Histoire de l'autoradio - Acte 2

Publié le par Les Petits Bavardages de Magalie

Histoire de l'autoradio - Acte 2

oOoOoOoO

Pour lire l'Acte 1, c'est par ici.

oOoOoOoO

Arrivée chez Feu Vert, même pas j'ai hésité, j'ai trouvé un vendeur au comptoir, je l'ai harponné direct.

- Bonsoir, vous allez peut être pouvoir m'aider. Il se trouve que j'ai acheté un autoradio mais il n'est pas compatible avec ma voiture, alors il me faudrait un adaptateur.

- Vous l'avez acheté chez nous ?

- Euh non, sur Internet en fait ...

- Ok et vous savez quel adaptateur il faut ?

Complot bis je te dis ...

- On m'a dit DIN, mais on m'aurait dit un truc en mandarin ça aurait été pareil en fait.

Il rigole aussi.

- Ok. DIN, vous êtes sûre ?

Ben non, plus trop là en fait ....

- Franchement, j'en sais rien du tout ...

Et là, il a du voir mon regard abattu et mon air dépité et m'a dit :

- Ok, on va aller chercher ça, vous avez quoi comme voiture ?

- Une C3.

- Et de quelle année ?

- 2008.

- OK, je vais en chercher un et je reviens.

J'attends quelques secondes et il revient.

- Ca vous dit quelque chose ça ?

- Euh ... absolument pas !

- Vous êtes venue avec votre voiture ?

- Oui oui.

- Et vous êtes garée pas loin ?

- Tout à fait, juste devant le magasin.

- OK, on va aller voir ça directement comme ça si c'est le bon j'en profite pour vous l'installer.

Oh malheur, encore un peu et je l'embrassais.

Et là, le drame : impossible de déboiter mon autoradio de base, malgré toute la bonne volonté du monde qu'il y a mis, il n'a jamais réussi à soulever les deux côtés en même temps.

- Vous avez quelqu'un qui peut vous aider ?

- Oui oui, j'ai demandé à un collègue c'est lui qui m'a dit que ça n'allait pas.

- Bon, écoutez, je vous laisse repartir avec, essayez de voir avec lui et si ça ne va pas, vous revenez avec la facture.

- OK, ça marche, merci beaucoup en tout cas !

Très sympa ce vendeur ... (et mignon en plus).

Je paie : 15,99 €.

Quelques jours passent et mon collègue me propose de s'en occuper.

Je lui laisse les clés, je lui dis qu'il trouvera tout dans la boîte à gants (où il y a tout sauf des gants).

Il revient 20 minutes plus tard.

- Ca ne marche toujours pas, visiblement ce n'est pas le bon !

- Non mais c'est pas vrai cette affaire ...

- L'embout est bon d'un côté, mais de l'autre ça ne s'adapte pas.

- OK, je retournerai au magasin pour demander, pas de soucis.

- J'ai laissé l'autoradio dehors, il n'est pas emboîté, comme ça si tu trouves quelqu'un qui veut regarder le branchement, il peut.

Arrivée dans la voiture le soir, je suis au bord de la crise d'angoisse : il a ouvert le paquet, autant dire que c'est mort pour le remboursement ! 16 € de perdus ...

Me voilà donc partie une nouvelle fois chez Feu Vert ...

[ FIN de l'Acte 2 ]

Publié dans Bla Bla

Commenter cet article

Bernieshoot 19/02/2016 18:42

retour chez feu vert .. mignon tu disais le vendeur ;-)

Les Petits Bavardages de Magalie 20/02/2016 10:59

Moui, mais ce n'était pas du tout le même lol