n'avons rien fait de répréhensible en plus, on était juste ensemble, nous n'avons échangé que quelques baisers, mais on n'a quasiment rien échangé comme paroles et surtout il m'a inondé de " Je t'aime " que je ne lui rendais pas.

Bref, tout ça m'a vraiment fait peur, plus le fait que j'avais 20 ans et que j'étais en couple depuis un peu plus de 3 ans, j'ai rebroussé chemin, je l'ai laissé seul le dernier jour, puis repartir chez lui et après avoir réfléchi quelques semaines, je lui ai annoncé que je n'irai pas plus loin et que je conservais mon chéri.

Du coup on s'est un peu éloignés et au final, j'ai quitté mon chéri quelques mois plus tard car j'avais rencontré l'Ex.

Comme quoi.

Quand on s'est reparlé, j'ai appris qu'il s'était mis en couple avec une fille qui avait extrêmement peur de moi, pensant que je pouvais à tout moment lui piquer, ce que je n'envisageais mais alors vraiment pas !

Et puis on s'est à nouveau perdus de vue.

Je l'ai retrouvé sur Facebook quelques années plus tard, en 2009 soit 4 ans après notre rencontre.

Toujours en couple à ce moment avec la même fille, et pareil de mon côté, tout allait très bien.

Et puis un jour il m'a parlé un peu plus sérieusement de sa vie, en me disant que ce n'était pas aussi joli que ça, qu'ils étaient plus colocataires qu'autre chose.

Mais surtout qu'il m'aimait toujours, qu'il ne m'avait jamais oubliée, que ma décision lui avait déchiré le coeur mais que comme j'étais heureuse et qu'il ne voulait que mon bonheur, il m'avait laissé continuer ma vie.

A vrai dire, je ne lui ai jamais laissé aucun espoir, je lui ai même conseillé de quitter définitivement sa copine et de chercher quelqu'un, chose qu'il n'a bien évidemment jamais faite.

Alors que moi, je suis devenue propriétaire et même si je ne parlais pas d'enfant, à l'époque, j'avais surtout le mariage en tête.

Il n'avait même pas une petite fenêtre d'ouverte.

Nous avons donc continué nos vies, à se parler de temps en temps juste pour donner signe de vie.

Mais il occupe pourtant une place très importante à mes yeux, je pourrais même dire que c'est mon confident et mon meilleur ami, même si on est loin et qu'on ne se parle pas tous les jours.

Il est au courant de certaines choses sur moi mais aussi qui se sont passées dans ma vie ou avec ma famille.

Je sais que si j'ai besoin d'une oreille attentive ou de parler à quelqu'un, il est là.

C'est donc tout naturellement que je lui ai raconté les derniers mois qui se sont écoulés quand il m'a questionnée.

Je sais que quelque part c'est un signe que je lui ai envoyé, mais je ne me voyais pas lui mentir et lui dire que tout allait bien.

Pour autant, il a été très respectueux et n'a pas sauté sur l'occasion et même encore maintenant il garde ses distances.

J'en viens donc à me demander s'il ne serait pas normal de lui laisser sa chance.

Seulement ... tu te doutes bien qu'il y a des " mais " qui viennent perturber mon cerveau.

Déjà, il habite loin : environ 7 / 8 heures de route, 750 / 800 km.

Certes, il existe le train (l'avion c'est plus compliqué).

J'ai vécu une relation à distance pendant 15 mois, ce n'est pas évident.

Mais j'ai 11 ans de plus, peut être que je penserai différemment cette fois.

Mais après ?

En envisageant que ça fonctionne.

Je n'ai vraiment pas envie de déménager et de quitter ma famille et mon boulot, est-ce que lui en serais capable ?

Surtout qu'il vient tout juste de devenir propriétaire et partir de sa cambrousse où il a une belle maison pour venir sur la Côte d'Azur surchargée de chômage et où les prix immobiliers sont carrément affolants ... même moi ça me fait peur.

Et d'ailleurs, est-ce que ça marcherait ?

Je me dis que si je n'ai pas réussi à franchir le cap la première fois, je risque une seconde fois de lui donner de faux espoirs et par la même occasion balayer les miens.

Evidemment, les conditions ne sont pas les mêmes, on a 11 ans de plus, on est sans doute un peu moins couillons et on profitera mieux cette fois du temps qu'on a.

Mais est-ce que j'aurai le courage de me lancer, de m'y consacrer et de ne pas penser à mon histoire ?

Je me pose aussi beaucoup de questions sur son caractère.

