Le jour où j'ai eu un coup de coeur ! #2

Publié le par Les Petits Bavardages de Magalie

Le jour où j'ai eu un coup de coeur ! #2

Tu trouveras la première partie ici.

oOoOoOo

Nous nous sommes donc envoyé quelques sms en journée mais aussi et surtout, le soir.

On a parlé un peu de tout : lecture, bouffe, télé, boulot, famille, voyage ... Les joies de la découverte de l'autre quoi !

A 22h45, il m'annonce qu'il va aller se coucher (il se lève à 5h30 / 6h00).
Mais avant, il me dit qu'il m'a trouvée plus à l'aise et détendue, qu'il a aimé que je lui pose plus de questions et qu'il en est content.
Il est vrai que comme on ne se connait pas trop non plus, je ne sais pas trop la limite, mais il m'a dit que je pouvais lui demander ce que je voulais sans problème. Même en vrai.

On parle soldes ... je lui dis que je ne les ferai pas, question de finances et surtout de place !
Il me répond qu'il a beaucoup aimé comment j'étais habillée quand on s'est rencontrés : jupe bordeaux / noire / dorée, haut noir, collants et bottines plates.

On vient à parler de notre rendez-vous.
Il me propose de choisir le moment et de venir à moi. Ce que j'accepte très volontiers. Et me dit également qu'ensuite, je serai la bienvenue si je souhaite aller de son côté. Il serait même prêt à venir me chercher et me ramener (je t'avais dis qu'il était trèèès gentil). Ce que je refuse, bien évidemment !!! Je lui dis qu'il ferait un aller-retour pour rien. Il me répond que ce n'est pas le cas, car c'est pour moi (trop chou, boum boum dans le coeur !).

Bref, on s'est quittés à 23h30 ... (je te dis pas la difficulté du réveil le lendemain).

Le lendemain, nouveau sms du matin. Il me répond qu'il voulait m'écrire plus tôt mais qu'il avait peur de me réveiller.

La journée on parle un peu de tout. Il me demande si j'habite en appart et si je loue. Je lui réponds donc que je suis propriétaire mais que j'essaie de vendre depuis 16 mois. De son côté, il a fait construire et il lui reste 12 ans à payer. Quand je lui dis que c'est une bonne chose, surtout s'il compte y rester (tu noteras la subtilité !), il me répond qu'il ne sait pas, qu'il verra en fonction de sa vie. Intérieurement, je me dis que tout n'est donc pas perdu pour moi ! car même si je peux déménager où je veux (si j'arrive à vendre un jour !!!), je suis quand même limitée par la distance avec mon boulot et là où il habite c'est quand même super loin : au moins 1h30.

Petite coupure de 17h à 20h et je me rends compte que ça me manque un peu ...

A 21h, il me dit que j'étais censée lui téléphoner, ce que je suis persuadée de ne jamais avoir dit !!! Franchement, je n'aime pas le téléphone. J'y passe quasiment toute ma journée pendue au boulot et côté perso, hormis avec ma famille, ça m'angoisse car j'ai peur de ne pas avoir de sujets, qu'il y ait des blancs ... donc je préfère largement les sms, mais soit ... je prends mon courage à deux mains et je l'appelle à 21h20 (au bord de la crise cardiaque).
On a parlé pendant 2 heures ... sachant que la première fois qu'on s'est dit qu'on allait se coucher, il était 22h30. Puis on a dit la même chose à 23h. Et on a raccroché à environ 23h15 (re-je te dis pas la difficulté du réveil le lendemain !!!!!).

Dans cette conversation il m'a proposé un truc de malade : partir en croisière avec lui une semaine en juin.
Pour rappel, je précise qu'on ne s'est vus qu'au repas chez ma soeur, qu'on s'est seulement échangé des sms et téléphoné une fois et surtout, qu'officiellement, nous ne sommes rien du tout à part des amis très récents ! (tu comprends mieux quand je dis qu'il est trèèèèès gentil ?). En plus, trop chou comme il l'a dit, en gros c'était : J'ai une croisière, c'est pour deux. Je dis ça comme ça quoi ... Et comme je n'ai pas trop osé enchaîner, il en a remis une couche : C'est pour deux, il ne me reste plus qu'à trouver la deuxième personne quoi. J'ai fini par lui dire : Oui en fait ça s'adresse à moi c'est ça ??? (je n'allais pas le laisser patauger le pauvre ...). Et il ma répondu : Euh oui, voilà, franchement, oui ! Trop gentil avec le coeur sur la main. Mais je n'ai pas encore dit oui, je verrai avec le temps déjà.

Le lendemain matin, c'est lui qui m'envoie en premier un sms pour me souhaiter une bonne journée.

On parle un peu jusqu'en milieu d'après-midi et puis plus rien jusqu'à ce matin.
C'est à dire qu'il faut aussi qu'on garde un peu de temps pour nous et qu'on ait des choses à se dire plus tard !

Je lui demande si c'est toujours OK pour demain. Il me répond que je dois être dans sa tête car il allait me poser la même question.

Bref, nous sommes OK tous les deux et on se voit demain.

Je vais donc m'arrêter là pour le récit. Mais je te raconterai bien évidemment !
En attendant, si tu peux avoir une petite pensée pour moi demain, ce serait gentil.
Car quand même ... je flippe grave ma race !

Publié dans Le Coin Intime

Commenter cet article

crise de trentenaire 15/01/2017 23:09

Bon j'arrive en retard mais j'ai trop envie de savoir... j'ai lu les deux parties et je suis vraiment très heureuse pour toi et espère que ce début d'histoire, papillons dans le ventre... va se dérouler comme tu l'espères !
Hâte que tu nous racontes la suite en tout cas je suis très heureuse pour toi.
Plein de bisous

Les Petits Bavardages de Magalie 16/01/2017 09:48

Coucou !
Il ne faudra plus trop attendre, j'ai très largement entamé l'épisode 3 qui sera publié dans la semaine :)
Des gros bisous et surtout une bonne semaine !

Gisele 14/01/2017 11:09

Pas UNE pensée mais plusieurs !

Les Petits Bavardages de Magalie 14/01/2017 20:55

Merci beaucoup Gisèle ! :)

Aileza 13/01/2017 14:28

Bien sûr que je penserai à toi ma Poulette ;)
Tout va bien se passer, il faut y croire !
Bises

Les Petits Bavardages de Magalie 13/01/2017 14:51

Merci beaucoup
Pas évident de se re-lancer dans tout après plus de 10 ans !!!
Bisous

Lina 13/01/2017 14:26

Je penserai fort à toi pour demain (!), c'est normal de flipper, mais tout se passera sûrement trèèès bien :) Le feeling semble bien passer entre vous, alors il n'y a pas de raisons ;)

Les Petits Bavardages de Magalie 13/01/2017 14:51

Tu as raison, espérons que ce soit la même chose en vrai et juste entre nous deux :)
Merci Lina !
Bisous