L'Homme : le bilan au bout d'un mois

Publié le par Les Petits Bavardages de Magalie

L'Homme : le bilan au bout d'un mois

Hé oui, déjà un mois …
Le 7 janvier on se rencontrait pour la première fois, le 14 janvier nous échangions notre premier baiser.
On fêtera notre 1er mois le 14 février, le jour des amoureux, ce n’est pas un signe ça ?

Il s’en est passé des choses pendant ces semaines.

Quand on s’est revus le samedi 14 janvier, j’étais assez angoissée.
Finalement ça s’est très bien passé et heureusement que je me suis lancée car il n’aurait pas fait le premier pas, par respect pour moi et pour ne pas brusquer les choses.
Ca m’a demandé par mal de courage et en quelques dizaines de secondes je suis passée par plein d’état. Je ne savais pas si c’était le bon moment, s’il partageait mon envie, si c’était une bonne idée, si j’étais prête à me lancer dans une nouvelle relation … et avec le recul, je suis bien contente d’avoir franchi le cap !
Nous avons beaucoup parlé et nous sommes restés "sages", si je peux dire ainsi.
Déjà parce qu'il fallait laisser le temps aux choses de s’installer mais surtout car on était chez moi et je l’ai prévenu que je n’étais pas très à l’aise, car ça reste un appartement commun acheté avec l’Ex, où j’ai quand même pas mal de souvenirs avec lui et me défaire de cette barrière psychologique ce n’est pas évident. Il l’a tout à fait compris et m’a dit qu’il me laisserait tout le temps qu’il me faudrait, que c’était au contraire une bonne chose de prendre le temps.

Le week-end suivant s’est déroulé chez lui, partagé entre balades, calme, conversations … et gros câlins ! Là encore, c’est moi qui ai fait le premier pas, sinon je pense qu’on y serait encore. Il est trèèèèès respectueux. Et crois moi qu’après une relation de 10 ans et quasiment 2 ans de célibat, ça n’a pas été évident. Mais ça s’est très bien passé, même s'il faut bien le dire : c’est différent ! Il faut apprendre à se connaître, cibler les préférences de l’autre, savoir un peu imposer les siennes et surtout : perdre des habitudes de couple qu’on avait ! Rien de méchant, bien au contraire, mais pas facile de se débarrasser de tout ça et de recommencer avec une nouvelle personne. Pas simple aussi d’assumer son corps, car même si j’ai perdu 15 kilos, j’ai encore un gros blocage sur ça, mais il est d’une aide très précieuse dans ce combat, j’y reviendrai plus bas.

Pour le week-end suivant, il m’a organisé un petit séjour à côté de chez lui, où on a dormi chez des particuliers, trouvés sur Airbnb. Et franchement, c’était génial ! Tant l’idée que ce qu’on a fait : repas, balades … on a eu un peu de mauvais temps, mais partir, même 2 jours avec ce sentiment d’être plus ou moins en vacances, qu’est-ce que c’était cool. Ca a été dur de rentrer … surtout qu’au moment de partir, il m’a dit qu’il m’aimait ! Ce qui est totalement réciproque, bien évidemment.

Quant au suivant et afin de passer un peu plus de temps ensemble, j’avais décidé d’y aller le vendredi soir et quelle bonne idée ! On a pu profiter au moins d’un jour entier où nous avons été au cinéma ensemble. J’avais rapporté à manger le vendredi soir, ce qui lui a fait plaisir à un point que je n’imaginais même pas. L’attention l’a touché, surtout que je choisisse en fonction de ses préférences.

Voilà pour l’essentiel qui est un bon résumé.

Je vais donc passer aux autres choses, en vrac …

Notre différence d’âge, franchement, j’y pense sans y penser.
Elle est bel et bien là on ne peut pas le nier mais ça ne me dérange pas à vrai dire, surtout que physiquement, il ne les fait pas, il est surtout trahi par ses cheveux car de visage il n'est pas autant marqué qu'on pourrait l'être, à 47 ans.