Il n'est visiblement plus avec cette fille, avec qui il continue pourtant de vivre par moment en tout bien tout honneur, mais surtout, qui lui impose certaines choses et choix matériels, qu'il accepte et surtout ... comme elle n'a pas de boulot, il lui donne de l'argent.

Et ça, j'avoue que j'ai du mal.

Je ne suis pas dans sa tête et chacun fait comme il veut, mais ça reflète un caractère qui ne me convient pas.

Qu'il n'ait pas le courage de l'envoyer balader en lui disant qu'ils ne sont plus un couple et qu'il n'a pas à l'assumer et encore moins à la financer, ça me dépasse !

Pour moi c'est signe de manque de caractère et de faiblesse et franchement, ce n'est pas ce qu'il me faut.

Je suis caractérielle, impulsive et je n'ai pas confiance en moi, il me faut en face un peu de répondant pour me contrer, voire pour me remettre à ma place et me pousser à avancer.

A ce stade, ce n'est pas ce qu'il renvoie et j'ai peur d'être déçue.

Et puis des fois, je me dis que je me pose beaucoup trop de questions, que je n'ai qu'à tester et voir où ça me mènera, mais qu'au moins, lui, il partage un peu plus mes envies.

Et après tout, quelqu'un qui m'attend depuis 2005 et qui quelque part me reste fidèle, ne peut qu'être bien, vouloir mon bonheur et me rendra certainement heureuse.

Ca fait plus d'un an que tout a commencé, en novembre 2014 et à vrai dire je crois que c'est surtout à partir de ce moment que ça a été la fin de mon couple.

Août 2015 n'a été que la fin officielle ...

Mon histoire ne repartira pas, je n'ai pas l'intention de m'apitoyer sur mon sort et encore moins l'intention de me fermer et de ne pas m'autoriser à vivre.

Si j'attends que ma tête soit claire, que ma situation soit ci ou ça, etc ... ça peut prendre des années.

Et malheureusement, attendre des années que tout soit clair et bien ordonné, ça m'a surtout appris qu'on pouvait tout perdre.

Donc je ferai les choses avec le coeur et l'envie et ferai en sorte que ma tête reste un peu en retrait.

Je n'oublie pas que je vais sur mes 32 ans et je n'ai pas l'intention de réfléchir encore 5 ans à ma vie.

Peut-être que ça apparait comme une solution de facilité.

Je suis une personne assez solitaire qui n'aime pas sortir, il y a très peu de chance que je fasse des rencontres.

Sauf si ça me tombe dessus quand je fais mes courses, je vois difficilement d'autres possibilités étant donné que je n'ai pas l'intention de fréquenter les bars et encore moins les sites de rencontres.

Mais des fois on cherche tellement compliqué et loin alors qu'on a la solution sous les yeux ... je me dis que c'est peut être mon cas.

Si depuis 2009, quand on s'est retrouvés, voire 2005 soit depuis 11 ans, nous sommes toujours liés, c'est peut être qu'il faut y voir un signe, surtout que je n'arrive pas à me séparer de lui : j'ai toujours voulu qu'on reste en contact et quand il passe plusieurs jours sans donner de nouvelles, c'est moi qui vais vers lui.

Et même si les 2 jours qu'on a passés ensemble quand on s'est rencontrés n'ont pas été les meilleurs, je ne les oublie pas, tout comme je n'oublie pas les moments virtuels, les conversations, les échanges de ces 11 dernières années et parfois même, je m'imagine à ses côtés et pense à comment serait ma vie avec lui.

Mais franchir le pas, avoir le courage de me lancer, c'est une autre histoire et quoi qu'il en soit, ma décision ne sera pas prise avant d'avoir fermé la page de ma vie actuelle, d'être chez moi et surtout d'avoir réfléchi à si je veux vraiment tenter car je ne veux pas le considérer comme un pansement réconfortant et lui faire à nouveau du mal.

Et puis quelque part ... j'ai peur.

