Ma première consultation d'homéopathie

Publié le par Les Petits Bavardages de Magalie

Ma première consultation d'homéopathie

Fin août, j'en ai parlé dans cet article, je suis allée consulter un homéopathe.

Ca faisait des années que j'y pensais de temps en temps et qu'on me l'avait même conseillé mais bon ...

Et puis tu l'auras remarqué si tu me suis depuis un moment, mais avec tous mes changements, que ce soit niveau cosmétique et hygiène dans la généralité ou alimentaire, je me dirige de plus en plus vers le naturel, vers des produits plus sains.

Donc quand mes soucis se sont un peu accélérés, ça a été une évidence pour moi de passer par cette étape, plutôt que de retourner chez ma dermatologue qui ne m'aurait pas forcément aidée vu le résultat de la dernière fois.

Surtout que je suis assez convaincue que beaucoup de soucis peuvent et doivent avant tout être réglés de l'intérieur du corps et non pas seulement en surface.

Personnellement, je sais que mes soucis d'acné s'aggravent selon mon alimentation.
Dès que j'abuse un peu, du sucre surtout, que je mange différemment, plus gras, plus salé, etc, que je fais moins attention, j'ai des boutons qui apparaissent un peu partout.
Donc j'essaie quand même de faire attention à ce niveau et de compenser les excès, si ça se produit, aux repas suivants.

Pour régler mon problème d'acné en surface, car à la base j'ai une peau à imperfections, j'utilise peu de produits cosmétiques, qui sont de bonne composition et adaptés à mes besoins. J'en parle en détails dans cet article. Mais ce n'est pas miraculeux pour autant, il ne faut pas rêver, surtout si je fais n'importe quoi à côté. Mais ça aide bien !

Pour régler le problème de l'intérieur, jusqu'à ce jour je n'en avais qu'un, hormis mon alimentation : ma tisane à base d'achillée millefeuille, de pensée sauvage, d'ortie et de bardane. J'en bois une tasse en milieu de matinée et une tasse le soir après mon repas. Voire une troisième après mon repas du midi en cas de période de crise. Là encore, rien de miraculeux mais ça aide au moins à éliminer, ce qui est toujours bon à prendre, notamment pour moi qui ne bois quasiment jamais, c'est la seule solution que j'ai trouvé pour m'hydrater.

Mais en plus de ça, j'ai toujours un souci de rosacée, avec des rougeurs principalement sur les joues et des poussées d'acné qui vont avec. En gros j'ai une double acné, la vie est fantastique !!!

Lors de ma consultation, il a abordé pas mal de thèmes comme mon alimentation, mon activité sportive, ma contraception. Des sujets assez basiques, mais selon mes réponses il approfondissait un peu plus, du genre ce qui m'attirait le plus dans le sucré ou si au contraire il y avait des aliments que je n'aime pas du tout.
Il a soulevé quelques bricoles que je pourrais améliorer, notamment sur mes repas du matin un peu trop sucrés et sans protéines, mais pour tout le reste il a dit qu'il me laissait tranquille pour le moment étant donné que j'avais perdu et stabilisé mes 15 kilos.

En revanche, il m'a aussi posé des questions sur mon caractère, sur les traits qui me définissaient le plus.
Quand je lui ai dis que j'étais assez émotive, il m'a demandé si je préférais qu'on me console ou qu'on me laisse tranquille.
Si j'étais susceptible.
Mais aussi dans quelle position je me couchais. Et de quel côté.
Si je me faisais souvent des bleus sans m'en rendre compte.
Etrange mais sans doute utile pour lui.

Il a terminé par une petite auscultation.
Déjà de mon visage car c'était la raison de ma venue.
Mais il m'a également pris la tension, écouté le coeur et les poumons et pesée.

En revanche, j'ai trouvé qu'il manquait certaines informations.

Par exemple, il m'a demandé si je fumais, mais pas si je buvais de l'alcool, même occasionnellement, or, comme je lui ai dis que je venais aussi pour un souci de rosacée, le lien aurait été logique.

Quand nous avons parlé de contraception, il m'a demandé si j'avais des enfants mais pas si j'étais en couple. Car bien évidemment il a tiqué sur le fait que je prenais la pilule depuis pas mal de temps.

Pour information, j'ai payé la consultation 70 € et il m'a fait une feuille de soins pour 50 € en indiquant que j'avais été envoyée par mon médecin traitant. Donc en partie remboursable. Le reste est potentiellement remboursable par une mutuelle si on a une option pour les médecines douces.

Au niveau du traitement, je suis repartie avec 4 produits.

Pulsatilla 9CH

Ma première consultation d'homéopathie

Visiblement, c'est un dosage intermédiaire et ce produit est prescrit pour traiter les petites infections.