Physiquement, il est très bien (avec un petit ventre tout de même mais j’adore !), il s’entretient avec du sport et il fait assez attention à ce qu’il mange, donc ça aide.
En plus, beaucoup de personnes qui m’ont vue en photo lui disent qu’on va très bien ensemble, après, vrai ou pas …
Une collègue lui a même dit que j’étais une chance car étant jeune, ce serait sans doute l’occasion pour lui d’être papa si on le souhaite. J’en ai déjà parlé un peu dans un autre article, mais je sais par avance que ça ne sera pas évident si c’est le cas pour des raisons médicales le concernant et puis honnêtement, pour le moment il n’en est pas question, c’est beaucoup trop tôt et on a d’autres choses à régler. Mais on en a déjà parlé, ce qui est normal à nos âges et nous sommes tous les deux du même avis : on ne sait pas se positionner pour l’instant et pour les mêmes raisons : oui, un enfant c’est bien, mais après tu n’as plus la même vie. Donc pour l’instant on a choisi l’option de vivre comme ça, surtout de profiter à 2 et le sujet deviendra sans doute un peu plus sérieux quand le temps aura passé et surtout si on vit ensemble, ce qui, tant que je n’ai pas vendu mon appartement, ne peut pas être le cas. Quoi qu’il en soit, je garde bien sur en tête que pour moi aussi, le temps et les années passent.

La distance, ça c’est gênant !
Comme je n’étais pas très à l’aise chez moi, il était convenu que j’aille tous les week-ends chez lui. Or, après ces 3 semaines et un rapide calcul, il se trouve que ça me coûte une fortune : 1 plein d’essence par semaine à environ 45 € (car je bosse en semaine aussi, donc je dépense également de l’essence) et quasiment 30 € de péage. Donc sur un mois, impossible pour moi d’assumer autant, j’étais dans le rouge direct et surtout, sans aucune autre possibilité de dépense, voire même en danger pour payer mes obligations et c’était impensable. Du coup, je lui en ai parlé et il a bien évidement compris. Mais sachant que ça me posait un léger souci d'être à mon appart, il m’a proposé de m’aider financièrement et même de venir me chercher et de me ramener pour continuer à être chez lui, ce que j’ai bien évidemment refusé ! Seule solution logique et la moins pénalisante pour nous deux : qu’il vienne et que je fasse abstraction de ma gêne vis-à-vis de l’appart, au moins 1 fois sur 2, car en admettant que je mette encore 18 mois à vendre, il faudra bien décoincer cette situation. Ca m’a vraiment fait chier de parler argent je l’avoue, mais bon, j’ai quasiment 70 % de ma paie qui partent dans les dépenses fixes et je dois payer notamment essence, péage et courses avec le reste. Et ça fait vraiment peu … surtout si je veux garder un petit quelque chose pour les dépenses plutôt personnelles et loisirs.

Niveau caractère on est totalement complémentaires et/ou similaires.
Il parle énooooormément, je parle trèèèès peu. Il ne faut pas trop le pousser ou le questionner pour qu’il parle de lui, de sa vie, de son boulot. De tout en fait ! Et j’adore l’écouter, il parle avec tellement de franchise et de conviction que je le laisse faire.
C’est un grand sensible, plusieurs fois il a évoqué certains sujets, certaines personnes, certains sentiments avec une grande émotion, à tel point qu’il m’a fait pleurer une fois, car le sujet me concernait.
Alors que je suis trèèèès réservée et assez timide, même encore maintenant, il n’hésite pas à bousculer mes barrières et à aborder certains sujets, parfois très intimes ou à me poser des questions personnelles, surtout pour me connaître étant donné que de moi-même je ne me livre pas simplement. Un peu déstabilisant au début mais étrangement, je me suis surprise à lui répondre franchement et sans (trop) de gêne. Je me dis que c’est mieux d’ailleurs et que c’est comme ça qu’une relation se construit. Même si chacun à son petit jardin secret il y a des sujets qu’il faut absolument aborder à deux !

Il ne fait pas de la grande cuisine mais à chaque fois il m’a toujours bien accueillie. Il faudra quand même que je lui dise qu’il y a certaines choses qui me provoquent des réactions et qu’il vaut mieux éviter. Il est au courant d’une partie de mes allergies notamment cosmétiques (d’ailleurs, il ne met pas de parfum et ça c’est juste le bonheur pour moi !) mais pas du reste ... Je ne fais pas non plus de la grande cuisine, mais bon, l’essentiel c’est de manger correctement et le plus possible sainement, quitte à se faire plaisir de temps en temps en allant au resto ou au japonais étant donné qu’on adore ça tous les deux.

Il est plutôt maniaque, rien ne dépasse, rien ne traîne, chez lui c’est toujours très propre à tel point qu’on dirait un gîte de vacances quand j’y vais ! Il fait la vaisselle toujours après le repas, il nettoie sa vitre de douche, il passe l’aspirateur, il fait la poussière … Très bon point ça, car du coup, je n’ai aucune inquiétude concernant la propreté et il ne fait pas partie des hommes qui laissent tout traîner et pensent qu'un petit lutin fait du rangement.