Publié dans Le Coin Intime

Partager cet article

Repost 0

Menus semaine n°2

Publié le par Les Petits Bavardages de Magalie

Menus semaine n°2

oOo - Lundi - oOo

Matin
2 Petits Suisses
1 verre de jus

Midi
1 filet de poulet à la moutarde
Haricots verts
1 fromage
1 compote

Soir
1 pavé de saumon
Pommes de terre
Fruits

Sport : musculation

oOo - Mardi- oOo

Matin
1 yaourt
1 verre de jus

Midi
1 haut de cuisse de poulet
Pommes de terre
1 compote

Soir
1 haut de cuisse de poulet
Ratatouille (achetée)
Galette des rois

Sport : musculation

oOo - Mercredi- oOo

Matin
2 Petits Suisses
1 verre de jus

Midi
2 tranches de blanc de poulet
Petits pois et carottes
1 fromage
1 compote

Soir
1 tranche de pâté en croûte (traiteur)
Poulet tikka massala (traiteur)
Moelleux de courgettes (traiteur)
1 yaourt

oOo - Jeudi- oOo

Matin
1 yaourt

Midi
Poulet tikka massala (traiteur)
Moelleux de courgettes (traiteur)
1 compote

Soir
5 mini nems
Riz cantonais
1 yaourt

oOo - Vendredi- oOo

Matin
1 yaourt
1 orange pressée

Midi
Crudités
2 tranches de jambon
1 fromage
1 compote

Soir
1 tranche de pâté en croûte (traiteur)
Poulet tikka massala (traiteur)
Moelleux de courgettes (traiteur)
1 yaourt + 1 clémentine

oOo - Samedi- oOo

Matin
3 pains grillés + beurre
1 orange pressée

Midi
1 salade mixte
2 tranches de saumon
1 fromage
1 glace

Soir
1 pavé de saumon
Légumes vapeur
1 fromage
1 yaourt + fruits

oOo - Dimanche- oOo

Matin
3 pains grillés + beurre
1 orange pressée

Midi
Taboulé, tomates cerises, radis
Riz cantonais
1 fromage
Fruits

Soir
1 pavé de saumon
Légumes vapeur
1 fromage
1 yaourt + fruits

Publié dans Santé, Le Coin Gourmand

Partager cet article

Repost 0

Récap' semaine n°2

Publié le par Les Petits Bavardages de Magalie

Récap' semaine n°2

Lundi

  • La nuit n'a pas été trop mauvaise, par contre j'ai eu très mal aux ganglions de la gorge. Ca me gonfle qu'à chaque fois ça dure des semaines dès que je suis malade ...
  • J'ai fais ma première pesée de l'année, qui n'a finalement pas été aussi terrible que je le pensais.
  • Arrivée au boulot, j'ai eu la mauvaise surprise de constater que je n'avais pas pris assez de congés pour pouvoir épargner 12 jours. Je devrai donc les prendre avant le 30 juin et ça ne m'arrange pas forcément. Sauf si je déménage d'ici là ...
  • Nous devons arriver 15 minutes plus tard le matin, mais pour moi ça ne change rien vu que j'arrivais toujours dans cette plage horaire, mais nous pouvons aussi partir 15 minutes plus tôt le soir et je ne compte pas me priver ! Je resterai au besoin ou si je dois faire du rabe, mais j'avoue que sinon, c'est appréciable.

Mardi

  • Toujours malade, j'ai donc repris mes cachets pour la gorge et au fil de la journée ça allait un peu mieux j'ai donc décidé de continuer quelques jours pour enrayer totalement.
  • Il y avait une vente de galettes au boulot, j'en ai profité pour m'en acheter une petite car elle était tellement bonne la dernière fois ... et j'ai tout mangé le soir !
Récap' semaine n°2
  • J'ai eu un contact pour l'appart, mais la personne voulait connaître le quartier et les écoles dont il dépend. Ce que je ne sais absolument pas ...
  • En revanche, j'ai eu un appel de l'agence pour une visite jeudi matin mais comme on travaillait on leur a laissé les clés.
  • Et comme rien ne me tentait à la télé, j'ai choisi l'option de lire tranquillement.

Mercredi

  • J'ai finalement passé commande de ma Nespresso, comme ça j'ai bénéficié des 40 € de réduction et je n'ai payé que 59 €. J'ai pris celle que je voulais :
Récap' semaine n°2
  • J'ai enfin eu le syndic qui m'a dit n'avoir aucune trace d'une intervention de l'électricien ... donc normalement cette fois c'est bon !
  • Réunions l'après-midi de 13h30 jusqu'à 16h30 où on a enchaîné avec des galettes. Ca a été très rapide, je suis partie à 16h.
  • Puis je suis allée chercher ma Nespresso ainsi que mon autoradio.
Récap' semaine n°2
  • Et comme j'avais la flemme de faire à manger, je me suis arrêtée chez le traiteur.
  • J'ai remis l'annonce pour la vente de l'appartement car il ne restait qu'un jour de parution.