Prescription : 1 dose entière une fois par semaine, il m'a indiqué le dimanche.

 

Kalium bromatum 5CH

Ma première consultation d'homéopathie

Pour celui-là, c'est un dosage assez bas (ce qui quelque part me rassure car ça veut dire que mon problème n'est quand même pas si terrible que ça) et ce produit est prescrit pour traiter les problèmes de peau, notamment l'acné.

Prescription : 3 granules matin et 3 granules le soir.

Faible dosage, mais prise plus fréquente.

 

EPS curcuma, desmodium et artichaut

Ma première consultation d'homéopathie

Il s'agit d'une solution buvable, EPS signifie Extrait de Plante Standarisée.
Ces 3 extraits sont prescrits en tant qu'hépato-protecteurs (pour détoxifier le foie) avec un petit plus pour le cucuma qui est aussi anti-inflammatoire.

Prescription : 1 cuillère à café chaque matin dans un fond d'eau

 

Omegabiane

Ma première consultation d'homéopathie

Il s'agit d'un complément alimentaire riche en oméga 3. Ce qui veut dire que j'avais tablé assez juste lors de ma commande d'un flacon de capsules d'omégas 3, 6 et 9.

Prescription : 1 gélule par jour, mais à débuter 15 jours après.

 

oOo - Mon avis - oOo

Je suis très contente d'avoir fait cette consultation, car au moins je n'aurai pas de regret. Le médecin était assez à l'écoute, plutôt conseiller et très gentil. Pas très à l'heure, car j'ai eu mon rendez-vous 1h après, mais ça ... et j'en suis ressortie quasiment 40 minutes après.

Bon, après c'est un médecin : il faut bien manger, ne pas fumer, faire du sport tous les jours et songer à arrêter la pilule que je prends depuis environ 15 ans.
Je mange plutôt sainement et équilibré je trouve.
Je ne compte pas (re)fumer.
Promis, le sport je m'y remets quand ma vie sera plus tranquille.
Quant à la pilule, même pas en rêve vu ma situation amoureuse actuelle je n'envisage pas un autre moyen pour le moment.

Niveau traitement, je dois avouer que je ne connaissais que les granules et quand il m'a parlé de l'EPS, je me suis finalement souvenue que quand j'étais petite, ma mère en prenait.

Concernant les granules du matin, je les prends après mon petit déjeuner, sauf le week-end où j'ai plus de temps, car ça met une plombe à fondre.
En revanche, le soir, je les prends avant mon repas. Sauf quand j'oublie !
J'avoue que je ne sais pas s'il y a une différence ...
C'est sucré, sans goût particulier donc pas désagréable.

Concernant l'EPS, je m'attendais vraiment à pire niveau goût !
En même temps, je le dilue dans un fond d'eau comme m'a dit le pharmacien, donc en 2 gorgées c'est réglé.
C'est la première chose que je prends le matin, à jeun.

Concernant les compléments alimentaires, je ne les ai pas encore pris mais on m'a dit qu'on ne sentait absolument aucun goût.

Niveau prix, j'en ai quand même eu pour quasiment 40 €, mais sachant que de mon côté j'ai payé 36,25 € les 60 gélules d'omégas alors que là il y en a 100 + les granules + l'EPS ...
Après je préfère clairement mettre 40 € dans des produits naturels et sains que 15 € dans une crème douteuse ou des antibiotiques.

J'ai débuté le traitement le 22 août au soir, je prendrai les compléments alimentaires à partir du 5 septembre et je dois prendre un rendez-vous pour fin septembre, après un mois de traitement.

J'espère que d'ici là, il y aura des améliorations ...

Mon but à terme est de trouver quelque chose qui me convient et d'être libre car payer une visite 70 € chaque mois, surtout que je n'habiterai plus dans ma ville, ça peut être pénible et peser dans le budget mensuel, même si j'aurai moins de dépenses à côté ...

Et toi, tu connais l'homéopathie ?

Commenter cet article

Smidge 06/09/2017 17:59

Le principal problème de l'homéopathie, c'est sa non efficience au-delà du simple effet placébo.

Attention hein, pas que l'effet placébo soit négligeable, loin de là, mais il ne faut pas espérer un fonctionnement qui impliquerait un réel principe actif.

De très nombreuses études sur de très nombreuses années ont été menées au sujet de l'homéopathie, et jusqu'à présent, aucun test reproductible et sans biais n'a pu mettre en évidence le moindre effet des produits en tant que tel.

L'avantage en revanche... c'est qu'on ne risque pas de s'empoisonner avec, ni de prendre le mauvais dosage...