Quand le doute s'installe ... #2

Publié le par Les Petits Bavardages de Magalie

Quand le doute s'installe ... #2

Mardi soir, je suis donc partie à 19h30 de chez moi et autant dire que ce n'était pas gagné pour que j'arrive chez Monsieur Coquillettes du premier coup !
Heureusement, quand on en a parlé dans la journée, on a finalement convenu qu'il m'attendrait quelque part et qu'on ferait le reste de la route ensemble.
Ouf !
Bon, évidemment, je me suis quand même paumée dans le peu que j'avais à faire seule. Mais après renseignements, j'ai retrouvé mon chemin, je l'ai récupéré sur le trajet et suivi jusqu'à chez lui.

Soyons honnêtes, je n'ai pas eu le gros coup de coeur que j'espérais avoir en le voyant. Mais ça n'aurait été que sur la base du physique et sachant que la dernière fois que ça m'est arrivé c'était avec l'autre con ...

Arrivés chez lui, on a bu un verre et on a discuté un moment. On a parlé un peu de tout et de rien. C'était marrant, car il n'osait pas trop me regarder !
Puis il a fini par mettre la télé pour qu'on ait un petit fond sonore musical.
Ensuite il a préparé à manger et alors là, grand moment, je ne pensais pas qu'un mec pouvait autant hésiter sur des simples coquillettes / jambon !!! Quelle quantité, combien de temps, tout le paquet de jambon ou non ... On a mangé tranquillement en partageant quelques souvenirs et c'était bizarre car on avait les mêmes : des trucs qu'on faisait quand on était petits, ou qu'on mangeait avec nos parents ...
Si je l'ai aidé pour le plat, niveau dessert il n'a pas eu à chercher trop loin, il sait que j'adore les fruits d'été, du coup il avait acheté des fraises, des bananes et un melon, qu'il a coupé devant moi. Et il était content de son repas car pour une fois il mangeait équilibré ! Ca restait simple et facile à préparer en plus.

Puis nous avons regardé un film qui s'est terminé vers minuit.
Nous avons continué un peu à parler et je suis partie de chez lui vers 00h30.

Retour chez moi vers 1h10.
On a échangé des SMS, il m'a dit qu'il espérait que j'avais passé une bonne soirée, que ça lui avait fait plaisir de me rencontrer, qu'il avait passé un bon moment avec moi et qu'il espérait que je ne me sois pas ennuyée. Et je l'ai bien évidemment rassuré en lui disant que ça avait été une chouette soirée pour moi aussi.

Il a été très gentil et attentionné tout le long, à me demander si j'avais froid/chaud, faim/soif, besoin de quelque chose. Il m'a vraiment mise à l'aise en me disant de faire comme chez moi, qu'il n'y avait aucun souci.

Bon, après, évidemment, c'était la première rencontre, donc il y avait forcément un peu de retenue, de gêne, de timidité ...

Mais tout ça n'a pas réellement fait avancer mon affaire pour le coup.
Si ça avait été un non définitif ou au contraire un gros coup de coeur, ça aurait été plus simple.
Là c'est avoir le cul entre deux chaises comme on dit.

Il me restait donc une solution : passer un moment avec mon chéri et voir si c'était toujours aussi " bizarre ".
Je rappelle qu'on s'est quittés vendredi dernier après-midi, qu'on n'a pas pu se voir du week-end entier car j'étais avec ma famille et que jusqu'à mardi il ne m'a pas proposé qu'on se voie ... du coup, le mercredi soir, j'ai fini par demander s'il avait un peu de temps dans son agenda pour moi ! Et il a accepté qu'on se voie le jeudi, étant pris par ailleurs le vendredi. Au programme : ciné et japonais.

La séance de ciné était à 17h35 mais nous nous sommes retrouvés à 16h45. Déjà, ça m'a fait plaisir qu'il quitte le boulot un peu avant et qu'il n'arrive pas juste pour la séance. Surtout avec la charge de travail qu'il a en ce moment !
C'est lui qui a fait le premier geste affectif et qui a pris l'initiative de m'embrasser (hors petit bisou pour dire bonjour).
On a quand même bien parlé pendant l'attente. Même si j'ai été un peu déçue qu'il ne me pose pas de question ou qu'il n'aborde pas le sujet de l'appart, sachant que j'avais signé le compromis la veille ...
Puis nous sommes allés voir le film, puis manger au japonais. Où là encore ça s'est bien passé. Je ne dis pas qu'on a parlé pendant tout le long, mais on était, je pense, un peu plus à l'aise. Je n'aime pas trop faire la curieuse et poser des questions donc je me suis un peu forcée pour lancer certains sujets et il a embrayé.
Au final, vers 21h, nous sommes rentrés chacun de notre côté.
Mais le soir, même pas un petit texto pour me dire qu'il était arrivé, qu'il me souhaitait une bonne nuit ou autre.

Je suis partagée, entre le fait que je suis bien quand je suis avec lui, car il reste gentil, drôle, plutôt affectif et que physiquement il me plait bien.
Mais d'un autre côté, cette distance me gêne. Ca m'ennuie de me contenter de quelques SMS en journée et d'un simple " Bonne nuit ! " le soir. Alors que Monsieur Coquillettes prend le temps de m'écrire, il me demande des nouvelles régulièrement, il me souhaite une bonne nuit à base de " dors bien, fais de beaux rêves, à demain, bisous " avec des jolis smileys. Je suis beaucoup plus à l'aise avec lui, plus naturelle, on délire bien tous les deux et on a un peu plus de points communs niveau caractère et loisirs. Après on ne s'est vus qu'une fois aussi donc difficile de se faire une idée. Mais pour autant je le sens plus proche et plus concerné. Et visiblement plus motivé pour me voir ...
Quelque part, j'ai l'impression que si je ne provoque pas la rencontre avec mon chéri, il attend ! Si je n'avais rien dis mercredi soir, je ne sais pas quand on se serait vus au final vu que j'étais prise samedi avec la préparation du déménagement en vue de la vente de mon appart. Pourtant, j'ai l'impression que quand on se voit ça lui fait plaisir ...

Bref, c'est un peu le bordel.

J'ai finalement décidé d'attendre de voir si mon chéri se bougeait un peu ...
Et je vais sans doute revoir Monsieur Coquillettes. Dans 15 jours c'est quasiment sûr, mais peut être avant aussi, je ne sais pas. Autant on reste seulement amis, autant ça peut évoluer et le fait de passer du temps avec lui me fera comprendre que c'est avec lui que j'ai le plus envie d'être. Ou pas. Car au final, bien qu'on se soit dit qu'on aimait bien passer du temps l'un avec l'autre, ça n'est jamais allé plus loin. Cela étant, me sachant engagée il n'ose peut être pas trop en dévoiler ... et d'un autre côté, je me dis que s'il souhaite me revoir, ce n'est pas pour rien ou peut être pas juste en toute amitié.

Publié dans Le Coin Intime

Commenter cet article

Bernieshoot 05/06/2017 13:29

cinéma ou coquillettes ... et si tu essayais un monsieur musique ? rien de méchant dans ce que j'écris, juste le sentiment que ni l'un ni l'autre ne répondent vraiment à tes attentes

Les Petits Bavardages de Magalie 05/06/2017 14:00

Seul le temps le dira :)