Les allergies, la suite !

Publié le par Magalie

Bonjour bonjour !

Comme tu le sais (et si tu ne le sais pas je t'invite à lire mon précédent article), mon petit problème à la bouche est revenu depuis quelques jours, mais ce matin il est apparu genre en version guerrier !

Dans un sérieux doute, depuis vendredi j'ai totalement arrêté ma routine. C'est à dire que le soir, je me suis démaquillée normalement et pour la suite, plus rien : ni mousse nettoyante, ni crème etc. J'ai en revanche ressorti une chose : l'Eau Précieuse. Déjà parce que j'ai une peau avec quelques imperfections bien sympathiques. Et ensuite parce que le nettoyage à l'eau c'est bien, mais à l'eau calcaire, non merci. Donc petit coup de lotion pour nettoyer tout ça.

Bref, j'avais quand même un espoir que ça s'améliore.

Ben non.

Je dirais même que c'est pire. Lèvres gonflées, rouges, qui tiraillent et une petite sensation de "chaleur/picotement". Contour de la bouche toujours irrité et rougeâtre. Mais le pire c'est que je crois que ça attaque aussi mes yeux qui sont légèrement gonflés, un peu comme si j'avais dormi 2 heures mais surtout j'ai comme une petite zone de sécheresse qui démange sur les paupières.

Donc depuis vendredi où je suis sans soins je pense qu'on peut définitivement dire que ce n'est pas la cause. Ce qui m'a permis de rabattre le caquet de mon chéri quand il m'a dit ce matin "c'est certainement un de tes produits". Donc évidemment je lui ai dis que ce n'était pas possible vu que j'avais tout arrêté et qu'il était de mauvaise foi (un mec quoi). Mais dans le doute je vais continuer encore quelques jours pour être certaine. Et quand il m'a dit d'aller voir quelqu'un, je lui ai dis que c'était fait, que j'avais un rendez-vous. Non mais !

Bref. Tout ça m'amène donc à penser qu'il s'agit bel et bien d'une allergie alimentaire, mais franchement je ne vois pas à quoi. Je n'ai rien mangé de plus qu'avant et surtout je n'ai jamais eu ça, alors pourquoi maintenant ? Même si je sais que les allergies arrivent un peu n'importe quand, ça me paraît bizarre. Le pire c'est que j'avais bien réussi à enrayer ça, j'avais repris forme humaine et d'un coup ça s'est à nouveau dégradé ...

J'espère vraiment que mon rendez-vous donnera quelque chose, mais en attendant je vais devoir rester comme ça d'ici là et ce n'est pas cool, surtout si ça ne s'améliore pas. C'est moche, on ne voit que ça. Ca me gêne d'aller bosser dans cet état et qu'on me regarde bizarrement. Je continue à prendre mon antihistaminique tous les jours mais visiblement ça ne marche pas ... Je ne peux quand même pas prendre des congés pour "me cacher" ou arrêter totalement de manger !

Quelle galère ...

Publié dans Santé, Visage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

beauty and geek 28/09/2014 13:21

Ne rien mettre sur sa peau ne fait que l'agresser encore plus. Surtout qu'en arrêtant tout en même temps et bien tu ne sais pas quel est le coupable :/ Il faut privilégier les formules douces et/ou calmante. Les huiles végétales mélangées à quelques gouttes d'huiles essentielles si tu n'y es pas sensible bien sur, lavande fine et camomille romaine calmante sont parfaite et plutôt bien tolérée. A tester dans le creux du coude avant pour être sure si tu ne les as jamais testé. L'aloe vera marche plutôt bien sur moi aussi . Courage !
qu'est ce que tu mets comme baume à lèvres?

Magalie 28/09/2014 13:53

Le soucis justement c'est que je suis quasiment sûre que ça ne vient pas de mes produits car avec deux arrêts de quelques jours, mon problème n'a jamais disparu. C'est pour ça que cette fois je veux tester sur une semaine au moins histoire d'écarter totalement ma routine. Si ça passe, je réintégrerai au fur et à mesure les produits pour savoir lequel provoque ça.
Pour les baumes, je n'en mettais quasiment jamais, c'est suite à ce soucis que j'ai commencé à en utiliser régulièrement, mais sans succès (Monoprix, Le Petit Marseillais, Dermophil notamment).

Calliope 28/09/2014 11:29

Zut j'ai perdu mon commentaire :-( Je recommence...
Je disais donc que je souffrais pour toi.
J'ai eu il y a 5 ou 6 ans un urticaire géant, de la racine des cheveux aux bouts des pieds. Une énorme plaque rouge sur tout le corps et une partie du visage, à tel point que j'ai fini aux urgences avec de la cortisone en intra veineuse, sans résultat. ça a duré une semaine (enfin du dimanche soir au samedi matin) je prenais les antihistaminique, la cortisone et comme nous étions en été et en personnel restreint, j'allais au bureau (je n'étais pas très efficace il faut le dire). Bref, le samedi matin, ça s'est calmé, comme c'était arrivé. Je suis allée chez une allergologue qui n'a trouvé aucune allergie mais m'a trouvée "exténuée" et a conclu que c'était une réaction à une grosse fatigue. Aujourd'hui, je continue à avoir des crises mais que je maitrise car je sais de quoi ça vient (le soleil). La question étant de savoir si c'était le soleil qui avait déclenché la première crise (j'avais passé la journée chez des amis à jouer à cache cache avec ce "facheux") ou si la réaction au soleil est arrivée suite à cette première énorme crise.
Aujourd'hui je suis vigilante et je n'hésite pas à prendre un Aerius ou autre dès qu'un signe avant-coureur se manifeste.
Tout ça pour dire, courage, ménage toi car s'il s'agit d'une réaction du corps à un "stress" (fatigue ou autre) il n'y a que le repos et le calme qui t'aideront, bien qu'il ne soit pas aisé de rester calme et serein quand ça démange et qu'on ressemble à Elephant Man.

Magalie 28/09/2014 11:41

Oh la la, le soleil carrément ! Le corps humain est vraiment trop bizarre des fois !
J'espère que je ne serai pas comme toi, à ressorti de chez mon allergologue sans être plus avancée ... parce que je ne peux pas rester comme ça, c'est impossible.
Quant au stress, en ce moment c'est calme, surtout que c'est apparu peu de temps après mes 3 semaines de vacances où j'ai bien profité lol
J'espère quand même que ça va s'apaiser un peu au fil des jours ...

Calliope 28/09/2014 11:12

Et bien, je souffre avec toi :-(
J'ai eu il y a...5 ou 6 ans, un urticaire GEANT, de la racine des cheveux à la pointe des pieds. J'étais une plaque rouge ambulante, ce jour là c'est terminé à l'hôpital avec de la cortisone en intra veineuse. Je ne veux pas t'effrayer, mais il est resté une semaine, rien mais rien n'y faisait. En plus période estivale, donc personnel très restreint au bureau (l'apprentie et moi) bref, obligée d'aller travailler. Bref, après cet épisode je suis allée voir un allergologue, j'ai fait les tests (j'en avais plein les bras), résultat : RIEN ! Conclusion de l'allergologue GROSSE