Des nouvelles du front amoureux ...

Publié le par Les Petits Bavardages de Magalie

Des nouvelles du front amoureux ...

Nous en étions donc restés au fait que je n’étais pas plus avancée dans mon affaire !

Or, le week-end juste après avoir vu mon chéri a permis une grosse prise de conscience de mon côté.
En effet, nous nous sommes vus le jeudi soir pour un ciné/japonais, à mon initiative, et après … rien !
Le vendredi, pas de proposition pour se voir, il est allé chez des amis le soir … mais je le savais, c’est pour ça qu’on s’est vus le jeudi.
Le samedi, j’étais occupée en journée avec mes cartons, mais j’ai terminé assez tôt, donc on aurait pu se voir et passer la soirée ensemble jusqu’au lendemain. Pourtant il n’a rien proposé. Il a peut être du se dire que j’étais fatiguée ou autre, mais la moindre des choses aurait été de demander. Du coup on a passé la soirée chacun chez soi. Il m’a vaguement parlé d’une randonnée qu’il devait faire le lendemain, mais rien de plus … ni proposition pour l’accompagner ou changer ses plans afin d’être avec moi.

Le dimanche j’ai attendu toute la journée. Et rien … J’ai agité un SMS vers 17h. Il m’a répondu qu’il venait de rentrer et puis vers 20h, il m’a annoncé qu’il partait chez des amis.
OK.

Donc sur 3 soirs, 2 soirs avec les amis et moi … rien !
Fantastique.

Et d’un autre côté, je parlais très souvent et régulièrement avec Monsieur Coquillettes étant donné que même s’il faisait quelque chose il prenait le temps de m’envoyer un petit SMS … et au vu ce que je lui disais, il a compris que j’avais passé le week-end seule chez moi.

Du coup, le dimanche soir on a énormément discuté et comme il a du sentir qu’il y avait une faille dans ma relation il en a profité pour enfin se confier et cette fois il m’a fait clairement comprendre qu’il voulait se poser avec quelqu’un, construire quelque chose de stable, qu’avec moi c’était facile, qu’on délirait bien tous les deux, que c’était loin de lui déplaire et qu’il avait envie de me revoir. Limite il serait prêt à m’accueillir chez lui après mon déménagement (mon chéri c’était plutôt : tu as raison de vendre tes meubles car si tu loues plus petit ça ne rentrera jamais. OK, message reçu …). Qu’il partagerait tout avec moi, que jamais il ne me laisserait seule pour aller s’amuser de son côté. En gros, que j’étais exactement la personne qu’il recherchait.
Donc bon, cœur chamallow tout ça …
Tout l’inverse de ce que je vivais et tout ce que j’avais envie qu’on me dise.

Il a vraiment un caractère opposé, très attentionné, très prévenant, très présent. Et je dois avouer que même si je n’ai pas eu un « coup de cœur physique », c’est quelqu’un qui peut tout à fait me correspondre sur beaucoup de points.

Tu me diras qu’on a un peu tout fait à l’envers, en prévoyant et en se projetant alors que nous n’étions même pas ensemble ?
Oui, en effet …

A la base, nous devions nous revoir une seconde fois le soir du jeudi 15 juin.
Finalement on a décalé ça d’une semaine, soit à hier. Mais comme on était libres tous les 2 mercredi aussi, au final, ça a été avant-hier.

