Je suis Paris

Publié le par Les Petits Bavardages de Magalie

Une fois encore, c'est la France qui est touchée, avec une grosse impression de déjà vu.

Encore du sang qui coule, des innocents tués, des familles en deuil et la peur qui refait surface.

Je ne comprends vraiment pas certaines choses, mais des fois c'est moi qui ai envie de me tuer pour ne plus voir des horreurs pareilles ...

Je l'avais dis, le vendredi 13, pour moi ça porte malheur.
Et on m'a donné raison ...
 

Je suis Paris

Publié dans Bla Bla

Commenter cet article

Happyswallow 15/11/2015 22:11

Ce sont des instants d'horreur qui nous rappellent que nous pouvons être touchés à n'importe quel moment, et qu'ils ne nous oublient pas.
Je suis lyonnaise et j'ai peur... Peur que ces barbares viennent jusqu'à nous. D'autant plus que nous célébreront bientôt la fête des lumières qui, à cause de cela, risque d'être annulée. C'est peut-être mieux ainsi. Ils sont 5000, ils sont partout.
Nous devons rester unis et courageux. Nous ne pouvons pas arrêter de vivre, mais restons quand même prudents.

Les Petits Bavardages de Magalie 15/11/2015 22:18

Oui, j'ai comme l'impression que cette fin d'année risque d'être morose ...
Je ne suis pas parisienne non plus, mais je me dis qu'ils peuvent frapper à nouveau et là où on s'y attend le moins.
Il est évident qu'on ne vivra plus comme avant, mais je doute que ça dure quelques semaines ou quelques mois. Au fond, on aura toujours cette peur désormais.

Véronique 15/11/2015 14:45

Des horreurs, oui. Une haine incroyable qui fait perdre tout jugement à certaines personnes prêtes à tuer des innocents et à se faire exploser ou tuer. Je ne comprends pas et j'ai peur moi aussi. Ça peut arriver n'importe où, n'importe quand. Tout le Québec est avec vous... xx

Les Petits Bavardages de Magalie 15/11/2015 15:27

Merci pour ce message :)
Tu as raison ... ça peut frapper n'importe où et n'importe quand, on le sait. Personnellement, pour en parler assez souvent avec mes collègues, on savait que ça allait arriver, mais on ne savait pas quand ... J'ai encore du mal à réaliser la situation dans laquelle on est depuis ces quelques heures. Il faut continuer à vivre tout en ayant conscience ça, mais honnêtement, ça me fait encore plus me poser des questions sur l'avenir et ça remet en cause aussi beaucoup de choses personnelles ...