Mon second tatouage

Publié le par Les Petits Bavardages de Magalie

Avant toute chose, il est bon de rappeler qu'un tatouage
est une modification définitive de son corps.

Cette action doit être mûrement réfléchie et personnelle.

L'effacement d'un tatouage est cher, long, douloureux
et ce n'est pas forcément une réussite à 100 %.

oOoOoOoOoOoOoOoOoO

Oui, derrière tout ce blabla et ces articles, il y a une personne tatouée !

Mon second tatouage

Le tatouage, j'y ai pensé très tôt, vers 12 ou 13 ans.
Trop jeune évidemment.

A 18 ans, alors que j'aurais pu me lancer, ce qui m'a surtout freinée c'est la peur de la douleur mais aussi le fait d'être "marquée" à vie.

J'ai donc attendu quelques années avant de me décider.
Je n'avais pas d'idée précise de ce que je souhaitais, mais j'étais sûre d'une chose, je voulais une rose. Comme beaucoup de filles je pense.
J'ai donc choisi mon motif parmi ceux proposés par le salon et voilà celui que j'ai au bas du dos.

Mon second tatouage

La photo date un peu et est de mauvaise qualité, comme toujours, mais ça donne une idée.

Pour cette fois, je voulais totalement changer.
Je voulais :
- un tatouage qui ait une signification
- qu'il soit visible mais sans que ce soit " trop ", parce que j'ai un boulot quand même et même s'il n'y a pas de consignes sur ça, il fallait que ça reste dans l'acceptable.

Concernant l'endroit, je souhaitais que ce soit sur le poignet. Mais je n'étais pas encore sûre : juste l'intérieur ? un tour ? les deux ?

Par contre, j'ai mis un bon moment avant de trouver mon idée, bien qu'inspirée des évènements de ma vie amoureuse, mais aussi qui représente beaucoup pour moi en temps normal. Je voulais garder une trace de cette histoire, mais sans forcément qu'il y fasse référence à 100 %, plus une idée générale, ce que j'en ai retenu de ma vie passée, mais aussi pour l'avenir.

Voilà l'idée de base que j'ai faite moi-même.

Mon second tatouage

La rose, encore une fois, qui représente la fleur de l'amour.
Le symbole double qui représente l'union de deux personnes.
Et les 3 caractéristiques indispensables à une bonne et belle relation, à mon sens.

J'avais prévu de réfléchir encore un peu à tout ça, je n'étais pas tout à fait prête pour franchir à nouveau le pas et puis un jour, en passant devant le salon et en voyant qu'il était ouvert, je me suis lancée.

J'ai expliqué ma situation au tatoueur, en lui disant que j'avais déjà un tatouage, mais choisi uniquement parce qu'il me plaisait, qu'il ne signifiait rien de particulier.
Il a compris que celui que j'avais créé était important pour moi, ce que je voulais faire passer comme message au travers de ce dessin.

On a donc commencé à en parler.
Il m'a desuite dit que sur le poignet ça n'allait pas être possible. Pour que le rendu soit clair et visible, il aurait fallu le faire en plus grand et donc que ça allait coincer. Si je voulais garder le mien, il y avait d'autres endroits mais comme je ne voulais pas changer d'avis je lui ai donc dis que je n'étais absolument pas contre d'autres propositions s'il en avait, tant qu'on conservait l'idée générale du mien, j'étais partante pour qu'on essaie d'autres formes.

La principale chose qu'il a voulu modifier, ce sont les mots. Il m'a bien évidemment laissé la possibilité de garder le texte en entier, mais je lui ai dis que dans la mesure où moi je savais ce que cela signifiait il n'y avait aucun soucis. Et à vrai dire, ça me plaisait beaucoup plus.

La seconde chose qu'il a modifiée, c'est la forme. En rond comme ça, ça faisait plutôt logo ... pas très féminin, ni fin, ni délicat ... et comme il allait être assez visible, ce n'était pas la meilleure idée.

Il ne m'a évidemment fait que des propositions, j'étais libre de refuser. Mais au plus on avançait au plus ça me plaisait et en effet, par rapport à mon dessin de base, ça prenait bien son allure et surtout ça gardait son sens. On sent derrière un vrai tatoueur qu'il y a un métier et un savoir-faire précis.

Je n'ai pas la notion du temps mais je pense que je suis restée quasiment 30 minutes.
Il m'a demandé de revenir le soir, si j'étais disponible, pour qu'on voit ça un peu plus en détails, que je réfléchisse et qu'on fixe un rendez-vous si j'étais décidée.
J'y suis donc retournée à 17 heures pour finaliser et le rendez-vous pour la séance a été pris pour le samedi suivant à 14h.

Le jour J, il m'a fait signer des papiers, avec les recommandations, les risques, la traçabilité des produits, le déroulé des soins, etc. Beaucoup d'explications.

Puis nous sommes passés au tatouage.

Il faut savoir que pour le premier, on m'avait prescrit une crème anesthésiante. Pour info, c'est une très mauvaise idée, car ça "fausse" la peau et du coup le tatouage s'en ressent. C'est d'ailleurs ce qu'il s'est passé avec mon premier qui s'est assez vite terni, il faudrait que je refasse faire une petite couche.
Bref, un conseil, si tu fais un tatouage n'utilise surtout pas cette crème !

