L'appel de la dernière chance

Publié le par Les Petits Bavardages de Magalie

L'appel de la dernière chance

Vendredi dernier, ex-Monsieur est venu à l'appart, le soir, pour débuter des travaux.
Objectif : repeindre le plafond de la salle de bain. Franchement, ne pas avoir de fenêtre dans une pièce humide, c'est chiant ! et ça peut provoquer de vilaines choses.
Il a donc fallu tout nettoyer le soir à la vapeur pour préparer le terrain.
Puis nous avons mangé, ensemble.
Puis nous nous sommes couchés, séparés.

Le lendemain, grosse opération de peinture (enfin, moi je n'ai pas fais grand chose ...)
Puis nous avons mangé le midi, ensemble.
Et il est reparti dans le courant de l'après-midi.

J'ai cogité un sacré moment, le moral à zéro. J'en reviens à ce que je disais l'autre fois. Quand je le vois au boulot, ça va, car je m'occupe l'esprit ailleurs, avec les collègues (dont certaines sont désormais au courant mais pour le moment c'est assez confidentiel, je ne préfère pas en parler tant que je n'ai pas " l'occasion " de le dire et c'est un peu pareil de son côté), mais à l'appart ce n'est pas pareil.
J'ai donc fini par lui téléphoner, mais il n'a pas décroché.
Il m'a rappelée un moment après.

Je lui ai dis que je voulais lui parler.
Il a un peu flippé, pensant que j'avais reçu une mauvaise nouvelle ou un coup de fil de ma famille.
Mais non. Je lui ai dis que j'avais besoin de lui parler de tout ça, que ça me faisait du mal d'en arriver là, ce à quoi il m'a répondu les mêmes choses que les fois précédentes ...
Qu'il ne voyait pas finir sa vie dans ces conditions, à rentrer le soir et me trouver devant la télé, à ne plus faire aucune activité ensemble.
Je lui ai encore une fois expliqué que je ne l'empêchais pas de sortir, que j'étais prête à faire des sorties au resto, au ciné ou à aller balader, comme on l'a fait, mais que les sorties avec les collègues ce n'était pas pour moi, que je ne voulais pas les voir au boulot et en dehors du boulot, surtout que les fois où j'y suis allée, ça n'a parlé que du boulot (ce qu'il a reconnu), donc que pour se vider la tête et penser à autre chose c'était plutôt loupé !
Je lui ai dis que je n'avais certes pas d'activités extérieures mais que pour autant j'avais des loisirs, seulement lui il ne le voit pas de cet oeil ... je regarde la télé, des séries, je lis, je fais de l'art thérapie et je blog. Et que pour certaines de ces choses, j'en parle à mes collègues, mais ça, il ne le voit pas. Ce n'est pas parce que je ne les vois pas le soir ou en dehors du boulot que je n'ai pas de contact, de vie sociale ou de lien avec elles. C'est vrai que je n'ai d'ami(e)s en dehors, mais je n'en ai pas besoin, j'ai des liens bien plus concrets et sincères avec des personnes " virtuelles " et surtout, ma famille me suffit, c'est à mes yeux le plus important. Je n'éprouve pas le besoin de sortir, d'aller à des bouffes ou boire des verres après le boulot. Je veux rentrer me poser, rester tranquille et faire ce que je veux.

Quand je lui ai dis qu'on pouvait, comme avant, faire des sorties ensemble, il m'a répondu que ce serait forcé, que je ne le ferai pas par plaisir.

Bref, en résumé, ça le fait chier que je ne sois pas dehors. Il ne conçoit pas que MES loisirs puissent être fait SEULE et CHEZ MOI et il me dit qu'un jour je vais me réveiller et vouloir autre chose, que je vais tout regretter. Il a sa vision des choses, c'est à dire qu'à son sens pour s'amuser il faut avoir du monde autour et être dehors. Alors que moi c'est totalement l'inverse, je suis une grande solitaire qui sais s'occuper sans personne et comme j'ai dis, je n'y peux rien si j'aime des choses qui se font seule et qui ne nécessitent pas de sortir. Même le sport je le fais chez moi !
Je ne vois vraiment pas ce qu'il y a de mal dans tout ça, tant que je ne demande rien à personne et surtout que je ne dérange personne.

Je lui ai quand même dis que c'était hyper contradictoire, que d'un côté il me reprochait de ne rien faire et que d'un autre, quand je lui disais que je n'étais pas contre des sorties ensemble, il pensait que ce serait à contre coeur !