Jeudi

  • J'ai reçu un mail pour avoir des renseignements sur l'appartement. A voir si ça mène quelque part, car pour l'instant, je n'ai plus aucun signe de vie de tous les autres. La visite du jour n'a rien donné car il manque de la place dans une chambre pour mettre un placard. Ca confirme qu'il faut cibler les jeunes couples, sans enfant, ou avec un seul. L'agence qui nous a vendu s'est manifesté, on attend 15 jours et si ça ne bouge pas plus on dit oui.
  • J'ai demandé à un collègue s'il pouvait me brancher mon autoradio et évidemment ... il faut un adaptateur ! Donc je l'ai acheté, à voir si c'est bon comme ça ou non.
  • J'en ai profité pour faire un petit complément de courses, avec notamment du miel car désormais au boulot je me fais un thé avec du miel dès que j'arrive. Mais aussi des oranges pour me faire une orange pressée chaque matin.

Vendredi

  • La matinée a été très calme au boulot.
  • L'après-midi j'ai répondu à un mail d'une personne qui voulait avoir des informations supplémentaires sur l'appartement et l'Ex a reçu un appel pour des infos mais aussi programmer une visite, fixée à ce midi et c'est moi qui m'y colle car il est en formation.

Samedi

  • J'ai fais mon ménage entièrement le matin.
  • Et puis j'ai passé le reste de la journée à regarder des séries. Je découvre Devious Maids et j'adore !

Dimanche

  • J'ai fais le peu de repassage que j'avais en attente le matin.
  • Et le reste de la journée a été consacré à Devious Maids !
  • Quant à la santé, heureusement, ça va mieux. En revanche, ça fait plusieurs fois que je constate que mes allergies se calment le week-end et reprennent chaque matin en semaine, donc ça ne peut venir que de deux choses : mon déodorant ou ... mes habits ! Ca me parait fou mais je ne vois vraiment rien d'autre qui explique ça. A chaque fois je passe deux jours normaux et puis après ça recommence, notamment chaque matin : lèvres enflées, rouges et sensibes. Je pense que j'ai atteint la 4ème dimension là.

Publié dans Récap'

Partager cet article

Repost 0

Ce qui a retenu mon attention - Biba - Janvier

Publié le par Les Petits Bavardages de Magalie

Ce qui a retenu mon attention - Biba - Janvier
Ce qui a retenu mon attention - Biba - Janvier

8 choses qu'on ne savait pas sur Anaïs Demoustier - Souvent décrite comme la future Isabelle Huppert, elle est déjà tout simplement une très, très, très grande actrice

Ce qui a retenu mon attention - Biba - Janvier
Ce qui a retenu mon attention - Biba - Janvier

Etes-vous sexuellement épanouis (avec nous) - Tous les mois, BIBA questionne les hommes pour savoir ce qu'ils ont en tête. Raphaël, Alexis, Guillaume et Olivier nous parlent de leur libido (et de nous, donc)

Ce qui a retenu mon attention - Biba - Janvier

La grossesse vécue ... par le père - De la contraception à la naissance, tout ce qu'ils n'osent pas nous dire ... et tout ce qu'on ne leur demande jamais !

Ce qui a retenu mon attention - Biba - Janvier
Ce qui a retenu mon attention - Biba - Janvier
Ce qui a retenu mon attention - Biba - Janvier
Ce qui a retenu mon attention - Biba - Janvier
Ce qui a retenu mon attention - Biba - Janvier

Dire que j'ai été Miss France ! - Mélo, notre chroniqueuse adorée, revient sur son année de Miss 1995. Et imagine ce que ça lui ferait d'être réélue aujourd'hui ...

J'ai un enfant en garde alternée, l'autre non ... - Trop dur de voir partir le grand chez son père le dimanche soir, alors que le petit reste à la maison avec nous ... Comment gérer sans trop culpabiliser

La soirée du 31 que je n'oublierai jamais - Certes, le réveillon est un soir pas comme les autres, mais parfois encore plus ...

Les family vlogs ... - Aux Etats-Unis, des familles mettent leur vie en scène sur le Web et ça fait un carton

Comment (re)mettre de la légèreté au lit - S'alléger le sexe (façon de parler ...), c'est primordial pour se sentir bien. Alors, quelques idées pour une sexualité épanouie (et légère)

L'amour après un cancer du sein - Renouer avec son corps et vivre une sexualité épanouie avec des seins "réparés" : les magnifiques et émouvants témoignages de femmes qui sont passées par là, et qui y sont arrivées

C'est décidé, je fais des rencontres - Certes, il y a le hasard, mais pas que ... pour rencontrer des mecs, il faut aussi être "disponible". Démo

Ce qui a retenu mon attention - Biba - Janvier
Ce qui a retenu mon attention - Biba - Janvier

Publié dans Le Coin Bouquins

Partager cet article

Repost 0

Biowashball !

