Ce qui a retenu mon attention : Neon (Juin)

Publié le par Les Petits Bavardages de Magalie

Ce qui a retenu mon attention : Neon (Juin)
Ce qui a retenu mon attention : Neon (Juin)

Micro-trottoir - Que devrais-tu arrêter de faire ?

Les savoirs inutiles - Donc totalement indispensables

Ce qui a retenu mon attention : Neon (Juin)
Ce qui a retenu mon attention : Neon (Juin)
Ce qui a retenu mon attention : Neon (Juin)
Ce qui a retenu mon attention : Neon (Juin)

Aujourd'hui je suis ... bonne soeur - Chaque mois, Neon se glisse dans la peau d'un autre. Cette fois-ci, nous avons chanté des psaumes dans un monastère

Thomas Guénolé, politologue et essayiste - Les réseaux sociaux n'ont pas inventé le harcèlement

Ce qui a retenu mon attention : Neon (Juin)

2 500 000 illettrés en France, dont moi - Derrière les milliers de data qui envahissent nos vies, il y a des femmes et des hommes. Neon leur donne la parole. Clara nous raconte comment les mots sont devenus des maux

Ce qui a retenu mon attention : Neon (Juin)
Ce qui a retenu mon attention : Neon (Juin)
Ce qui a retenu mon attention : Neon (Juin)

La dernière fois que ... j'ai utilisé mon téléphone portable - Si on avait David au bout du fil, sans le voir, on pourrait vraiment le prendre pour un vieux sage. Mais pour ça, il faudrait qu'il décroche

Ce qui a retenu mon attention : Neon (Juin)

Petite course entre amis - Et si on faisait du sport entre voisins, au lieu de rester dans son coin ? On a testé Jogg.in, le site qui met en relation les coureurs d'une même ville

Ce qui a retenu mon attention : Neon (Juin)

Dossier Sexe

  • On ne parle que de ça. Marchandisé et packagé, le sexe irrigue notre quotidien et nos conversations ordinaires. Le tabou du frifri a t-il sauté ? Pas si simple
  • On a demandé à des couples comment ils abordent la chose entre eux. Tutoriels YouTube, sextoys u écoute bienveillante : chacun s'invente son propre lexique
  • Dans ce lycée de Seine-Saint-Denis, on parle IVG, clito et constamment de façon moderne et décomplexée
Ce qui a retenu mon attention : Neon (Juin)
  • Horrible moment de gêne ou échange libérateur ? Ils sont trois à nous avoir raconté cet instant clé où ils ont abordé " the " sujet avec leurs parents
Ce qui a retenu mon attention : Neon (Juin)
  • La meilleure occasion pour parler de cul ? Entre potes, bien sûr. Mythos, conseils, autodérision, on a établi un petit classement de ces moments de confidence

Vous avez l'impression d'avoir les pattes un peu plus velues en été ? C'est pas faux

Pourquoi a t-on mal au crâne quand on croque une glace

Ce qui a retenu mon attention : Neon (Juin)

J'ai parlé avec ma maman décédée - Notre journaliste ne croit pas aux fantômes. Mais pour tenter de dire un dernier au revoir à sa mère défunte, il a " infiltré " un groupe de spiritisme. Et a fini par recevoir des messages troublants

Le monde au pied des murs - Calais, Etats-Unis, Estonie, Israël ... les cloisons se dressent sur la planète, marquant les frontières, séparant les populations. Mais pourquoi mettons-nous autant d'énergie à nous emmurer ?

Ce qui a retenu mon attention : Neon (Juin)

Before the show - Nous avons photographié de jeunes artistes Français juste avant qu'ils montent sur scène. Entre grosse pétoche et grande impatience, ils nous ont raconté comment ils vivent le trac

Réparer les enfants de Mossoul - Le Kurdistan, au nord de l'Irak, accueille 240 000 syriens qui ont fui leur pays. Après la " Citadelle " d'Akrê (Neon précédent), nus avons accompagné l'Unicef dans d'autres camps à la rencontre de la jeunesse blessée

Sa majesté des muxhes - Ils sont nés hommes, mais se sentent femme. On les appelle les muxhes, troisième genre chez les Zapothèques, une ethnie mexicaine. Angelo nous entraîne dans leur univers singulier où les tissus colorés cachent mal les blessures intimes

Comment réussir son road-trip - Pendant six mois, Elsa et Bertrand ont parcouru l'Europe avec leur van baptisé " Patrick ". Ils nous donnent leur 8 conseils pour que tout se passe bien

L'interview texto avec Benjamin Biolay - A l'occasion de la sortie de son album Volver, Benjamin Biolay a échangé avec nous par SMS. On a parlé d'odeur de pieds dans les Air Max, de ses chows-chows et de textos de rupture

Publié dans Le Coin Bouquins

Commenter cet article