J'en suis donc venue au fait qu'il y avait autre chose. Quelque chose que j'ai fais, que j'ai dis, je ne sais pas ... mais apparemment pas. Il m'a même dit qu'il ne m'avait jamais trompée et qu'actuellement il n'était avec personne. Là n'était pas ma question, mais bon, je n'ai pas eu plus de réponse.
En clair, ma façon de vivre ne lui convient plus.
C'est lui qui a changé et c'est à moi qu'on fait des reproches ...
J'ai un peu l'impression de me retrouver devant quelqu'un qui me dit : " ce n'est pas toi, c'est moi " ou encore " je fais ça pour ton bien, tu verras ". Le pire truc qui m'énerve.

Il est plutôt heureux de me voir continuer ma vie, de voir que j'ai perdu du poids, que je me sois acheté des habits et d'autres bricoles, fais faire un nouveau tatouage et m'encourage à continuer dans ce sens.

Quelques minutes après avoir raccroché, le téléphone a sonné.
Je crois que je n'ai jamais couru aussi vite, pensant que c'était lui ... qui avait réfléchi.
Et puis non, c'était ma soeur, alarmée par un sms de lui justement, lui demandant de me téléphoner parce que je déprimais ! Elle m'a demandé si je voulais aller chez elle, mais j'ai refusé, j'avais de quoi m'occuper le dimanche donc ça a été. Puis quand on voit les dégâts des intempéries du samedi soir ... je me dis que j'ai bien fais, car elle est pile dans la zone frappée (mais sans catastrophe pour elle heureusement).

Certaines personnes doivent se demander pourquoi j'ai fais ça, étant donné que j'ai assez conscience que mon histoire est terminée depuis quelques temps désormais.
C'est vrai, mais comme j'ai dis dans le titre, c'était l'appel de la dernière chance, car qui ne tente rien n'a rien, mais surtout je voulais avoir la certitude qu'il n'y avait plus d'espoir et lui dire que c'est quand même très con de gâcher une histoire qui aurait fêté ses 10 ans dans quelques semaines pour une sombre histoire de sorties ...

Mais vu comment il reste buté, pensant mieux me connaître que moi-même ou savoir ce qui est bien pour moi et qu'il campe sur ses positions : je suis fixée.

Publié dans Le Coin Intime

Commenter cet article

Caryne 11/10/2015 13:15

Comme Bernieshoot, j'ai vraiment l'impression que ce n'est pas fini, qu'il y a encore de l'amour entre vous ! Tu as envie qu'il t'appelle : c'est révélateur ! D'accord tu n'as pas à changer pour lui, mais ne pourriez-vous pas faire de compromis ? Il t'accompagne faire du shopping pour te faire plaisir et vous prenez un verre ensuite pour lui faire plaisir ? Avec mon copain, je me force un peu parfois à faire des sorties/activités, parce que je sais que de son côté, il fait de même... Gros bisous

Les Petits Bavardages de Magalie 11/10/2015 14:00

Ce n'est pas de mon côté le soucis, c'est du sien ... et malheureusement, tout ce que j'ai essayé de faire comme efforts depuis quasiment un an n'a rien amélioré et tout ce que j'ai proposé, il a refusé ... Quant aux compromis, même si je lui ai dis que ça ne serait pas forcé, il pense que oui. Après il y a des choses qu'il n'accepte pas et que je ne suis pas prête à changer, je ne vais certainement pas passer ma vie dehors après le boulot juste pour qu'il ne me trouve pas devant la télé en rentrant le soir. Je crois vraiment qu'il est passé à autre chose car il n'est plus du tout prêt à refaire de tentative, surtout qu'on a déjà essayé 2 ou 3 fois et qu'il y avait toujours de la méfiance, toujours des doutes et surtout un fond de rancœur ... Il veut profiter de sa vie, sortir, voir du monde, s'amuser et ne plus se prendre la tête avec son couple. On n'a plus la même vision des choses et encore moins les mêmes envies, il faut l'accepter avec le temps et passer à autre chose. Bisous :)

crise de trentenaire 10/10/2015 13:17

Les réponses qu'il t'apporte semblent montrer que vous êtes respectueux l'un de l'autre mais que vos chemins semblent avoir évolués différemment ! C'est triste mais c'est la vie... Quand on est en couple depuis longtemps et que l'on passe le cap de la trentaine c'est un vrai chamboulement, on a plus les mêmes aspirations, on est tiraillé entre l'envie de fonder une famille et celle de profiter encore même si ce n'est pas incompatible.
J'espère surtout que tu n'es pas trop triste et que tu vas réussir à passer à autre chose. Seul le temps fait son œuvre en matière de rupture.
Bisous