Publié le par Les Petits Bavardages de Magalie

Biowashball !

Si tu ne connais pas, tu dois faire les gros yeux en te demandant ce qu'est cette chose.

Comme son nom l'indique, il s'agit d'une boule de lavage.

Je suis tombée dessus en cherchant une solution alternative aux lessives traditionnelles.

En effet, souhaitant me séparer le plus possible de certains produits et certains ingrédients, en plus des changements que j'ai fais au niveau des produits cosmétiques, au sens large, je me suis attaquée aux produits ménagers.

Comme je l'ai dis dans mon article sur mes changements d'habitudes, je n'utilise plus de produits de nettoyage, me contentant du naturel, voire du très naturel puisque je ne me sers quasiment exclusivement que de l'eau du robinet. Et je t'assure que ça lave tout aussi bien.

En faisant une recherche toute simple sur Internet, je suis tombée sur cette boule de lavage, la Biowashball.

Biowashball !

Comme il est écrit sur l'emballage, avec cette boule de lavage, il n'est plus nécessaire de se servir de produits.

Pour autant, ça lave, ça élimine les bactéries et ça préserve le linge.
Mais aussi, ça préserve la nature car il n'y a aucun produit de nettoyage à y ajouter.

Biowashball !

Tu vas me dire que sans produit, ça ne peut pas aussi bien laver.
J'ai envie de te répondre que c'est sans doute le cas pour des personnes qui ont des habits sales de par leur métier, ou qui ont des enfants, mais n'en ayant pas et faisant un métier de bureau, honnêtement j'ai rarement besoin d'un gros décrassage. Au pire j'ai des tâches de cuisine !

L'action de nettoyage est possible grace aux billes en céramique qui sont à l'intérieur comme on peut le voir sur la photo ci-après.

Biowashball !

Pour plus d'explications sur le fonctionnement, voilà ce qu'on peut lire sur le mode d'emploi.

Biowashball !

Je précise que personnellement, je n'ai essayé que sur le linge ...

Au niveau de l'utilisation et surtout des recommandations, il n'y a vraiment pas grand chose à faire.

Biowashball !

Hormis la déposer dans le tambour et lui faire prendre le soleil une fois par mois, il n'y a rien d'autre de particulier.

Concernant la boule de lavage en elle-même, elle est plutôt imposante mais personnellement je la laisse toujours ma machine à laver.

Biowashball !

Je m'en sers désormais depuis pas mal de semaines et je peux dire que j'en suis très satisfaite.

J'ai tout nettoyé avec, que ce soit des habits, des draps de lit ou des serviettes de bain et je n'ai vraiment eu aucun soucis. Même certaines tâches alimentaires ont disparu.

Au niveau de la douceur du linge, honnêtement, je n'ai pas vu de différence et surtout je ne l'ai pas senti plus agressé qu'avec un lavage normal.

Pour les odeurs finales, évidemment, ça ne sent rien. Personnellement je m'en fiche totalement que ça ne sente pas le savon de Marseille ou la pêche. Tant que c'est propre, c'est tout ce que je demande !

Concernant la durée de vie, elle est de 3 ans mais sur la base d'une machine par jour, ce qui est loin d'être mon cas car je n'en fais qu'une par semaine généralement. Donc j'en ai pour un moment je pense.

Par contre, je n'en ai acheté qu'une, ce qu'il faut pour une machine de 4 kilos alors que je pense être à plus, mais pour le moment je m'en contente et ça n'a pas l'air d'avoir d'effet négatif.

Au niveau du prix, j'ai voulu la prendre sur un site assez fiable, donc je l'ai achetée sur Vive Mieux à 19,90 € (réduction de 10 % si on en achète 2).

Bref, c'est écologique, car je n'utilise presque plus de produits de lavage. En effet, de temps en temps je mets un petit peu de savon pour les mains Urtekram mais je n'utilise plus de la vraie lessive et encore moins de l'assouplissant.
C'est donc économique car hormis l'investissement dans la balle de lavage, je n'achète plus rien.
C'est bon pour la santé car mes habits et mon linge de maison ne sont plus imprégnés de mauvaises substances.
Et surtout, ça fonctionne.

Verdict : j'adopte !

Publié dans Santé

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>