Je n'avais donc aucune idée du degré de douleur que j'allais ressentir et j'avoue que ça m'angoissait un peu.
Il a déposé le calque sur le bas, et il m'a fait m'asseoir face à lui, bras tendu.
Quand il a commencé j'ai eu peur de ne pas supporter et du coup de lui compliquer la tâche. Il m'a rassurée en me disant qu'au plus le trait était fin au moins c'était douloureux.
En toute franchise, je ne dirais pas que c'est hyper plaisant et relaxant car la peau est attaquée tout de même, mais comme je lui ai dis, je comparerais ça à une piqûre de prise de sang répétée. C'était tout à fait supportable et j'aurais pu rester encore un sacré moment sans soucis.

Il m'a souvent demandé si ça allait, si je n'avais pas mal et surtout si ça me plaisait.
Ca a duré environ 1 heure et honnêtement, voir son tatouage prendre vie, se dessiner, voir les traits former quelque chose, c'est juste génial ! Ce que je n'ai pas pu vivre avec le premier.

Quand on a terminé, il m'a donné tous les conseils de lavage, de soin et m'a demandé de revenir 3 semaines plus tard pour contrôler.

Il faut être patient, car un tatouage c'est au minimum 3 semaines de cicatrisation, voire un bon mois et il faut éviter certaines choses comme les bains, la piscine, la transpiration excessive (pour les sportifs par exemple) et surtout, le soleil. Très important, le soleil d'ailleurs, car il faut éviter de s'exposer pendant quelques temps après la séance, donc faire un tatouage au mois de juin ce n'est pas très judicieux. Il faut également le laisser à l'air libre le plus possible et faire les soins 2 à 3 fois par jour.
Bref, il faut choisir le bon moment et surtout s'attendre à des galères : en l'ayant fait sur l'avant-bras, j'ai foutu de la crème un nombre de fois incalculable sur mes hauts parce que j'avais oublié d'écarter mon bras, je ne savais plus comment le poser dès que j'étais assise, je ne pouvais plus le plier sinon je me foutais de la crème de partout et la nuit ben ... je dormais comme je pouvais mais je dois avouer que des fois je le couvrais avec une compresse et une bande pour dormir tranquille.
Manque de bol pour moi, je ne sais pas ce qu'il s'est passé mais j'ai déclenché une petite réaction. A quoi ? Le savon, la crème, la compresse ... je n'en sais rien, mais j'avais une méga plaque de petits boutons.
L'hygiène c'est juste hyper important, il ne faut pas oublier que la peau a été attaquée et que tout peut s'infiltrer, donc ça demande beaucoup d'attention et de prudence, il ne faut absolument pas arrêter les soins en se disant que c'est suffisant. Jamais avant au moins 3 semaines !

Il est très important d'aller chez un professionnel de confiance. Personnellement j'ai choisi quelqu'un à côté de chez moi pour celui-là. J'ai passé un énorme moment sur le site Internet du salon mais aussi sur Facebook, pour lire les avis, les commentaires et voir son travail. Il ne faut pas aller n'importe où ! Il m'a raconté des trucs, franchement ... les gens sont prêts à tout pour dépenser le moins cher possible, parfois au détriment de leur santé.

Je le rappelle encore une fois, un tatouage c'est définitif, il faut penser qu'on le garde en principe à vie. Il ne faut pas faire n'importe quoi, encore moins n'importe où et surtout pas chez n'importe qui.

Dernière petite chose : le montant.
Un tatouage, ce n'est jamais donné, il ne faut pas oublier qu'il y a le matériel, mais aussi le temps consacré à la demande, le temps travail du tatoueur ... et parfois la création du motif.
J'en ai eu pour 300 € + 15 € de soins (savon + crème). Ce qui est dans les prix normaux pour ce que j'ai voulu.

Maintenant que j'ai bien parlé, place aux photos :

Le modèle

Mon second tatouage

A la fin de la séance

Mon second tatouage

Le jour-même, avec et sans la crème

Mon second tatouage
Mon second tatouage

3 semaines après (on voit un peu les boutons)

Mon second tatouage

1 mois après : tout est rentré dans l'ordre, le tatouage est définitif

Mon second tatouage

Publié dans Bla Bla

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

crise de trentenaire 29/11/2015 12:08

Coucou ! Je l'avais vu passer ce billet mais je n'avais pas eu le temps de le lire. Je trouve ton tatouage magnifique, j'adore les roses, la fleur et en senteur et je trouve le dessin final très féminin et chouette...

Perso je ne suis pas fan de tatouages, pour moi, non pas par peur des piqûres mais le fait que cela soit indélébile et marque la peau à vie ne me convient pas. Les beaux tatouages chez les autres me plaisent bien en revanche.

Bref tu as fait un très bon choix.
Bisous

Les Petits Bavardages de Magalie 29/11/2015 12:17

Merci :) j'avoue que le tatoueur a fait un super boulot et a bien compris ce que je voulais.
Quant au franchissement du cap, tu as raison, c'est bien pour ça que j'ai mis pas mal d'avertissements parce que ce n'est pas un tatouage Malabar ! ça reste à vie et il vaut mieux être sûr de son choix (motif) et surtout de son envie.
Bisous et bon dimanche :)

Garlic and Grenadine 18/11/2015 23:10

Tu me donnes envie de me refaire tatouer. J'ai déjà 3 tatouages à mon actif mais ce ne sont que des tous petits. Depuis quelques temps je réfléchis à me faire faire une grosse pièce :) J'aime beaucoup l'idée de la rose. Ton tatouage est très joli. Bisous

Les Petits Bavardages de Magalie 19/11/2015 07:43

Merci beaucoup :) en effet, quand on en a envie il faut le faire, mais le tout c'est d'avoir l'idée ... Bisous et bonne journée :)