Depuis une semaine, je n’avais pas vu mon chéri et rien n’arrivait, du coup, quand il m’a envoyé un SMS pour savoir comment s’était passée la journée, je n’ai pas fait traîner et je lui ai dis que je cogitais depuis quelques jours car ce n’était pas vraiment la relation que je souhaitais ni que j’attendais.
Il m’a répondu qu’il s’en doutait un peu, que c’était certainement beaucoup de sa faute, qu’il avait du mal à s’investir à fond et qu’il ne savait pas pourquoi, peut être le boulot qui n’était pas simple en ce moment.
Mouais mouais mouais. Autant en semaine je veux bien, autant le week-end, bof.
J’ai donc répondu qu’il n’y avait sans doute pas que le boulot, que j’avais été à l’initiative des deux dernières rencontres et que depuis, rien … que j’avais l’impression qu’il n’était pas prêt à s’engager complètement pour le moment et que ce n’était pas ce que je recherchais.
Il m’a dit que j’avais raison, qu’il n’avait pas été à la hauteur de mes attentes et qu’il s’en excusait, qu’il était indécis en ce moment et que ça l’empêchait de s’investir comme il devrait et qu’il s’en voudrait de me faire perdre encore plus de temps.
Il n’a même pas cherché à arranger les choses ni rien, et c’est tant mieux.
Du coup, j’ai répondu qu’il n’y avait pas de souci, que c’était un mauvais timing, qu’il valait mieux ça que dans plusieurs mois et je lui ai souhaité bon courage pour le boulot.
Il m’a répondu que ça l’embêtait quand même car j’étais une fille sympa, qu’il aurait aimé que ça se passe mieux mais qu’effectivement c’était probablement un mauvais timing.
Et ça s’est terminé comme ça, je n’ai pas répondu.
En résumé, je pense qu’il voulait arrêter et qu’il attendait juste que ça vienne de ma part … en forçant un peu le destin en agissant comme ça pour que je prenne les devants.

C’est donc l’esprit libre que je suis partie chez Monsieur Coquillettes le soir !

Et déjà, gros exploit, j’ai trouvé mon chemin toute seule. Nous avions convenu de nous retrouver sur le chemin comme la première fois et finalement pas besoin …

On a parlé un bon moment, environ 1h.

Puis nous avons préparé le repas. On avait convenu que j’apporterai de quoi faire pour les deux soirs, je suis donc arrivée armée de légumes et de filets de poulet pour ce soir-là. Et bien évidemment je l’ai mis à contribution.

Bon. Autant dire que pendant la préparation et la cuisson on était comme deux couillons n’osant pas trop aller vers l’autre … surtout de mon côté, bien qu’à un moment il m’ait dit qu’il était quand même très content que je sois là.
Trop mignon.

On a donc mangé devant un film. Il m’a dit qu’il s’était régalé, que ça le changeait de manger comme ça et que c’était cool de cuisiner quelque chose de bon à 2. Vraiment rien de grandiose dans ce que j’ai fait, mais je reconnais que pour quelqu’un qui ne cuisine quasiment jamais c’est un changement !

A un moment donné, il m’a dit que si le film  me faisait peur je pouvais me mettre contre lui, que ça ne le gênait pas. Malin comme mec ! Mais je n’ai pas osé là encore … en revanche, au plus le temps passait au plus nos bras se frôlaient et à un moment j’ai en effet fini par arriver dans les siens. Où je suis restée jusqu’à la fin du film qui a finalement été le signal pour s’embrasser.

Puis le temps a passé, quand j’ai regardé l’heure il était 1h30 !!!!
Je suis partie 15 minutes après.

Je suis arrivée chez moi vers 2h20 … et au final je me suis couchée à 2h45, youhou !
Ma sœur m’avait proposé de rester chez elle vu qu’elle est seulement à 15/20 minutes de chez lui, mais je n’avais aucune affaire alors c’était un peu compliqué.

Bref, une nouvelle histoire débute et on verra comment ça évoluera avec le temps, mais dans le bon sens j’espère, car c’est vraiment quelqu’un que j’aime beaucoup et qui pourrait tout à fait répondre à ce que je recherche.

Publié dans Le Coin Intime

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Happy Swallow 14/06/2017 12:20

Je croise les doigts pour que cela fonctionne :D

Les Petits Bavardages de Magalie 14/06/2017 12:48

Verdict dans en fin de semaine avec un nouvel article :D