Il est rassurant et valorisant.
Il n’en revient toujours pas de notre histoire, qu’on soit ensemble. Il s’étonne que je l’ai choisi lui, après 2 ans de célibat.
Il me fait énooooormément de compliments. Il me dit que je suis belle, que j’ai un corps magnifique (ce que je discute, bien évidemment), que j’ai tout pour moi (ce qui me fait bien sur sourire car j'ai aussi des défauts !).
Il adore mon côté timide et réservée en dehors, mais aussi plus intime et détendue quand on est tous les deux. Personnellement je m’en rends compte, mais je m’aperçois aussi qu’avec le temps qui passe je le suis un peu moins et surtout je vois notre complicité s’agrandir au fur et à mesure. Le week-end dernier j'étais déjà plus à l'aise et il l'a remarqué.

On a les mêmes valeurs et je sais qu’il ne me fera jamais de mal.
C’est quelqu’un de droit, d’honnête, de fidèle, qui déteste faire de la peine aux gens. D’autant plus que ma sœur et mon beau-frère le connaissent, il se sent investi d’une mission qui consiste à prendre soin de moi, à me protéger et à me rendre le plus possible heureuse.
Il est totalement pour la communication en cas de soucis et il m'a dit que si quelque chose n'allait pas il fallait absolument en parler.

Il est très câlin.
On peut passer des heures l’un contre l’autre, à se papouiller. Il adore ça, moi aussi et j’aime être dans ses bras, je me sens en sécurité et protégée. Juste le contact physique et le fait d’être collés-serrés.

Il veut profiter car il le peut !
Ca rejoint mon souci de finances évoqué un peu plus haut. De son côté, c’est un peu plus souple que moi car il a un peu moins d’obligations mais surtout un bien meilleur salaire et il m’a bien fait comprendre qu’il ferait tout pour m’aider, qu’il en avait les moyens et qu’il avait l’intention de ne pas se priver et de faire tout ce qu’il pourrait, avec moi. En gros, il m’a fait comprendre que financièrement je n’aurai jamais à m’inquiéter. Rassurant d’un côté mais j’avoue que d’un autre, ça m’ennuie car je ne veux absolument pas être une nana qui se fait entretenir. Il est vrai que jusqu’à présent, je n’ai rien payé, hormis le repas apporté le vendredi soir dernier, sur ma décision, et vu ce que je lui ai dis, ce n’est pas gagné pour que ça change, il ne va pas accepter que je paie quoi que ce soit. Donc de temps en temps je dépenserai, même si c’est pour une bricole car je tiens absolument à participer.

Il est confiant dans l’avenir …
En effet, il m’avait déjà proposé la croisière en juin et il voit déjà jusqu’aux vacances de septembre et même celles de fin d’année, voire … 2018 ! Bon, il est obligé de par son boulot de donner des prévisions, quitte à ajuster au besoin mais au moins il a confiance dans notre relation qu’il voit durer. Et à vrai dire, je suis dans le même cas, je ne vois pas, à ce jour en tout cas, pourquoi ça ne fonctionnerait plus. Je n'ai pas cette vilaine sensation au fond de moi qui me fait dire que ça va s'arrêter. Ca me parait logique, normal et naturel que cette relation va durer. Et j'espère bien me donner raison !

Maintenant, il reste deux choses :

Ce week-end où il va venir à l’appartement, mais il ne se passera rien pour des questions hum … féminines ! ben oui hein, c’est la vie … et quelque part ce n’est pas plus mal pour y aller petit à petit et ne pas tout franchir d’un coup !

Le samedi 18 où on sera en famille. Il connait déjà ma sœur et mon beau-frère, mais par ma mère ni son conjoint et surtout, pour tout le monde, ce sera notre première sortie en couple. Mais je ne m’inquiète pas, il n’y a aucune raison pour que ça se passe mal, bien au contraire !

Publié dans Le Coin Intime

Commenter cet article

Bernieshoot 09/02/2017 18:09

C'est super d voir que vous vivez un bel amour

Les Petits Bavardages de Magalie 09/02/2017 18:31

Merci Bernard, espérons encore plein de semaines comme ça ! :)

Lina 09/02/2017 10:49

C'est tellement chouette de lire un article comme celui-ci ^_^ On voit que tu es déjà joliment amoureuse de lui, c'est un beau début d'histoire :) ! Je te souhaite que ça continue ainsi ;)

Les Petits Bavardages de Magalie 09/02/2017 11:20

Coucou Lina et merci pour ton message.
En effet, je suis bien ! tout n'est pas parfait mais je suis heureuse et je pense que ça va l'être de plus en plus ! une jolie histoire qui débute et qui j'espère durera longtemps :)