Les Petits Bavardages de Magalie 10/10/2015 14:08

Tu as exactement résumé la situation, on ne veut pas les mêmes choses et on voit désormais la vie différemment ... malgré toutes ces années. C'est dommage mais au fond je me dis qu'il vaut mieux maintenant que dans quelques années où il aurait pu y avoir des enfants au milieu ... ma soeur est dans cette situation et c'est difficile à gérer.
Pour la suite, on verra avec le temps mais pour l'instant je préfère rester comme ça jusqu'à ce que tout soit clair au niveau de cette situation :)
Gros bisous et bon samedi.

Happyswallow 08/10/2015 21:15

Je suis très touchée par ta façon de te confier à nous.
Je ne sais quoi penser de ton histoire. J'ai très peu d'expérience dans le domaine amoureux, je n'ai eu qu'une seule histoire, celle que je vis actuellement et depuis mon adolescence.
Il semblerait qu'il soit encore attaché à toi, sinon sa porte aurait été complètement fermée et il aurait été difficile de le recontacter. Et puis, on ne balaie pas 10 ans comme ça...
En revanche, ce côté solitaire et indépendant fait partie de ton caractère. Ce n'est pas une qualité à ses yeux, mais ce n'est pas forcément un défaut non plus.
Quand tu te décris, je me reconnais un peu. Comme toi, je n'aime pas trop les sorties, et puis, j'aime être seule parfois, ça fait du bien :)

Voilà pour ce commentaire qui ne t'aidera pas spécialement, car comme je l'ai dit plus haut, je ne suis pas calée dans ce domaine. Mais je te transmets, au moins, mon soutien.

Bises

Les Petits Bavardages de Magalie 09/10/2015 08:35

Merci beaucoup pour ton commentaire :)

Il est vrai qu'au boulot, peu de monde est au courant et comme je ne préfère pas donner les raisons, je ne peux pas en parler. Quant à ma famille, j'en parle évidemment à ma mère et ma sœur mais je ne leur dis pas tout non plus. Ici c'est donc un peu mon journal intime où je peux parler librement. C'est d'ailleurs pour ça que personne de mon entourage n'est au courant de ce blog ...

Tu as raison, on ne peut pas dégager 10 ans d'une vie comme ça et d'ailleurs on se quitte quand même en bons termes, il n'y a aucun soucis là-dessus, on est assez intelligents pour vivre ça calmement, sans cris ni bagarre.
Honnêtement, si un jour je suis en galère ou si j'ai besoin de quelque chose je sais qu'il ne me le refusera pas.

Bisous :)

Bernieshoot 08/10/2015 14:47

si je peux me permettre je crois que tous les deux vous avez envie de poursuivre la route ensemble peut être vaudrait-il que vous fassiez un compromis sans que les choses semblent forcées ... essayer de voir ce que vous pouvez tous les deux mettre dans la balance pour continuer

Les Petits Bavardages de Magalie 08/10/2015 15:02

Malheureusement je ne pense pas, quoi que je dise ou propose, il a toujours réponse à tout pour prouver le contraire ou m'en dissuader ... à chaque fois que j'ai essayé d'arranger les choses et proposé des solutions ou des compromis, ça n'a pas marché. Je crois tout simplement qu'il veut poursuivre sa vie tranquillement, sans obligation, sans engagement et profiter comme il l'entend, donc je ne vais plus insister et le laisser continuer de son côté tout en faisant pareil du mien étant donné qu'il ne semble pas vouloir changer et encore moins écouter ce que je lui dis pensant mieux savoir que moi ...

freyja 08/10/2015 11:42

je pense que le principal c'est que tu te respectes, et ton partenaire doit respecter la personne que tu es, il doit t'aimer pour ce que tu es. à partir de là, tu seras vite fixée!
profites de tes passions comme tu as envie!
bon courage:)

Les Petits Bavardages de Magalie 08/10/2015 11:57

Tout à fait, je suis très bien comme je suis et c'est en changeant que je peux devenir malheureuse, car là pour le coup ce serait me forcer ... et il n'est pas question que je me transforme et que je sois contrainte à faire quoi que ce soit, surtout qu'apparemment, ça ne changerait rien. Donc tant pis ... merci pour ton message :)